background preloader

Revenu de base

Facebook Twitter

À propos de l’ouvrage Contre l’allocation universelle (M. Alaluf, D. Zamora, dir.) - Anti-K. Le Revenu de Base ou l'énième occasion de se diviser sur un sujet périphérique. Franck Lepage : "Le revenu universel est une mesure de droite" Benoît Hamon : «Le revenu universel est une invitation à s’épanouir» «Je découvre que je vous intimide.

Benoît Hamon : «Le revenu universel est une invitation à s’épanouir»

Ça me touche beaucoup…» Premier candidat à accepter de répondre aux questions de la rédaction de Libération dans cette campagne de la primaire à gauche (22 et 29 janvier), Benoît Hamon attend sa première question après avoir feuilleté l’édition du journal de jeudi et expliqué vouloir faire de «la question des migrants» un débat «central» de la primaire. Deux heures d’entretien pour aller du revenu universel au «service public de l’aide au devoir» en passant par la légalisation du cannabis. Il y a une petite musique qui s’installe : «Hamon va nous faire le coup de Fillon.» Ça ne vous fait pas peur ? Je me réjouis, non pas d’être Fillon, mais de l’affronter. Le revenu universel, un piège libéral. Quand une mesure présumée "de gauche" recueille les applaudissements de Frédéric Lefebvre, Manuel Valls, Nathalie Kosciusko-Morizet, Christine Boutin et des économistes du FMI, la méfiance est de mise.

Le revenu universel, un piège libéral

L’idée d’un revenu régulier versé à tous les citoyens sans condition ni contrepartie tout au long de leur vie, en complément ou en remplacement des revenus du travail, est de celles-là. Si la France devait l’instaurer demain, le revenu universel, promu en tout bonne foi progressiste – notamment par les candidats à la présidentielle Yannick Jadot, Benoît Hamon et Pierre Larrouturou –, pourrait en effet s’avérer une belle entourloupe libérale… Quand le coût « exorbitant » du revenu universel fond comme neige au soleil. InShare1 Nous devrions nous réjouir.

Quand le coût « exorbitant » du revenu universel fond comme neige au soleil.

Il ne se passe plus un jour sans un article de journal, sans une émission à la radio ou à la télé, sans qu’un candidat à la présidence à la république, sans qu’un expert ne parle du revenu universel. Le problème est que la plupart des journalistes, des responsables politiques, des experts économiques qui doutent de la pertinence de ce revenu d’existence ont pour argument principal le coût exorbitant d’une telle mesure. La démonstration semble imparable: 65 millions x 750 x 12 = 585 milliards d’ euros pour un revenu universel de 750€ par personne et par mois. Bernard Friot : arguments décisifs contre le revenu de base, outil du Capital. QUEL SYSTÈME POUR DEMAIN/Partie3. L'allocation universelle n'est pas l'avenir de la sécurité sociale. Le débat sur l’allocation universelle revient de manière récurrente à mesure que la question de l’avenir de l’État-providence se pose.

L'allocation universelle n'est pas l'avenir de la sécurité sociale

Ces dernières semaines, ce débat a été alimenté par l’émergence de propositions visant à concrétiser cette idée. La première expérience serait menée à l’échelle locale, à Utrecht au Pays-Bas. Imaginer un revenu garanti pour tous, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, mai 2013) On travaille, et, grâce à ce travail, on perçoit de l’argent.

Imaginer un revenu garanti pour tous, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, mai 2013)

Une telle logique est si bien ancrée dans les esprits que la perspective d’instaurer un revenu inconditionnel, c’est-à-dire de verser à chacun une somme mensuelle suffisante pour lui permettre de vivre, indépendamment de son activité rémunérée, apparaît comme une aberration. Nous sommes encore persuadés de devoir arracher à une nature aride et ingrate les moyens de notre subsistance individuelle ; or la réalité est bien différente. Bourses étudiantes, congés parentaux, pensions de retraite, allocations familiales, indemnités de chômage, régime français des intermittents du spectacle, minima sociaux : autant de prestations qui ont en commun de découpler revenu et travail.

