background preloader

QUE DE LA

Facebook Twitter

EtudeambassadeursHolbein. Une installation qu'est-ce que c'est ? L’installation est une pratique très courante des arts plastiques, pourtant elle est un genre assez récent qui a su s’implanter avec force. Voici une définition et de nombreux exemples pour le plaisir de la promenade artistique virtuelle. Installation : C’est une forme d’expression artistique assez récente.

L’installation est généralement un agencement d’objets et d’éléments indépendants les uns des autres, mais constituant un tout. Proche de la sculpture ou de l’architecture, l’installation peut-être in situ, c’est à dire construite en relation avec un espace architectural ou naturel. L’œuvre devra s’adapter à un lieu donné. L’installation va occuper un espace intérieur ou extérieur.

L’installation sous-entend un dispositif de présentation. Dispositif de présentation : C’est la manière de présenter le travail artistique, d’associer plusieurs éléments entre eux. Différence entre installation et installation in situ : Bill woodrow, Elephant 1984, © Bill woodrow Beuys joseph Plight 1958 1985. 20 | 2015 Dispositif(s) dans l'art contemporain.

Face à la transformation considérable des formats de présentations des œuvres, exposition, publications, sites web, etc., Marges s'interroge sur ces nouveaux dispositifs et sur leur capacité à affecter le spectateur. Aujourd’hui, on assiste à une transformation considérable des formats de présentations des œuvres - exposition, publications, sites web etc. Par exemple, l’aspect du design d’exposition est de plus en plus important, au point que le contenu semble presque passer en arrière-plan. Si pendant la période moderne les éléments muséographiques semblaient, en apparence, transparents et neutres ; aujourd’hui, les dispositifs d’exposition prennent des formes inattendues et plus spectaculaires. Ces aspects visuels cherchent à faire ressentir au spectateur une véritable expérience esthétique. Qu'est-ce qu'un dispositif (dans l'art contemporain) ?

Aujourd’hui, on assiste à une transformation considérable des formats de présentations des œuvres -exposition, publications, sites web etc. Par exemple, l’aspect du design d’exposition est de plus en plus important, au point que le contenu semble presque passer en arrière-plan. Si pendant la période moderne les éléments muséographiques semblaient, en apparence, transparents et neutres ; aujourd’hui, les dispositifs d’exposition prennent des formes inattendues et plus spectaculaires. Ces aspects visuels cherchent à faire ressentir au spectateur une véritable expérience esthétique. Nous voulons nous interroger sur ces nouveaux dispositifs de présentation de l’œuvre [nouvelles formes de chorégraphie spatiale ou de décor de théâtre] et sur leur capacité à affecter le spectateur.

Les artistes contemporains prennent en compte les effets scénographiques et de décor de l’exposition. Aujourd’hui, l’aspect de l’exposition est une matière avec laquelle l’artiste produit. Avant le 20 décembre 2013. Vocabulaire. Felice Varini - Suite d'éclats. Une anamorphose d'un cube. Felice Varini. Hans Holbein. HANS HOLBEIN Le Jeune, Les Ambassadeurs (1533) 207 x 209 cm, Londres, The National Gallery Un jeune évêque rend visite à son ami, jeune diplomate en Angle­terre ; ils sont tous deux origi­naires de France. Les objets posés entre eux révèlent leurs intérêts communs : la musique, les mathé­matiques, l'astronomie. La mort est aussi présente dans ce tableau, mais d'une façon cachée.

Ce dou­ble portrait (207 x 209 cm) se trouve à la National Gallery de Londres. Deux hauts dignitaires en fonction : sérieux et respectables. A première vue, on leur donnerait la quarantaine. Pourtant, ils étaient beaucoup plus jeunes. Le prélat (haut dignitaire ecclésiastique), celui de droite, est en visite chez le diplomate à Londres, celui de gauche, car ils sont amis, et l'homme d'Église est parfois envoyé comme ambas­sadeur par le roi de France. Les manuels et les mémoires du temps nous renseignent sur les aptitudes que de­vait posséder un diplomate. Un gentilhomme en mission délicate. Hans HOLBEIN, Les Ambassadeurs (1533) - Arts à Duhamel. Hans HOLBEIN, Les Ambassadeurs (1533) 207 x 209 cm, Londres, The National Gallery Hans Holbein le Jeune est un peintre et graveur allemand, né à Augsbourg en 1497 et mort à Londres en 1543. Deux hommes près d’une étagère remplie d’objets.

Un tableau signé Holbein. Au premier abord, tout n’est que luxe, pouvoir, arrogance. Mais il y a une fausse note : une forme blanchâtre lévite au milieu de la scène, menaçante. Alors que signifie vraiment cette mise en scène ? 1. Là, devant nous, il y a cette drôle de chose : il s’agit d’un crâne, peint selon la technique de l’ANAMORPHOSE ; une anamorphose est la projection allongée d’une forme. Un crâne ? Cette anamorphose est-elle seulement destinée à rappeler que nulle puissance n’égale celle de la Mort, que le pouvoir, politique, intellectuel ou religieux, ne donne que l’illusion de la jeunesse et de la domination ? Essayer de vaincre la mort ? – d’un côté, il y a le point de vue de la mort qui fait apparaître la vanité des réalités terrestres. 2. 3. L'Art en Question 6 - HOLBEIN : Les Ambassadeurs (version courte) Anamorphose. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Une anamorphose est une déformation réversible d'une image à l'aide d'un système optique — tel un miroir courbe — ou un procédé mathématique. On appelle également anamorphose la déformation de l'image d'un film ou d'une émission de télévision à l'aide d'un système optique ou électronique afin de l'adapter à un écran informatique ou de télévision (Format large anamorphosé, 4/3 ou 16/9). Le mot est composé du grec anamorphoein (ἀναμορφόω) « transformer » et du suffixe -ose. Application artistique[modifier | modifier le code] Anamorphose classique[modifier | modifier le code] L'anamorphose est une particularité étonnante de la perspective. « La perspective est généralement considérée, dans l’histoire de l’art, comme quelque chose de réaliste restituant la 3e dimension.

On connaît, de Léonard de Vinci, cette anamorphose d’un visage d’enfant et d’un œil (1485, Codex Atlanticus). Il s'agit dans ces trois cas d’anamorphoses directes.