background preloader

Web

Facebook Twitter

Maintenant! Un service propulsé par Pôle emploi. Dans la galère quotidienne d’un agent Pôle emploi. Bertrand*, conseiller Pôle emploi dans une des agences les plus chargées de France, située en zone urbaine sensible (ZUS), a envoyé un témoignage marquant sur son quotidien professionnel aux organisations syndicales de l'organisme, qui l'ont mis en ligne. J'ai décidé, avec son accord, de le reproduire ici. J'ai complété ce témoignage par des précisions obtenues par téléphone.

Bertrand est conseiller depuis huit ans. Il est payé 2 000 euros brut, sur 14,5 mois, comme le prévoit la convention collective de Pôle emploi. Il a décidé d'écrire ce texte intitulé "Ce matin est un jour comme les autres.. 06 h 30 : Je me lève, 07h30 : J'arrive au travail. 15 minutes plus tard ma session s'ouvre enfin ! 07 h 45 : Je lance en priorité ma boite mail pour vérifier que je n'ai pas d'autres mails "urgents" à traiter pour hier...

Je viens souvent à 7 h 30, même si Pôle emploi ne m'autorise à badger qu'à partir de 7h45. Je le reçois, je l'inscris, tout va bien cette fois-ci, il s'en va... Pôle emploi : vos pires anecdotes ! Les offres décalées "Je cherchais dans le web, ils m'ont trouvé un truc sympa, bien payé à domicile... dommage que le porno soit pas mon truc, sinon rien à redire. " Chloé. "Ex-gérante d’un institut de beauté, je suis une petite femme d’un mètre 59 et 45 kg.

Pôle emploi m’a trouvé un poste où je devais monter à cheval pour déraciner des souches d’arbres. Sauf qu’une fois sur place, le responsable a dit en me voyant que physiquement cela n’allait pas le faire, surtout que je n’ai aucune expérience à cheval". Céline. "Ils m'ont proposé de faire serveuse dans un club échangiste. "Je suis technicienne en traitement de l'eau. "Bac+7, j’ai réalisé de prestigieuses études en droit et en économie.

"Jeune journaliste, après trois mois d’inscription, j’ai été convoqué à une réunion d’information. Le serpent qui se mord la queue "J’ai eu le droit à une conseillère qui m’a assuré que cela n’était pas possible que mon mari soit marié… alors que j’y étais à son mariage, car c’était moi la mariée ! " Chômage : Les offres illégales de Pôle emploi. La CGT a étudié un échantillon de 1 298 offres sur Pole-emploi.fr, concernant quatre villes et tous les domaines professionnels. Le résultat est affligeant. Comment en est-on arrivé là ? Comment transformer ce constat en outil de lutte ? Des truands utilisent depuis 2014 Pole-emploi.fr pour détrousser les salarié.es privé.es d’emploi. Ils diffusent une offre bidon, promettent un bon boulot, et demandent au ou à la salarié.e d’avancer des frais avant l’embauche. Cette technique d’arnaque (phishing) est connue par mail, mais la nouveauté, c’est que ça passe maintenant par Pole-emploi.fr. La CGT [1] réclame le retour du contrôle, avant diffusion, de chaque offre d’emploi par un agent public.

Les chômeurs et chômeuses n’auraient plus le droit d’avoir accès à des offres réelles, et légales ? Qui a les moyens de se payer un commerce à 800 000 euros ? Faux cdi et « longues missions » de quinze jours Mais il y a pire encore. Jamais les chômeurs et chômeuses n’ont été aussi contrôlé.es. Lorient. Pôle Emploi en grève contre l’efficacité numérique. Ce dimanche, j’évoquais la gréviculture et nos syndicats si efficaces pour conserver leur emploi mais pas le travail dans les entreprises où ils sévissent. Aujourd’hui, l’actualité me sert sur un plateau un nouvel épisode rebondissant de leurs actions si délicieusement en phase avec la société et le monde réels. On apprend en effet que nos gréviculteurs professionnels de chez SNU-FSU, FO, la CGT et Solidaires ont appelé les agents de Pôle Emploi à des débrayages lundi 6 mars.