Si insuffisants, si attaqués que puissent être tous ces dispositifs, ils montrent que le revenu garanti est une utopie « déjà là ». Le revenu de base : même si 90% des gens fumaient de l'herbe, ce serait un win-win - Express [FR] Selon un chef d’entreprise de la Silicon Valley, le versement d’un revenu de base fonctionnerait même si “90% des personnes bénéficiaires fumaient de l’herbe au lieu de travailler”.

Le revenu de base : même si 90% des gens fumaient de l'herbe, ce serait un win-win - Express [FR]

Dans un podcast intitulé “Le monde est-il prêt pour un revenu de base garanti?” , Sam Altman affirme que le revenu universel pourrait compenser de grandes pertes de productivité et éviter l’effondrement de l’économie. La principale plainte des personnes opposées au revenu universel de base (un revenu qui permet aux bénéficiaires de couvrir leur besoins de base tels que le logement, la nourriture et les vêtements, qu’ils travaillent, ou pas) est qu’elle rendra les gens paresseux. Compensation. Selon l’OIT, le débat sur un revenu de base va s’étendre. Le débat sur un revenu de base «sera de plus en plus présent», estime l’OIT.

Selon l’OIT, le débat sur un revenu de base va s’étendre

A deux semaines de la votation en Suisse, elle affirme que le changement du monde du travail va imposer des alternatives aux seuls salaires. «Il y a un intérêt croissant dans le monde pour l’idée que l’Etat devrait garantir un revenu minimal», a dit mercredi à Genève le directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT) Guy Ryder, lors d’une conférence de presse sur un autre sujet. Indépendamment des salaires que les individus reçoivent de leur travail. Allocation universelle: Philippe Defeyt propose un modèle à 600€ par mois. L'allocation universelle fait débat en Europe.

Allocation universelle: Philippe Defeyt propose un modèle à 600€ par mois

La Finlande y pense, la Suisse l'a proposée mais le peuple l'a rejeté massivement lors d'une votation et en Belgique, le MR a lancé des cercles de réflexions, le socialiste Paul Magnette inscrit cette allocation "dans le sens de l'histoire", contrairement à certains de ses collègues socialistes qui y voient un danger pour la sécurité sociale.

Le revenu de base, cela fait 30 ans que Philippe Defeyt y travaille. Économiste, et président du CPAS de Namur (jusqu'à la fin du mois), il a lancé une proposition chiffrée et budgétée. Les 10 bonnes raisons de voter "oui" au Revenu de Base Inconditionnel. Revenu de base : Christina Lambrecht. Mobile2.24heures. Pour re-faire société : un revenu de base. Par Marc de Basquiat, ingénieur et docteur en économie Depuis des années, l’état providence distribue sous diverses formes « des aides » qui ont pour objectif de gommer les inégalités.

Pour re-faire société : un revenu de base

Le résultat est mitigé. "Il faut pouvoir refuser le travail dégradant, pénible, ennuyeux ou inutile" - Etienne Chouard. "La monnaie est le point aveugle des économistes orthodoxes" Gérard Foucher, animateur du Mini Show et auteur de « Les secrets de la monnaie, changer la monnaie pour changer le monde » vient de publier un document de référence qui résume en une trentaine de pages les thèses d’économistes hétérodoxes oubliés de l’histoire nous éclairant sur des alternatives possibles à la crise actuelle, dont l’idée d’un dividende universel comme aboutissement d’une réforme monétaire visant à rétablir la symétrie du pouvoir d’émission de la monnaie.

