background preloader

References

Facebook Twitter

Reunions de bassin 2018. Introduction. Il y eut « l’atelier du maître », c’est-à-dire un maître et ses élèves, l’atelier d’artiste, souvent un espace bric-à-brac pour peindre ou pour sculpter, enfin le « monde pour atelier » ou l’atelier-monde.Les artistes de notre temps voyagent certes beaucoup, traversent aisément les continents, ont, soit plusieurs ateliers, soit plus d’atelier du tout, il n’empêche, « le monde est leur atelier » suggère avant tout que ce monde, pour Ai Weiwei (AW), Gabriel Orozco (GO) et Pascale Marthine Tayou (PMT), est un matériau, un espace à travailler.

Introduction

C’est là leur dénominateur commun. Depuis une trentaine d’années, l’art s’est ouvert aux artistes non occidentaux ; beaucoup bénéficient à ce jour de la reconnaissance du marché et des institutions. Mais ces trois-là incarnent bien l’art du début du XXIe siècle ; ils définissent véritablement une certaine époque de l’art et son horizon. Enfin, comment le langage spécifique et contemporain de ces artistes pourrait-il « se passer du corps » ? Bill Viola. Conditions de présentation et de réception du travail de Bill Viola Les installations vidéo de Bill Viola supposent souvent des espaces de grandes dimensions (gazomètre géant d’Oberhausen dans la Ruhr, cathédrale Saint-Paul à Londres, Grand Palais à Paris) plongés dans l’obscurité, sans limites immédiatement perceptibles.

Bill Viola

L’obscurité requise par l’artiste n’est pas seulement le gage d’une bonne visibilité de l’image vidéo, elle apparaît comme la mise en condition spirituelle et psychique du spectateur. De toute évidence, Bill Viola veut l’obliger à quitter le monde « réel » et le plonger dans un lieu incertain, sombre et possiblement inquiétant ; un lieu où les repères classiques de temps et d’espace ont disparu. Et il se pourrait bien que le spectateur des œuvres de Bill Viola soit comme le plongeur de The Reflecting Pool (1977-79) : même s’il suspend un temps son saut, hésitant au seuil de l’œuvre, il doit lui aussi se jeter à l’eau.

RODIN

Bill Viola. Welcome in Wim City. Planète Marker - Dossier pédagogique - Centre Pompidou. Chris Marker et Guillaume-en-Égypte.

Planète Marker - Dossier pédagogique - Centre Pompidou

Dr Une place à part Chris Marker, La Jetée, 1962, 28’ À la fois écrivain, photographe, dessinateur, musicien et artiste multimédia, Chris Marker a toujours occupé une place à part dans le cinéma français et international. Influant aussi bien au centre qu’à la marge, il n’a cessé de réconcilier les contraires : la littérature et le cinéma, l’image fixe et mouvante, la fiction et le documentaire, l’engagement politique et la distance critique pour créer des œuvres singulières. Le Centre Pompidou et la Bibliothèque publique d’information (Bpi) rendent hommage à Chris Marker, à travers ses films bien sûr mais aussi en suivant la piste de ses inspirations, de ses amitiés et de ses rencontres… Au cœur de ce voyage, l’exposition de ses installations et des œuvres multimédias rassemblées dans la collection du Centre Pompidou, ses films et vidéos et un salon de lecture à la Bpi.

Les années de formation Une enfance à Neuilly « Vingt ans en 40 »6. Canettes de Soda en Porcelaine dans le Style traditionnel de la Dynastie Ming. Robert Filliou (1926-1987), la création permanente. "Quoique tu penses, pense autre chose.

Robert Filliou (1926-1987), la création permanente

Quoi que tu fasses, fais autre chose. Le secret absolu de la création permanente : ne désire rien, ne décide rien, ne choisis rien, sois conscient de toi-même, reste éveillé, calmement assis et ne fais rien. " Robert Filliou Poèmes. Installations. L’histoire de Robert Filliou est celle d’une recherche. Souvent associé au mouvement Fluxus, il n’a pourtant jamais fait partie d’aucun groupe. Né à Sauve dans les Cévennes en 1926, il entre en résistance en 1943, puis part après la guerre aux États-Unis pour rencontrer un père qu’il n’a jamais connu. Des Cévennes aux États-Unis, de l’économie à la poésie, des mouvements artistiques des années 60 et 70 au bouddhisme, ces moments de la vie de Robert Filliou qui semblent être des bascules dessinent une même volonté de comprendre le monde et de nous emmener avec lui vers la création permanente… Une émission d'Amélie Perrot, réalisée par Véronique Samouiloff.

Bonus Écouter 2 min Archives sonores Liens. Les fresques de la villa Barbaro de Véronèse.