Avouons au passage que faire la grève dans la boutique dont l’objectif est de trouver un emploi permet d’élever le cynisme au rang d’art, d’autant plus lorsqu’on découvre la raison qui anime nos pépiniéristes du piquet de grève : la numérisation avancée de l’ensemble des activités de l’établissement public impose de redéployer 2500 à 3000 conseillers Pôle Emploi vers des activités de suivi et d’accompagnement des chômeurs.

Quelle tristesse ! Le Hot Desking, dernier vice ultra-libéral pour dominer le salarié. Quoi, vous n’avez pas encore entendu parler du hot-desking ? Alors tant que vous êtes chez vous et que vous pouvez encore vous installer confortablement dans votre canapé pour lire cet article, je vous invite à prendre connaissance de cette pratique au plus vite ! Je vous explique : le hot-desking (hotdesking) est une technique managériale mise au point par nos chers penseurs capitalistes ultra-libéraux pour optimiser l’espace dans les bureaux, et par la même occasion, augmenter la productivité de leurs salariés. Comment font-ils cela ? Tout simplement en les mettant dans des conditions de concurrence féroces !

Leur arme est simple : afin de faciliter la fluidité – disent-ils – les responsables arrêtent d’installer des postes de travail fixes (cela concerne surtout les entreprises où le télétravail peut fonctionner) et ils ne fournissent des postes de travail que pour 80% des effectifs. Lire aussi : Loi Florange : le jour où le droit de travailler est devenu moins constitutionnel. Pôle emploi ne veut pas se séparer de moi. Inscrite à Pôle emploi depuis quelques mois, je me suis renseignée sur les formations que propose l’institution. Au milieu d’un vaste choix qui ferait rougir d’envie la plupart des salariés pourtant bien casés, on trouve cette convention AFPR, d’aide au retour à l’emploi. Une formule qui permet au candidat d’« enrichir ses compétences dans une entreprise » tout en percevant les Assedic ; à l’employeur, de bénéficier d’un stagiaire gratuit en échange d’une promesse d’embauche en CDD à la sortie.

Le tout grassement subventionné par l’Etat. Chacun en sort gagnant, François Hollande le premier, bon, le contribuable un peu moins. Dotée de ces nouveaux arguments, j’ai trouvé employeur à mon goût, et lui avait bien envie d’y goûter. On aurait dit un syndicaliste CGT acharné, qui à force de trop en demander, fait capoter le maintien des salariés dans une entreprise en difficulté. [Sabotage] Lettre à ma conseillère Pôle Emploi. Flicage généralisé des Chômeurs, c'est parti ! Lors du conseil d'administration du 15 avril 2015, Pôle Emploi a décidé de mettre le paquet sur le flicage des chômeurs. Un article de la CGT Chômeurs Rebelles 56. “Tous les demandeurs d'emploi sont susceptibles d'être contrôlés”, de manière “ciblée”, “aléatoire” ou suite à un signalement. 200 agents seront recrutés prochainement pour cette noble tâche mise en œuvre dans toute la France dès le mois d'août. Objectif ? En radier un sur sept comme en Poitou-Charentes, “région pilote” dans le contrôle des chômeurs.

Et aussi, bien entendu, mettre la pression sur les chômeurs pour les pousser à accepter des emplois toujours plus précaires et mal payés. Certains échapperont-ils à ce contrôle généralisé ? Bien sûr, pas de panique. Ainsi, parallèlement à la mise en place de la brigade de “police des chômeurs”, on se scandalise de constater une baisse des effectifs aux Impôts et à l'Inspection du travail, affectés aux contrôles des abus qui coûtent très cher aux travailleurs.

