background preloader

Laurent gaudé

Facebook Twitter

Laurent Gaudé : le soleil des Scorta. Synopsis Il est deux heures de l'après-midi et le soleil du mois d'août règne sur le massif du Gargano.

Laurent Gaudé : le soleil des Scorta

Dans un pays désertique un âne et son cavalier avancent lentement. Après quinze ans de prison, Luciano Mascalzone revient dans le petit village blanc de Montepuccio. Une obsession l'habite : le désir brutal de Filomena Biscotti. Luciano pénètre chez les Biscotti et ne reconnaît pas la femme à qui il fait l'amour. C'est d'une erreur que naîtra la lignée des Mascalzone. Rocco, " né d'un cadavre et d'une vieille " fut élevé par un couple de pêcheurs, les Scorta. Rocco s'est enrichi. En échange il demande que les siens soient enterrés comme des princes de génération en génération. Les enfants Scorta, avec un billet procuré par l'Eglise, embarquent sur un paquebot qui fait la liaison entre Naples et New York. Carmela s'occupe d'un vieux Polonais.

Et c'est cet argent, " arraché à la crasse et à la débrouille " qui leur permet de rejoindre Montepuccio et d'ouvrir un bureau de tabac Résumé. Résumé de La mort du roi Tsongor - La mort du roi Tsongor. La Mort du roi Tsongor est l’œuvre épique et tragique de Laurent Gaudé.

Résumé de La mort du roi Tsongor - La mort du roi Tsongor

Le roman publié en août 2002 aux Éditions Actes Sud, a obtenu le prix Goncourt des lycéens cette année-là et le prix des libraires, l’année suivante. L’histoire se déroule dans une Afrique ancestrale et imaginaire. Le vieux roi Tsongor, souverain de l’immense empire de Massaba, se prépare à marier sa fille. Mais le jour des fiançailles, un deuxième prétendant surgit pour réclamer la main de la même princesse, en vertu d’un serment prêté jadis. Confronté à un dilemme, le monarque décide de se donner la mort pour éviter la guerre. Chapitre I : « La grande nuit blanche du roi Tsongor » La cité de Massaba est en liesse : la princesse Samilia convole en justes noces. Samilia doit épouser Kouame, le puissant prince des Terres du sel. Le monarque choisit alors de s’ôter la vie. Au moment fatidique, Katabolonga se rend compte que sa soif de vengeance a disparu. Chapitre II : « Le voile de Souba » Chapitre III : « La guerre »

Présentation d'Eldorado de Laurent Gaudé - Eldorado de Laurent Gaudé. Laurent GAUDÉ, La Porte des Enfers. La Porte des Enfers Perdre un être cher est terrible.

Laurent GAUDÉ, La Porte des Enfers

Perdre un enfant est inadmissible. Perdre un enfant de six ans, voilà ce qui arrive à Naples à Matteo et Giuliana. Pris dans une fusillade, Matteo et son fils Pipo se couchent à terre mais une balle perdue atteint Pipo. La vie s’arrête pour lui mais aussi pour ses parents. Comment vivre après un tel drame ? Nous passons en alternance de 2002 à 1980, du récit d’une vengeance au récit de l’événement fondateur de cette vengeance. Laurent Gaudé nous révèle de très fortes symboliques, la réalité, l’imaginaire, le rêve, les mythes, les fantasmes se mêlent dans un récit poignant et haletant : « C’était la porte que l’on n’ouvre pas, celle du monde d’En-Bas où ne vont que les morts.

Matteo n’aura de cesse de réaliser ce que sa femme lui a demandé même s’il ne peut plus le lui dire. La porte des Enfers - Laurent Gaudé - Le Blog des Livres. Peut-on évoquer la mort sans plonger le lecteur dans un ennui mortel ?

La porte des Enfers - Laurent Gaudé - Le Blog des Livres

Voyons si Laurent Gaudé sort sain et sauf de cet exercice. Dans « La porte des Enfers », il raconte l'histoire de Matteo, un jeune papa napolitain. Un jour qui devait être comme tous les autres, le père et son enfant de 6 ans, Pippo, sont pris dans une fusillade entre bandes rivales. Laurent Gaudé - écrivain français - Laurent Gaude, écrivain français, prix goncourt 2004. Laurent Gaudé - écrivain. Laurent Gaudé a fait des études de lettres modernes et d’études théâtrales.

Laurent Gaudé - écrivain

Il publie sa première pièce Onysos le furieux en 1997, à théâtre Ouvert. Ce premier texte sera monté en 2000 au théâtre national de Strasbourg dans une mise en scène de Yannis Kokkos. Suivront alors des années consacrées à l’écriture théâtrale, avec notamment Pluie de cendres jouée au studio théâtre de la Comédie-Française, Combat de possédés, traduite et jouée en Allemagne et mise en lecture en anglais au Royal National Theatre de Londres, Médée Kali jouée au théâtre du Rond-Point, et Les Sacrifiées, jouée au théâtre des Amandiers à Nanterre.