background preloader

Révolution

Facebook Twitter

Les Enquetes De M-Lyne - (épisode 7) - République & démocratie, Mensonges & Manipulations. La conjuration anti-chrétienne (partie 1) L'Ecole détruit l'identité française ! - Le Zoom - Claude Meunier-Berthelot - TVL - TV Libertés — InfoVF. Révolution française : silence sur le génocide vendéen.

LE COMBAT DES PÈRES DANS LA JUSTICE FÉMINISTE. Quels héritages de mai 68 ? Décod'actu(720p) Pourquoi la République ne peut rien pour les Français. Conférence d'Alain Pascal : « De Descartes à la théorie du genre »

Droits De l'Homme et du Citoyen (DDHC)

Laïcité. Comprendre le messianisme juif et son impact sur la Révolution de 1789 - Kontre Kulture. Au nom du peuple, la démocratie vue par la République des origines. La République contre la famille - Terres de Mission n°208 - TVL - TV Libertés — InfoVF. Eglise universelle : La modernité contre la famille ? Dans un article intitulé "La famille, cœur des libertés", paru dans le numéro de mars de La Nef, Victoire De Jaeghere analyse, au fond, les rapports de la famille avec la modernité.

La famille qui est le lieu des "inégalités protectrices", de la transmission, de l'inscription dans le temps et l'espace ne peut qu'être en butte aux valeurs modernes qui sont celles d'une égalité fantasmée et du refus de la transmission. Ce n'est pas d'aujourd'hui que la République se méfie de la famille... Eglise en France : In memoriam, père Bernard LecareuxEn février dernier est décédé le père Bernard Lecareux, fondateur, dans les années 1970, de la Fraternité de la Transfiguration, communauté religieuse installée à quelques kilomètres du Blanc dans l'Indre.

Mai 68 : une révolution de la société ouverte contre la France - Strategika. Vues : 7023 par Pierre-Antoine Plaquevent Pierre-Antoine Plaquevent est auteur et analyste politique. Ses travaux portent plus particulièrement sur les domaines du soft power et de l’infoguerre ainsi que sur ceux de la philosophie politique, de la géopolitique et de l’étude comparée des religions et des idéologies.

Ses articles sont régulièrement repris par des sites d’analyse et de prospective ainsi que par les principaux médias de la réinformation francophone. Depuis janvier 2020, Pierre-Antoine Plaquevent est à l’initiative de la création de Strategika dont il est le directeur de publication. Il est par ailleurs le créateur du portail métapolitique les-non-alignés.fr, pionnier de la réinfosphère depuis sa création en 2010. Cet article intègre des passages de “La société ouverte contre la France”. Mai 68, une pré-révolution de couleur contre la France gaullienne Qu’entendait donc par une « organisation internationale » le futur Président de la République ? [10] Ibidem [11] Ibidem. Episode de la création de la République Française occulté par ses créateurs maçonniques.

"Beaucoup trop de Jacobins chez les Girondins". Guide républicain. L'idée républicaine aujourd'hui - Label Emmaüs. Deux ans après l'incendie de Notre-Dame, l'enquête est toujours au point mort - Contre-Info. Dans certaines affaires graves, ou en tout cas celles que le Système considère comme graves, l’enquête est rondement menée, avec des moyens particulièrement modernes (tels que les recherches d’ADN, utilisées dans des affaires de simples graffitis politiquement incorrects !) Et, lorsque les médias s’y intéressent, on est tenus informés au jour le jour des moindres progrès ou évolutions des fins limiers, avec les documents confidentiels de la procédure étalés dans la presse.

Mais dans le cas de l’incendie de la cathédrale de Paris – qui devrait être l’occasion d’une des enquêtes les plus poussées et inexorables du moment – le silence est assourdissant, depuis de longs mois. Aucun progrès, aucune nouvelle piste, aucune nouvelle… Le plus épatant étant que les gros médias ne s’en étonnent pas, ne s’en plaignent pas. La piste du mégot jeté négligemment – et qui aurait fait brûler d’énormes poutres multi-centenaires dures comme la pierre – reste privilégiée… On se fiche du monde ! La destruction des églises de France. Révolution chrétienne et Révolution sociale/Chapitre X. La vieille société féodale, qui avait duré quinze siècles, s’écroula en 1789 au souffle de l’esprit nouveau.

Héritiers, à leur insu, des grands martyrs hérétiques, Voltaire, Rousseau, ces déistes, Diderot, cet athée, avaient jeté la semence d’une rénovation. Et, tandis que, dans les campagnes, sous le poids des misères accumulées, les petits-fils des Jacques allaient, farouches, par bandes, brûlant les châteaux, pendant les seigneurs, dans les cités, les hommes s’éveillaient à la conscience et à la vie, des idées couraient comme des frissons à la surface du corps social, la genèse d’un monde s’élaborait. Huit mois d’émeutes et trois cents insurrections locales précédèrent le coup de foudre du 14 juillet qui, frappant à mort le vieil arbre, fut le signal de la tempête. La marée des idées et des événements dura cinq années et couvrit tout, découronnant les Tuileries, déracinant les trônes. L’ancien régime avait eu deux sortes d’adversaires : Dossier : L'Eglise confinée et la religion de la république, de 1789 à nos jour. - Strategika.

Vues : 6004 Beaucoup de chrétiens s’interrogent sur l’étonnante durée de confinement du culte chrétien en regard de la reprise des autres activités de la vie publique en France. Peut-être que cette exception française est à replacer dans le rapport conflictuel qu’entretient le pouvoir politique avec l’Eglise depuis la révolution française. Un pouvoir qui depuis cette époque emploie le concept équivoque de laïcité afin de repousser progressivement le christianisme hors de la sphère collective pour lui substituer une religiosité alternative, révolutionnaire et républicaine.

Claude Timmerman dresse ici pour Strategika la généalogie de l’idée de laïcité en tant que concept politique et retrace l’historique et les origines parareligieuses de cette idée. Il rappelle aussi de quelle manière cette véritable religion de la République fût régulièrement la matrice des persécutions antichrétiennes en France. Jusqu’à nos jours ? La rédaction de Strategika Laïcité et laïcisme.