Merci Valls et Hollande… Pôle Emploi : le contrôle généralisé des chômeurs est "tout à fait justifié", selon Raymond Soubie. Après l'expérimentation dans quatre départements, le gouvernement a décidé d'étendre les contrôles généralisés à tout l'Hexagone. Fin septembre, 200 agents supplémentaires vont être investis afin de contrôler près de 180.000 demandeurs d'emploi. Une mise en place saluée par Raymond Soubie, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy et ancien président du conseil d'orientation de Pôle Emploi. "Je crois que le contrôle des chômeurs est tout à fait justifié. Si l'immense majorité des chômeurs est vraiment à la recherche d'un emploi, il y a sans doute une petite minorité qui n'est pas forcément active", a-t-il déclaré alors que les demandeurs d'emploi sont tenus de rechercher activement un emploi sous peine de sanctions. "Ils peuvent avoir des sanctions qui vont d'un simple avertissement, à la suspension de leur droit et à la radiation en cas de récidive", a-t-il listé.

Distinguer les conseillers des agents de contrôle Lire la suite. C'est pour le mois d'août. L'article 119 de la loi travail piétine la décision du conseil d'Etat. Le kit de survie. Demain, un algorithme remplacera votre conseiller Pôle emploi. Donc voilà. Microsoft a racheté LinkedIn. Un gros (Microsoft) qui avale un moyen qui avait lui-même (LinkedIn) avalé d’autres petits (Slideshare). Rien de nouveau. Toujours la même quête : l’extension du portefeuille de services. Mais l’essentiel n’est peut-être pas là. Making of Ce billet a d'abord été publié sur l'excellent blog Affordance.info, tenu par le maître de conférences en sciences de l'information et de la communication Olivier Ertzscheid. Ce sur quoi Microsoft a mis la main en y mettant le prix c’est le CV de plus de 400 millions de travailleurs (surtout des cadres), parmi lesquels un certain pourcentage (mais lequel ?)

Le prix à payer ? « Base de donnée relationnelle » Evidemment ce rachat fait sens à plusieurs niveaux pour Microsoft. La « valeur » de la base LinkedIn est liée à trois facteurs essentiels. D’abord sa volumétrie : il s’agit du site rassemblant le plus d’informations sur le plus grand nombre de travailleurs sur la planète (400 millions d’utilisateurs). Pôle emploi, la fabrique à précarité. C’est dans d’horribles conditions que Pôle Emploi a fait la Une ces derniers jours. D’abord un homme qui s’immole devant une agence à Nantes, un geste prémédité qui n’est pas sans rappeler celui de Bouazizi le Tunisien. Quelques jours après, c’est à St Ouen et dans d’autres villes, que des tentatives d’immolation ont lieu. Poussés à bout, ne supportant plus la manière dont ils sont traités, ces personnes ont décidé de se donner la mort… Et ce comportement est assez compréhensible quand on voit comment fonctionne Paul Emploi. Loin de vouloir concurrencer le copain Politeeks, je m’en vais vous compter une petite histoire qui s’étale sur presque trois mois.

Deux semaines pour un identifiant Début décembre, me retrouvant sans emploi comme une bonne partie de la population, je m’inscris via le site de ton soi-disant meilleur ami pour trouver du boulot J’ai acquis des droits qui me donnent, selon calcul, à une allocation chômage assez sympa courant sur presque six mois. Les copains. «Inhumain, de la paperasse» - Témoignage sur : Votre avis sur Pôle emploi. PÔLE EMPLOI – « Je suis un numéro, je reçois des numéros et je prescris des numéros » A plusieurs reprises, Le Monde.fr a enquêté sur la fusion ANPE-Assedic qui a abouti à la création du Pôle emploi. Nous avons notamment recueilli de nombreux témoignages de chômeurs racontant leur expérience avec la structure : radiations abusives, rendez-vous ratés, mauvais conseils ou absences d'encadrement, les griefs ne manquaient pas.

Lire notre enquête Radiations du Pôle emploi, mode d'emploi Lire les témoignages d'internautes du Monde.fr "J'ai été radiée du Pôle emploi pour un rendez-vous que j'ignorais" Dans un document diffusé mercredi, la CFDT publie une série de témoignages de chômeurs que des responsables du syndicat ont recueillis lors des deux dernières années.

