background preloader

Virginie Despentes : “Les hommes nous rappellent qui commande, et comment”

Virginie Despentes : “Les hommes nous rappellent qui commande, et comment”
C’est comme un avant-goût. Cette guerre que tous – toutes tendances politiques toutes religions toutes communautés – semblent appeler depuis quelque temps de toutes leurs forces, cette guerre a ce goût-là. Celui des morts avec qui on prenait un café il y a trois jours. Ou des blessés qu’on se préparait à haïr pour un mauvais papier. Et dans un premier temps, ce que l’événement déclenche, c’est l’amour. Ça joue en plusieurs temps, un trauma, on le sait. Du mauvais gangsta-rap J’ai passé deux jours à me souvenir d’aimer les gens juste parce qu’ils étaient là et qu’on pouvait encore le leur dire. Je les ai aimés dans leur maladresse – quand je les ai vus armes à la main semer la terreur en hurlant “on a vengé le Prophète” et ne pas trouver le ton juste pour le dire. C’est un dialogue qu’ils ont entre eux. La censure est interne, c’est un carcan qu’on incorpore. Défendre la gauche ? “Du velours pour les investisseurs” Puis est venu Coulibaly. J’ai passé quatre jours sur Facebook.

http://www.lesinrocks.com//2015/01/17/actualite/virginie-despentes-les-hommes-nous-rappellent-qui-commande-et-comment-11547225/

Related:  symptomes#jesuischarlieà lirezinzibulo

Zygmunt Bauman Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bauman. Zygmunt Bauman en 2013. Zygmunt Bauman, né à Poznań (en Pologne) le et mort à Leeds (Royaume-Uni)[1], est un sociologue possédant la double nationalité britannique et polonaise. Il était professeur émérite à l'université de Leeds. Il est un des principaux représentants de l'École postmoderne. Une marche républicaine historique : plus de 3,7 millions de Français ont défilé Une marche historique s'est déroulée ce dimanche 11 janvier à Paris en hommage aux 17 victimes des trois attentats terroristes qui ont endeuillé la France cette semaine. Quarante-quatre chefs d'Etat et de gouvernement du monde étaient présents, ains Le Parisien | 11 Janv. 2015, 14h38 C'est une marée humaine qui a défilé ce dimanche contre le terrorisme. Du jamais vu.

Qui était André Chastel ? Sommaire Une vie au service de l’art André Chastel (1912-1990) demeure l’une des figures les plus marquantes de l’histoire de l’art dans la seconde moitié du XXe siècle, tant par le rayonnement international de ses très nombreuses publications, dont l’érudition savante et l’ampleur de vue s’associent à une écriture précise et sensible, que par l’emprise de son activité féconde sur les développements de la discipline en France. Normalien (1933) et agrégé de lettres (1937), il s’initie à l’histoire de l’art au contact d’Henri Focillon. Amoureux de l’Italie et enthousiasmé par les recherches iconologiques d’Aby Warburg, de Fritz Saxl et d’Erwin Panofsky, il se tourne à la fois vers l’étude de la Renaissance, qui demeurera toute sa vie son terrain favori, et vers une conception « élargie » de l’histoire de l’art, qui renouvelle en quelque sorte la Kulturgeschichte inaugurée par Burckhardt et selon laquelle le fait artistique s’avère l’un des témoins les plus révélateurs d’une civilisation.

En France, le tabou de la stérilisation contraceptive Une sage-femme pratique un examen dans la maternité de Caen. AFP PHOTO MYCHELE DANIAU « Si un homme ne veut pas d’enfant, on dit que c’est un choix. Si c’est une femme, on lui répète qu’elle changera d’avis. » Rapportés par TV5 Monde, les mots de Marie, agricultrice bretonne de 25 ans, sonnent justes. Regards croisés sur une marée humaine Regards croisés sur une marée humaine Depuis un hélicoptère, au milieu des manifestants ou du côté des personnalités : trois des photographes de l'AFP qui ont participé, le 11 janvier, à la couverture de la "marche républicaine" après les attentats contre Charlie Hebdo et une épicerie casher, racontent chacun un aspect différent de leur travail. Depuis le ciel Par Kenzo TRIBOUILLARD La place de la République à Paris pendant la manifestation du 11 janvier 2015 (AFP / Kenzo Tribouillard)