"La monnaie est le point aveugle des économistes orthodoxes"

Interview d’un auteur iconoclaste. Retranscription des propos recueillis en vidéo le 6 juin 2013 par Marie-Laure Le Guen – avec quelques modifications en accord avec Gérard Foucher. Vous n’êtes pas économiste de formation. Qu’est-ce qui vous a poussé à vous intéresser à l’économie et en particulier à la monnaie ? J’ai toujours été intéressé par la monnaie, par l’argent, par le fait d’en gagner ou pas. Quand j’étais petit et qu’on partait en vacances, mon père allait à la banque chercher de l’argent. Oui, je sais. Ok, mais les aides publiques vont être supprimées ! Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes: Un revenu de base universel à l'étude. POLITIQUE Martine Alcorta, conseillère régionale déléguée à l'innovation sociale et sociétale, chapeaute un comité de pilotage pour une étude de faisabilité sur l'expérimentation d'un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région...

Elsa Provenzano Publié le Mis à jour le C’est une première en France. Martine Alcorta (EELV), conseillère régionale déléguée à l’innovation sociale et sociétale, chapeaute un comité de pilotage qui sera lancé ce lundi, pour une étude de faisabilité sur l’expérimentation d’un revenu de base universel dans certains territoires volontaires de la grande région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. Lors de la précédente mandature, une motion proposant cette étude avait été adoptée à l’unanimité. L’expérimentation finlandaise d’un revenu de base : le schéma se précise.

Depuis l’élection en avril 2015 d’une coalition pro-revenu de base en Finlande, le sujet suscite un engouement planétaire. Après quelques mois de travaux, l’équipe pluridisciplinaire chargée de définir les paramètres de l’expérimentation a remis un rapport préliminaire, le 30 mars 2016, donnant quelques indications sur ce que pourrait être la conclusion de l’étude attendue le 15 novembre 2016.

Un résumé en anglais du rapport intermédiaire est disponible sur le site de KELA (Social Insurance Institution of Finland)[1] [Le MFRB en a publié la traduction française hier soir – Ndlr]. Le professeur Olli Kangas, qui dirige ces travaux, est intervenu à Paris le 9 mars 2016, à l’invitation du Mouvement Français pour un Revenu de Base. Il y était accompagné d’Antero Kiviniemi, Conseiller auprès de l’Union Européenne, qui a présenté le 6 avril les enjeux et difficultés de ce projet, lors d’une réunion au Parlement Européen. [2] Helsinki – Photo Riccardo Romano – Flickr – Licence CC BY-NC-ND-2.0.

Manifeste pour un revenu de citoyenneté. Par François Brooks Michel Chartrand et Michel Bernard, Éditions du renouveau québécois © 1999. Le titre a attiré mon attention un peu comme si on prétendait avoir trouvé la clé du mouvement perpétuel. Justifications du revenu universel (revenu de citoyenneté ou allocation universelle) Depuis plus d’une décennie, l’idée d’accorder aux gens un revenu qui ne dépende pas de leur travail ni d’aucune forme d’activité de leur part, s’est répandue dans les milieux avancés de ceux qui pensent sérieusement à l’état de nos sociétés et aux nouvelles politiques destinées à y répondre.

Un certain accord paraît s’être établi à son sujet pour le définir parmi d’autres idées analogues. Le revenu universel se caractérise par le fait qu’il est attribué également à tous, aux riches comme aux pauvres, automatiquement, sans avoir à être demandé, sans aucune contrepartie, sans aucune limitation de son usage. Par opposition à un salaire minimum ou aux pensions de sécurité sociale, il se distingue par le fait qu’il ne dépend pas des revenus qu’ont par ailleurs les gens, si bien que tous le reçoivent. Pour éviter cet effet, il faut abandonner l’idée d’une redistribution. Texte de l'initiative pour un Revenu de Base Inconditionnel. Revenu garanti, « la première vision positive du XXIe siècle »

Susanne Wiest, Enno Schmidt et Daniel Häni Après avoir vécu douze ans dans une roulotte de cirque, pour être libre et pour économiser un loyer, Susanne Wiest s’est installée à Greifswald, dans le nord de l’Allemagne. Elle travaille comme maman de jour, sans gagner suffisamment pour joindre les deux bouts : elle doit accepter l’aide de ses parents. Une réforme fiscale, qui l’appauvrit en intégrant les allocations de ses enfants à son revenu imposable, augmente encore son exaspération et son sentiment d’absurdité.