La CFDT était favorable au projet de fusion ANPE-Assedic. Plus intéressant, et plus rare, le syndicat recense les états d'esprit de salariés du Pôle emploi, qui illustrent un malaise durable et la mauvaise gestion du projet de fusion décidé par le gouvernement. Jean-Claude, entré à l’Assedic en 2005 Mélanie, conseillère. Quand Pôle emploi fiche les chômeurs agressifs. Une agence Pôle emploi à Villeurbanne (Rhône) © Alexander Roth-Grisard / MaxPPP Selon la direction de Pôle emploi et les syndicats, les agressions de conseillers sont en hausse. En Rhône-Alpes, comme ailleurs en France, des statistiques ont été mises en place pour suivre ce que la direction régionale a nommé « les incidents clients ». En 2011, on notait ainsi 621 « incidents clients » et en 2012, on en compte 677 (chiffre arrêté au 9 novembre dernier). Pour parvenir à un tel recensement, les différentes directions régionales de Pôle Emploi doivent mettre en place une politique de sécurité encadrée par la direction nationale.

Registre de sécurité, fiche « incident client » et envois de courriers : les chômeurs énervés sont suivis à la trace. Un registre papier… qui peut être nominatif A chaque agression, les agents de Pôle emploi doivent remplir une main courante, sous forme papier. Salah, chômeur fiché Le cas de Salah, chômeur habitant de Vénissieux, est problématique. Euthanasiez des animaux pour 1600 euros par mois (annonce Pôle Emploi) Le Sénat a une idée pour faire baisser le chômage : moins compter les chômeurs ! Les chiffres du chômage ne sont pas bons. Aussi pour remédier à cette situation, les sénateurs, droite et gauche unies, n'ont rien trouvé de mieux que de rendre public un rapport dans lequel ils préconisent de changer la méthode comptable des demandeurs d'emploi. On voit bien l'intérêt d'une telle démarche : l'adoption d'un nouveau système permettrait d'en faire baisser le nombre de manière significative. "Les chiffres (de Pôle Emploi) sont sincères, a cependant déclaré mardi le sénateur Philippe Dallier (Seine-Saint-Denis, Les Républicains), affirmant que les "soupçons de manipulation ne sont pas justifiés".

"Mais nous proposons de changer la manière de communiquer sur ces chiffres". Magique ! L'échantillonnage trimestriel de l'Insee revient à 20 millions d'euros et une enquête mensuelle entraînerait un coût supplémentaire que le Sénat n'est pas en mesure d'évaluer. Une nouvelle "méthodologie" permettrait de faire revenir le nombre de 4,3 millions. Le "Halo autour du chômage" [PE3] Vers l’internalité et au-delà. Ce présent article fait parti d’un dossier, il est la suite de ces articles :Ce dossier est également disponible intégralement en PDF Dans la partie précédente, nous nous sommes attelés à voir les considérations et politiques très spéciales à l’origine des institutions d’insertion qui expliquent grandement pourquoi le chômeur se sent humilié et pourquoi il y a ce préjugé de culpabilité du chômeur qui est vivace dans la société.

Il s’explique en deux mots « internalité » et « allégeance » ; aujourd’hui, nous commençons la conquête de ces notions, dans une finalité de hacking social. Les institutions d’insertion, de réinsertion seraient des fabriques à « internes ». On programmerait l’individu pour qu’il soit interne : non par malveillance, manipulation mentale ou complot, mais parce qu’effectivement, les gens internes sont bien mieux considérés par la société, donc ils sont plus recrutés, plus félicités, on leur accorde beaucoup plus de choses, on passe moins sur leurs défauts, etc. [PE2] Une politique d’accusation cachée sous des allures bienveillantes. Ce présent article fait parti d’un dossier, il est la suite de cet article :1. Pourquoi pôle emploi nous déprime et comment y remédier ? Ce dossier est également disponible intégralement en PDF Dans la partie précédente nous nous sommes attelés à voir ce qui déconnait chez pôle emploi et comment on pouvait aborder ces problématiques pour tenter de les comprendre et essayer de trouver des solutions.

