background preloader

The problem we all live with

Facebook Twitter

The Problem we all live with – NORMAN ROCKWELL 1964 · Pauline histoire des arts. Et voilà une seconde oeuvre à étudier : Norman ROCKWELL The problem we all live with – 1964 !

The Problem we all live with – NORMAN ROCKWELL 1964 · Pauline histoire des arts

Celle-ci parle de Rosa Park , qui fut la première petite fille « noire » à aller dans une école de « blancs » aux Etats Unis. Le mouvement Artistique étudié est l’Hyperréalisme. C’est un courant artistique né aux ETATS UNIS, caractérisé par un rendu minutieux de la réalité inspiré d’images photographiques. Dans les années 1960, l’hyperréalisme adhère au réel par imitation de la technique précise des gros plans photographiques, tout en manipulant certains détails, amenant le spectateur à une réflexion sur la notion même de réalité. Il s’est manifesté, aux alentours de 1970, par une série d’expositions spectaculaires..L’hyperréalisme n’est certes pas une école; aucun « manifeste », aucune publication collective n’en a signifié la puissance .L’outil privilégié de cette figuration est la photographie qui avait été également mise en valeur par le Pop Art. Histoire des Arts. The_probem_we_all_live_with.pdf.

Norman Rockwell. "The problem we all live with". (1964) (fiche élève) - Bellevue-CDI. Norman Rockwell – The Problem We All Live With Le document : Date de parution dans le magazine américain Look (bimensuel) : 14 janvier 1964.

Norman Rockwell. "The problem we all live with". (1964) (fiche élève) - Bellevue-CDI

Hebergement gratuit de votre site perso - Pages perso Voila.