Revenu de Base… utopie ou nécessité ? Tout non-travail mérite salaire. Un revenu de base pour tous ? Oui. C'est une mesure révolutionnaire, la preuve par 6. Avis d'impôt sur le revenu et feuille de salaire, illustration (G.MICHEL/SIPA) Allocation universelle, miroir aux alouettes… Riposte Cte. Les Suisses disent non au revenu de base gratuit pour tous. International Les Suisses ont rejeté massivement dimanche la création d'un revenu de base pour tous, salariés ou sans emploi, un projet unique au monde qui a suscité de vifs débats dans un pays où l'on vénère la valeur travail. Selon les résultats définitifs, 76,9% des électeurs ont dit non à ce projet controversé.

Anatomie d'un processus d'euthanasie bureaucratique de l'Etat: comment auto-justifier l'abolition de la protection sociale? - Site de Claude Rochet. « Si une société humaine est une machine qui agit d’elle-même pour perpétuer les modèles sur lesquels elle est construite, Speenhamland fut un automate destiné à détruire les modèles susceptibles de fonder n’importe quel type de société.

Cette loi ne fit pas qu’encourager les tire-au-flanc et ceux qui voulaient tirer parti de leur insuffisance prétendue, elle augmenta les séductions du paupérisme pour un homme au moment critique précisément où il s’efforçait d’échapper au sort des misérables ». Karl Polanyi, La Grande transformation Ce n’est qu’après la publication de La Richesse des Nations d’Adam Smith en 1775 que le paupérisme va devenir l’élément saillant des conséquences de la révolution industrielle en Angleterre.

Il est produit non seulement par la poursuite du mouvement des enclosures, le déclin de l’artisanat rural au profit des fabriques mais aussi par la guerre avec la France qui entraîne une hausse du prix du blé importé, conjuguée à de mauvaises récoltes. Le revenu de base, faux-ami du progrès social – Le Comptoir. Le revenu de base est souvent présenté en miroir du salaire à vie et assimilé à tort avec lui. Leur opposition anime régulièrement les débats des milieux alternatifs, et a même été mise en scène sur le service public télévisuel.

L'utopie du revenu garanti récupérée par la Silicon Valley, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 29 février 2016) Les dirigeants de la Silicon Valley parlent rarement de politique — sauf, à la rigueur, pour discuter de la meilleure façon de la chambarder. Dans les rares occasions où ils se laissent aller à montrer leur vision du monde, c’est pour dénigrer les sans-abris, célébrer le colonialisme (1) ou vouer aux gémonies les autorités municipales qui persécutent les artisans fragiles auxquels la planète reconnaissante doit Uber et Airbnb. Il peut donc paraître incongru que le gratin des nouvelles technologies soit devenu l’un des plus fervents soutiens du revenu garanti pour tous — une idée ancienne remise au goût du jour, sous des formes et pour des raisons fort différentes, aussi bien à droite qu’à gauche.

De Marc Andreessen, l’influent cofondateur de Netscape, à Tim O’Reilly, l’illustre pionnier du web 2.0, les gourous de la Silicon Valley débordent d’enthousiasme pour ce projet qui consiste à accorder à tout individu, qu’il travaille ou non, les moyens de subvenir à ses besoins essentiels. Pourquoi le revenu de base, c'est de la merde (néolibérale) Chais pas. Les secrets bien gardés du revenu universel. A propos du Revenu de Base. Pourquoi les socialistes doivent s’opposer au «revenu de base inconditionnel» (allocation universelle) Revenu de base: une analyse marxiste. Revenu de base et la complexité. Le revenu de base se frotte au réel. Le revenu universel et inconditionnel : et si c'était pour bientôt ?

Et si le revenu de base était versé en monnaie locale ?