background preloader

Pourquoi apprendre à programmer ?

Facebook Twitter

3 minutes pour coder - Série. Francetv éducation vous a concocté une nouvelle série pétillante, ludique et pédagogique pour les 6-12 ans : 3 minutes pour coder. Ces 20 tutoriels de 3 minutes sont incarnés par Micode, le jeune YouTubeur spécialiste de l’informatique et dévoilent aux enfants tous les secrets du codage informatique. Avec 3 minutes pour coder, vous pourrez : Comprendre et apprendre les bases : à quoi ça sert le code ?

Les langages de programmation ? Comment fonctionne Internet ?... Pratiquer le code, car faire c’est encore mieux : construction d’un jeu vidéo, transformation d’une page Web, réalisation d’un site internet… 3 minutes pour coder a reçu le prix CSA-Jeune public lors de la 23e édition des Lauriers de la radio et la télévision 2017. Usbek & Rica. Historien de formation, François Tonic est passionné d’égyptologie. Son autre dada c’est le code. Il vit ses deux passions au quotidien en tant que rédacteur en chef de Programmez ! Et Pharaon Magazine. Il nous explique en quoi la programmation informatique est bien une forme d’écriture et quel « code » nous utiliserons dans un futur proche.

Commençons par un peu d’histoire : dans quelles conditions est apparue l’écriture ? L’écriture répond à un besoin pratique. En quoi les avancées technologiques ont-elles contribué à l’évolution de l’écriture ? Langage et écriture ne sont jamais inertes, ils connaissent une évolution constante : il y a d’abord une forme archaïque, puis une forme structurée, et ensuite seulement une forme classique. C’est donc avec l’apparition des premières machines qu’est né le langage de programmation, ce qu’on appelle souvent le “code“ ? Au départ, il fallait créer une forme de langage compréhensible par une machine pour l’automatiser. Plusieurs milliers. Oui.

Réflexions sur pourquoi apprendre à programmer - PédagoTIC. Coder à l’école maternelle ? Mais oui … [Coucou !! Reprendre le chemin de ce blog … Pfiou ça faisait looooongtemps !] Le codage ici s’entend par : ajouter des formes géométriques dans un livre numérique. Je reviens avec une idée de recette codée et une mise à jour de BookCreator. BookCreatorLundi, nous ferons un atelier cuisine en classe … Je n’avais pas envie de changer de recette pour cette fois – jour de rentrée – (ils ont donc déjà cuisiné ce gâteau au yaourt) mais j’avais plutôt envie de changer la recette !

Voici donc mes essais de codage (puisque nous tentons de coder ensemble des histoires par ailleurs) : Ceci est né de la nouvelle – et géniale – possibilité dans l’app BookCreator, d’ajouter des formes géométriques : Et ça donne ça : Compétences en jeu : – lire une recette : lire c’est décoder – langage oral : expliciter l’abstraction – nommer les ingrédients et les associer à la forme géométrique (que j’ai choisie), – nommer les formes, – dénombrer (combien de pots de … ?)

WordPress: J'aime chargement… Programmation à l’école … même pas peur ! | [Lab]map. Par ChanteClac L’introduction, à la rentrée 2016, d’éléments de sciences informatiques à tous les niveaux de la scolarité obligatoire divise. Elle a ses partisans et ses opposants, et toutes celles et ceux qui n’ont rien contre a priori, mais qui s’inquiètent de la mise en pratique. Autant le dire tout de suite, je suis dans le camp des partisans car savoir programmer un minimum me sert sans cesse, et au-delà, j’ai conscience que ma façon de penser est influencée — positivement me semble-t-il — par le peu de programmation que je pratique. Ce petit billet sans prétention vise à vous encourager à vous lancer dans les sciences informatiques, d’abord seul ou en famille cet été ;-)) … puis avec vos élèves. Faire des sciences informatiques, ce n’est pas apprendre à se servir d’un ordinateur, ni utiliser des outils informatiques en classe à des fins pédagogiques (les fameuses TICEs), mais plutôt s’approprier des concepts et une façon de penser, propres à ce domaine des sciences.

Assez logi.