background preloader

Web

Facebook Twitter

Notre enquête du lundi: le PIIS, un bon outil pour les CPAS? Magazine C4 – Inquisition 2016. Un rapport récent de l’organisme fédéral de contrôle des CPAS pointait l’aspect par trop intrusif des « enquêtes sociales » réalisées par les assistants sociaux.

Magazine C4 – Inquisition 2016

Pour déterminer le montant de l’aide sociale à verser au demandeur, les CPAS doivent en effet réaliser une série de « vérifications » des informations données par celui-ci. Des agents se rendent à leur domicile, exigent des copies de tous les extraits de compte, enquêtent sur les ascendants et descendants de la personne, sur leurs biens et avoirs… Le problème est que la méthode et le contenu de ces vérifications est laissé à la discrétion des organismes publics, qui ne se gênent pas pour pousser très loin la notion d’« enquête »… Le rapport visait notamment Namur. Un article du « Guide social » ne s’embarrassait d’ailleurs pas de trop de précautions stylistiques, titrant : « CPAS : quand l’action sociale a affaire à des menteurs » (04 mai 2015).

Le "service communautaire" des CPAS : Des manifestants disent "non" Depuis le 1er novembre, les CPAS peuvent proposer aux bénéficiaires de prester un «service à la communauté».

Le "service communautaire" des CPAS : Des manifestants disent "non"

Ces tâches non rémunérées sont censées leur permettre de retrouver le chemin vers la société, selon le ministre de l’Intégration sociale Willy Borsus (MR), porteur de cette loi. Tous les minimexés désormais obligés de signer un "contrat" Belgique.

Tous les minimexés désormais obligés de signer un "contrat"

Les «maisons du labeur», enfer des pauvres. Une nouveauté pour le revenu d’intégration sociale dès ce 1er novembre. Extension du PIIS à tout nouveau bénéficiaire d’un revenu d’intégration : entrée en vigueur ce 1er novembre. La généralisation du PIIS pour tous sera donc effective dès mardi avec pour objectif une réinsertion durable des bénéficiaires.

Extension du PIIS à tout nouveau bénéficiaire d’un revenu d’intégration : entrée en vigueur ce 1er novembre

Pour rappel, le but de la réforme est très clairement de soutenir l’intégration sociale et l’insertion professionnelle des bénéficiaires d’un RIS, mais aussi de les responsabiliser. En effet, un PIIS est à la fois un instrument d’accompagnement et de suivi ‘sur mesure’ mais également un réel contrat avec des droits et des devoirs qui incombent aux deux parties, à savoir, le CPAS (qui s’engage à aider la personne, à lui fournir les outils ou contacts nécessaires, …) et le bénéficiaire (qui s’engage à effectuer les démarches pour s’intégrer dans la société, comme par exemples pour trouver du travail, pour suivre des formations, effectuer un stage…). Pour Willy Borsus, Ministre de l’Intégration sociale : « On constate une croissance du nombre de bénéficiaires du revenu d’intégration d’année en année. Public cible Simplification administrative. Démence bureaucratique: libre pour être esclave.

Les écoles en Amérique aujourd’hui, sont moins préoccupées par le bien-être global des élèves, qu’elles ne le sont à veiller à ce qu’ils obéissent à toutes les règles, peu importe si elles sont utiles et si cela produit de bons résultats aux tests.

Démence bureaucratique: libre pour être esclave

L’accent mis sur l’obéissance aveugle et l’apprentissage par cœur les prépare à un travail de bureau déshumanisant, où les employeurs ne cherchent même pas à faire semblant de se soucier de leur bien-être. Au lieu de cela, ils leur font honte s’ils prennent des vacances et les forcent à faire des heures supplémentaires gratuitement. Les employeurs et les administrateurs scolaires ne se soucient que de ce qu’ils peuvent produire : les enfants ne sont pas traités différemment de jouets et les employés ne sont pas traités différemment de robots. En discutant de la bureaucratie en général, le terme fou arrive souvent dans la conversation, et je dirais que cette caractérisation est exacte. En 1832, le membre du Congrès américain James H.

Intégration par le travail : vers un servage moderne ? - Journal Indépendant et Militant. Concrètement, étant donné que l’usager qui refuse un emploi peut se voir privé du revenu d’intégration (et donc de tout revenu), le CPAS peut forcer des usagers à travailler.

Intégration par le travail : vers un servage moderne ? - Journal Indépendant et Militant

Le principal objectif de cette « mise à l’emploi » est de permettre aux usagers du CPAS d’avoir accès aux allocations de chômage. L’usager « article 60 ou 61 » sera donc engagé pour une durée déterminée correspondant à la période nécessaire pour qu’il puisse avoir accès au chômage. Dans le cas de l’article 60§7, le CPAS agit lui-même comme employeur. Il peut soit utiliser l’usager ainsi embauché dans ses services, soit le « mettre à disposition » d’une organisation tierce (asbl, service public, entreprise d’économie sociale, etc.). Entre galère, paperasse et vie sociale affectée... Le quotidien d'Anthony, étudiant inscrit au CPAS. Anthony Maton, 21 ans, est étudiant en informatique à l’Institut Paul Lambin, à Bruxelles.

Entre galère, paperasse et vie sociale affectée... Le quotidien d'Anthony, étudiant inscrit au CPAS

Pourtant, il ne mène pas la vie que d’autres étudiants de son âge peuvent mener. Une vie qui mêle études et loisirs, parfois cours en journées et guindailles estudiantines le soir venu. Le jeune homme ne pourrait tout simplement pas se le permettre. Ayant pris la décision de couper les ponts avec sa famille il y a maintenant deux ans, il doit subvenir lui-même à ses besoins.

Ce qui implique de financer seul sa scolarité, son logement, sa nourriture et sa mobilité. Le CPAS est vital "Je bénéficie de la bourse, qui s’élève un environ 1 000 euros par an et qui me permet tout juste de payer le minerval. L’étudiant, originaire de Braine-l’Alleud, doit sans cesse gérer d’une main de fer ses dépenses quelles qu’elles soient et cela, depuis octobre 2014. Comment les CPAS sont-ils devenus pires que l’ONEM ? Comment la commune peut éviter l’harcèlement abusif ? – levife. Pratiques communales en CPAS : techniques de contrôle et d’exclusions, assistance individuelle ou levier potentiel pour une émancipation collective ?

Comment les CPAS sont-ils devenus pires que l’ONEM ? Comment la commune peut éviter l’harcèlement abusif ? – levife

Avec Bernadette Schaek (ADAS), François Ferrara (PTB), Guy Krettels( ECOLO), et François Schreuer (VEGA) .. Merci à eux. 5e « Mercredi Hors Emploi » de Riposte.cte / La Zone, 10 février, dès 18h. Riposte.Cte vous invite à participer à sa 5e édition des « Mercredi hors-emploi ». Celle-ci commencera, comme d’habitude, par une auberge espagnole dès 18h.