background preloader

Personnes Âgées

Facebook Twitter

Une maison de retraite coopérative et écologique pour que « les vieux » ne deviennent pas « des marchandises » Ils ne voulaient pas terminer en traditionnelle maison de retraite mais être acteurs de leurs vies.

Une maison de retraite coopérative et écologique pour que « les vieux » ne deviennent pas « des marchandises »

Sept ans après leurs premières discussions sur le bien-vieillir, un groupe de retraités entame les travaux de la première coopérative d’habitants pour personnes vieillissantes. La non-spéculation, la démocratie et l’écologie sont au fondement du projet « Chamarel – Les Barges », situé dans un quartier de Vaulx-en-Velin à l’est de Lyon. Un projet tellement inspirant que la banque a même accordé à ces sexagénaires un prêt sur cinquante ans !

Rencontre. Le rendez-vous est donné au quinzième étage d’une des tours de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue est de Lyon. Tout est parti, sept ans plus tôt, d’une discussion entre deux amies sur les difficultés de proches n’ayant pas anticipé leurs vieux jours. « Rapidement, nous avons été plusieurs à nous réunir en se disant qu’il faudrait peut-être en parler pour ne pas emmerder nos enfants », se remémore Patrick, instituteur à la retraite. VIDEO. Seine-et-Marne: Des stagiaires maltraitent les patients d'une maison de retraite et postent les vidéos. Les trois jeunes filles, mineures, ont été mises en examen, notamment pour violences en réunion.

VIDEO. Seine-et-Marne: Des stagiaires maltraitent les patients d'une maison de retraite et postent les vidéos

En stage dans une maison de retraite de Seine-et-Marne, elles ont violenté des résidents et posté leurs vidéos sur un réseau social, a-t-on appris samedi de sources concordantes. Les stagiaires, âgées de 16 et 17 ans, avaient commencé lundi un «stage d'apprentissage professionnel» dans un établissement pour personnes âgées d'Annet-sur-Marne. Au début de la semaine, elles ont posté 33 vidéos sur la plateforme Snapchat, «montrant des personnes handicapées ou atteintes de maladies type Alzheimer», selon la gendarmerie.

L'application de photos et de vidéo Snapchat, populaire auprès des adolescents, permet d'envoyer des messages qui disparaissent après quelques secondes. «Emus» par la violence des images, des «camarades» qui avaient visionné les vidéos ont alerté le corps enseignant, qui a retiré les élèves de la maison de retraite et prévenu la direction, a poursuivi la même source. Pour veiller sur sa mère, il cache une caméra dans sa chambre au centre pour personnes âgées. Ce qu'il va découvrir est vraiment bouleversant ! Maltraitance sur des personnes âgées, un problème trop commun. Il existe plusieurs façons de définir la maltraitance infligée aux aînés.

Maltraitance sur des personnes âgées, un problème trop commun

La définition retenue par le gouvernement du Québec est celle tirée de la Déclaration de Toronto sur la prévention globale des mauvais traitements envers les aînés (Organisation mondiale de la santé, 2002) : « Il y a maltraitance quand un geste singulier ou répétitif, ou une absence d’action appropriée se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée. » Le phénomène de la maltraitance à l’endroit des aînés est peu connu ou reconnu de la part des aînés eux-mêmes, de leurs proches, des intervenants et de la population en général. Malheureusement, ce phénomène représente encore un tabou dans notre société et peu de gens osent demander de l’aide. Qu’arrive t’il quand ils sont vulnérables et qu’ils ne peuvent pas rien faire? Tweet. Les maisons de retraite sont-elles des prisons.

Cglpl.fr Le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, a suscité un certain émoi en demandant à visiter les Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), au même titre que les prisons.

Les maisons de retraite sont-elles des prisons

Dans son rapport annuel, rendu public lundi 25 février, il se demande pour la première fois si ces établissements pour personnes âgées dépendantes sont des lieux de privation de liberté: certes, dit-il, ils n'ont pas été conçus comme des "lieux de captivité". Mais, vu qu'ils accueillent des populations dépendantes, ils sont "contraints d'"être fermés", pour "assurer la sécurité" de ces dernières. "En théorie, il n'existe en Ehpad ni obstacles à l'entrée ni empêchement à la sortie. mais en pratique, de nombreux établissements sont fermés (on pense à certaines unités dites "Alzheimer", par exemple)", écrit-il.

Lorsqu'il a présenté son rapport à la presse, lundi 25 février, M. Licence CC Thomas Bjørkan Et vous, qu'en pensez-vous ? Quelle place réservons-nous aux personnes âgées dans notre société ? Freddy SARG* Aux yeux de l’histoire, une société se juge à la manière dont elle traite les très jeunes générations et les anciennes générations.

Quelle place réservons-nous aux personnes âgées dans notre société ?

L’actualité des derniers mois, en particulier les effets de la canicule du mois d’août 2003, a montré que la société française malmène quelque peu ses anciens. Loin des polémiques politiciennes, loin de la recherche d’un bouc émissaire facile, il faut essayer de faire un constat sur le long terme et voir comment, à l’avenir, on peut être plus solidaire avec nos anciens.