Aujourd’hui, on parle des considérations à l’origine de la création des institutions d’insertion telle que Pôle emploi. J’aurais pu garder ce chapitre pour la fin, telle la conclusion à une enquête sur un formatage profond dont le fil rouge serait Pôle emploi. Mais autant vous donner des clefs tout de suite, même si elles nécessitent beaucoup plus d’investigation que sa simple « révélation ». Voici les considérations à l’origine des institutions d’aide à l’insertion ou réinsertion, tels que le Pôle emploi, les missions locales voire même parfois les centres sociaux ou éducatifs.

Résumons : [PE1] Pourquoi le Pôle emploi nous déprime et comment y remédier ? Témoignage. Pôle Emploi, ou la fabrique du chômeur coupable. Pôle emploi, ne quittez pas ! Le tour de passe-passe de l'État pour faire baisser le chômage. Selon le FMI, neuf chômeurs français sur dix n'ont aucune chance de retrouver un emploi. Le traqueur de faux chômeurs était lui-même fraudeur. Le chômage baisse mais les serveurs Pôle Emploi sont saturés ! Pole emploi et vos droits face aux sanctions : forum pôle emploi.

Quand les chômeurs s’émancipent de "l’assistanat" Pôle emploi. Cher conseiller Pôle emploi, s’il te plaît, ne me ferme pas la porte au nez. Pôle emploi en grève vendredi - 11/01/2016. Nouvelle organisation de Pôle Emploi : Quel pataquès ! Fermeture des agences Pôle emploi l'après-midi et "nouveau parcours du combattant du demandeur d'emploi" Chômage : quand le privé remplace Pôle emploi - 25 janvier 2013. Casse des services publics. Les “prives d’emploi” dans le viseur. Pôle emploi lance son Emploi Store numérique. #Contremploi: «20 Minutes» recueille les perles des internautes sur Pôle emploi.

Une police anti-chômeurs par Pierre-Yves Baillet. Pôle emploi jugé inefficace par la Cour des comptes. Un chômeur console son conseiller pôle emploi en lui assurant qu’il trouvera un jour un vrai travail. Pôle emploi recrute pour contrôler plus encore les chômeurs. "Si on ne fait rien, Pôle emploi va couler" Le "fiasco" Pôle emploi, raconté par un ex-dirigeant. Le logo du Pôle emploi a coûté 500.000 euros. Une chômeuse fait annuler sa radiation lors d’une action à Pôle emploi. Lyon : action musclée devant une agence Pôle emploi pour contester une radiation.

Pôle Emploi confié au privé : le libéralisme n'a pas de prix. Privatisation de Pôle Emploi : les limites de la proposition de Bruno Le Maire. Pôle Emploi. A Pôle emploi : « Vous vivez sur quelle planète ? Vous souriez encore ! » « Comment je contrôle que les chômeurs cherchent bien du travail » Radiée, elle investit le hall de Pôle Emploi depuis lundi - 05/05/2016. LE GORAFI ! Un Pôle emploi attaqué à la voiture bélier : les malfaiteurs repartent avec les 5 offres d'emplois disponibles. Ces sociétés qui prospèrent sur le dos des chômeurs.

Un chômeur qui refusera « deux offres raisonnables » ne touchera plus le RSA annonce Christian Estrosi. Chômeurs inconnus de Pôle emploi : « Jamais mieux servi que par soi-même » Bureaucratie et incompétence, la règle chez Pôle Emploi ? [enquête] "Cher Pôle emploi" : les lettres bouleversantes de chômeurs face à la bureaucratie. Casse-tête bureaucratique, manque de formation… Ce qui cloche à Pôle Emploi - 25 février 2016. Le « fiasco » de Pôle emploi raconté par un ex dirigeant. Sécurité sociale : abolir le monopole plutôt que traquer les chômeurs. Pôle emploi : quand le privé prend les choses en mains. Le contrôle des demandeurs d’emploi suscite la polémique. Conseillère Pôle emploi, je rêve de passer l’après-midi avec vous. Pôle emploi : vos pires anecdotes ! "Je travaille à Pôle-Emploi…" "Altercations, incivilités, mépris: travailler à Pôle emploi vous use" Dans l’enfer de Pôle emploi: une conseillère raconte.

Six mois de cauchemar pour avoir perçu 433 euros de trop au chômage.