background preloader

Histoire religion europe

Facebook Twitter

Culte de la Raison et de l'Être suprême. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Culte de la Raison et de l'Être suprême

Fête de l'Être Suprême, 1794. Musée Carnavalet, Paris Inscription rappelant le culte de l'Être suprême, sur le portail de la collégiale ruinée Saint-Thomas à Crépy-en-Valois (Oise). Il est explicitement fait référence à l'Être suprême dans le préambule de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, qui est un pilier du système juridique, politique et social français : Déchristianisation (Révolution française) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Déchristianisation (Révolution française)

Le mot n'est pas très employé en 1793. Il vient de Mirabeau, qui avait dit dans ses derniers moments : « Vous n'arriverez à rien si vous ne déchristianisez pas la Révolution. » Fête de la Raison à Notre-Dame de Paris en 1793. Une montagne est édifiée dans le chœur ; une actrice personnifie la Liberté ; la Convention vient assister à la cérémonie. Le 24 octobre, la Convention, après les rapports de Romme et de Fabre, adopte le calendrier républicain en remplacement du calendrier grégorien, substituant, comme ère, à la naissance du Christ la date du 22 septembre 1792, premier jour de la République, et éliminant le dimanche au profit du « décadi ».

Clovis Ier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Clovis Ier

Issu de la dynastie des Mérovingiens, il est le fils de Childéric Ier, roi des Francs saliens de Tournai (Belgique), et de la reine Basine de Thuringe. Brillant chef militaire, il accroît considérablement le territoire du petit royaume des Francs saliens dont il hérite à la mort de son père pour unifier une grande partie des royaumes francs, repousser Alamans et Burgondes et annexer les territoires des Wisigoths dans le Sud de la Gaule. Clovis est considéré dans l'historiographie comme un des personnages historiques les plus importants de l'histoire de France ; la tradition républicaine reconnaît en lui le premier roi de ce qui devint la France, et la tradition royale voit en lui le premier roi chrétien du royaume des Francs[Note 2].

Les sources primaires[modifier | modifier le code] » La science est-elle incompatible avec la religion? L'incompatibilité est le propre de ce qui ne peut coexister.

» La science est-elle incompatible avec la religion?

Si la science et la religion sont incompatibles, cela signifie qu'elles ne peuvent s'accorder sur une question donnée et que si l'on adopte l'une, l'autre est nécessairement exclue. De fait les religions proposent des croyances, des dogmes alors que la science se définit comme une connaissance rationnelle, méthodique et objective d'un domaine d'objets. L'une requiert la foi, l'autre ne reconnaît que la validité de la preuve mathématique ou empirique. L'une se distingue par le caractère foisonnant des croyances, chaque religion ayant son corps de dogmes et souvent des plus contradictoires, l'autre élabore des propositions susceptibles de faire l'accord de « tous les travailleurs de la preuve » c'est-à-dire de tous les membres de la cité scientifique, quelles que soient leurs appartenances nationales ou religieuses.

Or n'y a-t-il pas de grands savants qui sont en même temps des hommes de foi ? Religions dans le monde carte. Comment l'europe est devenu chrétienne - documentaire histoire en français. Relation entre science et religion. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Relation entre science et religion

Cet article ou cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées(indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Vous pouvez aider en ajoutant des références. Voir la page de discussion pour plus de détails.