VIDÉO : un programme web envoie 3 jeunes blogueurs mode dans une usine de confection textile au Cambodge... Ils sont jeunes, ils sont beaux, et ils vont s'en prendre plein la figure. Le pitch fait saliver : 3 jeunes blogueurs mode norvégiens se retrouvent au Cambodge, plongés pendant un mois dans la peau de travailleurs de l’industrie textile. Une caméra suit leurs aventures sur 5 épisodes de 10 minutes environ. On les retrouve alors attablés devant une machine à coudre, dormant par terre chez l’habitant, perdus au supermarché… dans le jus, en somme. La philosophie d\'après le cinéma Une lecture de la <em>Projection du monde</em> de Stanley Cavell Hugo Clémot Hugo Clémot est docteur et agrégé de philosophie, auteur du livre Les jeux philosophiques de la trilogie Matrix, Paris, Vrin, 2011. « Une analyse détaillée de l’œuvre du philosophe américain S. Cavell, éclairant sa pensée cinématographique. Il montre notamment comment l’existence même du cinéma bouleverse le rapport au monde du spectateur à partir du moment où il est projeté sur l’écran. » France Culture, 24 mai 2014 « En remettant à sa justice place l’œuvre de Stanley Cavell, l’ouvrage de Hugot Clémot débusque pour nous ce théoricien et nous force à voir un peu plus loin que le volume déjà classique sur Hollywood et la comédie du remariage que l’on a tous cité au moins une fois sans l’avoir réellement lu.

Michel Clouscard Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Michel Clouscard Michel Clouscard, né en 1928 à Montpinier et mort le à Gaillac, est un sociologue et philosophe français. Proche du Parti communiste français, il est notamment connu pour sa critique du libéralisme libertaire en tant que stade actuel du capitalisme. Opposant au capitalisme, démarqué du stalinisme, critique de l'évolution des idées de progrès confrontées aux mutations libérales de la fin du XXe siècle, son œuvre se rattache à la pensée de Rousseau, Hegel et Marx dont il montre les liens et l'unité. Ces dirigeants qui étaient «Charlie» dimanche, qui ne le sont plus aujourd'hui Une épidémie de schizophrénie s’est abattue sur quelques-uns des dirigeants étrangers présents dimanche 11 janvier à la marche parisienne, en hommage aux victimes des frères Kouachi et de Coulibaly, et notamment aux douze «Charlie» tués à la kalachnikov. Une marque de solidarité envers la France, touchée par le terrorisme, mais qui pourrait s’interpréter comme un soutien de leur part à la liberté d’expression… Cela ne les a pas empêchés de critiquer, voire faire interdire, la dernière édition de l’hebdomadaire satirique. Niger. Le gouvernement du président Mahamadou Issoufou, qui fait partie des six chefs d’Etat africains ayant participé à la marche républicaine à Paris, «condamne avec véhémence la caricature de Mahomet en une du dernier numéro de l’hebdomadaire satirique français», a annoncé jeudi un communiqué officiel. La diffusion de Charlie Hebdo a été interdite à travers le Niger. Malgré cela, les manifestations samedi contre Charlie Hebdo ont tourné à l’émeute, faisant 10 morts.

Bourg-en-Bresse: Une «violente» mutinerie fait gronder plusieurs heures une prison Afin d'être publiée, votre note : - Doit se conformer à la législation en vigueur. En particulier et de manière non exhaustive sont proscrits : l'incitation à la haine raciale et à la discrimination, l'appel à la violence ; la diffamation, l'injure, l'insulte et la calomnie ; l'incitation au suicide, à l'anorexie, l'incitation à commettre des faits contraires à la loi ; les collages de textes soumis au droit d'auteur ou au copyright ; les sous-entendus racistes, homophobes, sexistes ainsi que les blagues stigmatisantes. "La" femme et le grand écran Chroniques Créé le mardi 3 février 2015 14:50 Écrit par Virginie Despentes « On finit tous par manger cette évidence qui nous est rabâchée par les décideurs du septième art : les hommes c'est l'action et les femmes c'est la petite culotte ». L'édito décapant de Virginie Despentes écrit pour le catalogue des 15es Journées cinématographiques dionysiennes Femmes Femmes.

Bienvenue à Dismaland, le paradis perdu de Banksy LE MONDE | • Mis à jour le | Par Emmanuelle Jardonnet (Weston-super-Mare (Royaume-Uni), envoyée spéciale) 7 / 8 Pêche aux canards couverts de pétrole. Crédits : VIRGINIE NOEL POUR "LE MONDE" facebook twitter google + linkedin pinterest 8 / 8 Vue du "Géodome" de Banksy. Crédits : VIRGINIE NOEL POUR "LE MONDE" facebook twitter google + linkedin pinterest 1 / 8 L'installation de Bill Barminski, "Security Screening Room", à l'entrée de l'exposition. Crédits : VIRGINIE NOEL POUR "LE MONDE" facebook twitter google + linkedin pinterest 2 / 8 Des visiteuses près d'une sculpture signée Banksy. Crédits : VIRGINIE NOEL POUR "LE MONDE" facebook twitter google + linkedin pinterest

Related: