background preloader

Les travaux de Trump

Facebook Twitter

La Fraude est mondiale ? Octobre 2011 France - Citoyen tv. En octobre 2011 Atos Origin gérait déjà les élections professionnelles dans l’Éducation nationale, pour lesquelles on a constaté de multiples dysfonctionnements.

la Fraude est mondiale ? Octobre 2011 France - Citoyen tv

ATOS met en demeure Numerama de supprimer son document sur le vote électronique Le document est disponible ici Numérama 22 juin 2012 Chargée par le ministère des affaires étrangères d’héberger la solution de vote par internet utilisée lors des élections législatives, Atos Worldline a mis en demeure Numerama de supprimer un document interne qui détaillait les mesures prévues pour assurer (ou non) la sécurité du scrutin. Delingpole: Only Donald Trump Can Save Us from the Great Reset. Build Back Better.

Delingpole: Only Donald Trump Can Save Us from the Great Reset

This is the slogan of the New World Order – aka the Great Reset. You hear it often these days intoned — in the manner of dutiful Stepford Wives — by everyone from UK Prime Minister Boris Johnson and the Prince of Wales to Canadian blackface artiste Justin Trudeau and, inevitably, Joe Biden who has adopted it as his campaign slogan. About the only leader you won’t hear using it is Donald Trump because he recognises its true significance.

Build Back Better is the code phrase for one of the most terrifying and dangerous, globally co-ordinated assaults on liberty and prosperity in the history of mankind. If the plan succeeds, the world you inhabit will be unrecognisable, your children will have no prospects and your life will barely be worth living. It sounds like a conspiracy theory but the people behind it are perfectly open about it. Les 6 juges de la cour suprême. Elections US : La Fraude des démocrates, des médias, des réseaux sociaux. Eisenhower Executive Office Building – Modernization - Singleton Electric. Owner U.S.

Eisenhower Executive Office Building – Modernization - Singleton Electric

General Services Administration Location Washington, DC Square Footage 692,000 sq. ft. US Army Intellegence and Security Command SCIF — Croft Architects & Engineers. Traduction Steve Tighe : Pour ceux qui croient que Trump n'était pas prêt à faire face à la fraude électorale des démocrates! ;) ELECTION FRAUD 1. Q INFOS – Trump a gagné, mais Biden et la presse de gauche veulent lui voler sa victoire. – L'Informateur.

Trump a gagné, mais Biden et la presse de gauche veulent lui voler sa victoire Publié par Jacques Guillemain le 04.11.2020 À 9 h 40, heure française, Trump est en tête partout sauf au Nevada.(6 grands électeurs), À cette heure précise, au vu des bulletins dépouillés, il est vainqueur de cette élection.

Q INFOS – Trump a gagné, mais Biden et la presse de gauche veulent lui voler sa victoire. – L'Informateur.

Biden totalise 238 grands électeurs et Trump 213. Biden est en tête au Nevada avec 30 000 voix d’avance. Avec 6 électeurs de plus, Il atteint 244 grands électeurs. (PDF) Le brevet concernant le traçage des bulletins de vote grâce à la technologie blockchain. Amid US Postal Service 'Crisis' USPS Files Patent for Blockchain Mail-in Voting Scheme. The United States Postal Service (USPS) is falling apart at the seams and many Americans are blaming the Trump administration.

Amid US Postal Service 'Crisis' USPS Files Patent for Blockchain Mail-in Voting Scheme

The USPS may have to deal with the U.S. election ballot process, as mail-in votes may be the dominant practice thanks to the coronavirus. Dr Steve Pieczenik a propos des bulletins de vote. U.S. Postal Service Counters Trump Attacks On Mail-In Voting With A New Blockchain Patent. As news of Trump trying to shut down the United States Postal Service (USPS) and stall mail-in voting captures the headlines, the U.S.

U.S. Postal Service Counters Trump Attacks On Mail-In Voting With A New Blockchain Patent

La NSA est Trump friendly. [Fraude massive aux élections américaines] Les démocrates sont-ils tombés dans un piège tendu par Trump ? Trump et son équipe (intelligence militaire) savent depuis longtemps que les démocrates tricheraient aux élections américaines 2020.

[Fraude massive aux élections américaines] Les démocrates sont-ils tombés dans un piège tendu par Trump ?

Il est très probable qu’ils connaissent même la nature du système de fraude dans les moindres détails et qu’ils s’y soient préparés depuis plusieurs années. RIGGED 2020 ELECTION: MILLIONS OF MAIL-IN BALLOTS WILL BE PRINTED BY FOREIGN COUNTRIES, AND OTHERS. IT WILL BE THE SCANDAL OF OUR TIMES! — Donald J. LA NOMINATION, LES DROITS ET LES DEVOIRS DES DÉFI ÉLECTORAUX ET DES RESPONSABLES DU SONDAGE.

Les propos "horribles" de Donald Trump

Non, cette élection n’est pas un référendum pro ou anti-Trump! Le véritable enjeu des élections américaines: la défense du monde libre.

Non, cette élection n’est pas un référendum pro ou anti-Trump!

Contre le grand Reset économique, l'arme fatale des mondialistes, Trump est le seul rempart - Jeff Wayne - En Français, traduction par la Croix du Sud. Trump. Le Grand Reset économique l'arme fatale des mondialistes. Non au Grand Reset : l'appel de l'archevêque Vigano à Donald Trump. Réalisations de l'administration Trump. À partir de septembre 2018 Chronologie des réalisations Le président Trump et son administration ont travaillé dur pour garder l'Amérique géniale!

Réalisations de l'administration Trump

Le président Trump déclare la guerre à Big Pharma pour sauver l’Amérique des cartels pharmaceutiques criminels – MIRASTNEWS. Vous vous souviendrez peut-être qu’il y a quelques mois, après que le président Trump a annoncé «l’opération Warp Speed», je me suis inquiété du fait qu’il allait all-in avec Big Pharma sur le vaccin contre le coronavirus.

Le président Trump déclare la guerre à Big Pharma pour sauver l’Amérique des cartels pharmaceutiques criminels – MIRASTNEWS

Après avoir exprimé mes inquiétudes, j’ai été contacté par une personne très proche du président qui m’a assuré que Trump ne sautait absolument PAS au lit avec Big Pharma et qu’il prendrait, en fait, des mesures stratégiques très bientôt pour protéger les Américains des pratiques prédatrices de Big Pharma. Nous avons maintenant vu les résultats de cette action. Trump a signé des ordres exécutifs pour «éliminer les intermédiaires» qui engrangent des centaines de milliards de dollars en bénéfices de Big Pharma. Trump et les médias Fake News : "Pour conserver leur job, les journalistes doivent attaquer Trump" André BERCOFF : "Trump n' est pas un clown"

Trump crea grupo con la tarea de rechazar vacunas obligatorias  - La Razón. Mandatario constituyó departamento “Conciencia y Libertad Religiosa” con polémico encargo de oponerse a las inyecciones de Big Pharma, incluso aquella para tratar el COVID-19 Por: Guilhem D’Arcadie / El presidente Trump creó una nueva división en la Oficina de Derechos Civiles en Salud y Servicios Sociales en 2017 con el objetivo expreso de prohibir las vacunas obligatorias en todo el país y garantizar que los ciudadanos tengan derecho a elegir su propio cuidado de la salud. Con la creación de la división llamada “Conciencia y Libertad Religiosa”, el presidente Donald Trump sentó las bases para el desmantelamiento de todos los mandatos de inmunización en el país, en particular de los planes de Big Pharma sobre la salud estadounidense.

Roch Saüquere - L'étrange code vestimentaire de Melania Trump. Assemblée générale de l'Onu : les USA sont une "sérieuse entrave" à la lutte contre le changement climatique, dit Pékin. La Chine a accusé mercredi les Etats-Unis d'être une "sérieuse entrave" à la lutte contre le réchauffement climatique, après un affrontement à distance de leurs dirigeants à l'Assemblée générale de l'Onu dans un climat de "nouvelle Guerre froide". Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. Les États-Unis ont entamé le processus d'un an pour se retirer de l'Accord de Paris. Jeffrey Sachs :  la « dangereuse rhétorique » de Donald Trump. Et c’est le média russe proche du Kremlin, Sputniknews, qui nous l’apprend.

L’économiste écologiste, conseiller spécial de l’ONU et chaud partisan du contrôle de la population, a déclaré dans une interview récente avec la Thoma Reuters Foundation que sans être « pessimiste » à propos de la mise en œuvre des Objectifs du développement durable (ODD), il estime que la politique actuelle de la Maison Blanche ainsi que les actes du président Trump sont de nature à l’entraver. Jeffrey Sachs accuse en particulier Donald Trump d’avoir tenu des propos « stupidement dangereux et irresponsables » sur le régime de Kim Jong-un et de menacer le développement international et la sécurité à travers les guerres menées par les Etats-Unis en Irak ou en Afghanistan ; il lui reproche tout autant son défaut d’action contre le « changement climatique ».

Trump, le “président des riches” qui a enrichi les minorités, les pauvres et les classes moyennes. Le président Donald Trump a annoncé vendredi qu'il allait interdire aux Etats-Unis le réseau social TikTok. Le président Donald Trump a annoncé vendredi qu'il allait interdire aux Etats-Unis le réseau social TikTok, soupçonné par Washington de pouvoir être utilisé par le renseignement chinois. "En ce qui concerne TikTok, nous l'interdisons aux Etats-Unis", a déclaré M. Trump à des journalistes à bord de l'avion présidentiel Air Force One.

TikTok appartient au groupe chinois ByteDance. L'application compte près d'un milliard d'utilisateurs dans le monde et est très populaire auprès d'un public jeune. TikTok faisait l'objet d'une enquête du CFIUS, l'agence américaine chargée de s'assurer que les investissements étrangers ne présentent pas de risque pour la sécurité nationale. Les États-Unis refusent de participer à l'effort mondial pour trouver un vaccin.

L’administration Trump a déclaré mardi qu’elle ne participerait pas aux efforts de coopération internationale pour mettre au point et distribuer un vaccin contre la COVID-19, parce qu’elle ne veut pas être contrainte par des organisations multilatérales comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cette décision de faire cavalier seul, rapportée en premier par le « Washington Post », fait suite à la décision prise par la Maison-Blanche au début du mois de juillet de retirer les États-Unis de l’OMS. Le président Donald Trump estime que l’OMS doit être réformée et qu’elle est fortement influencée par la Chine. Certains pays ont travaillé individuellement pour s’assurer un approvisionnement en vaccins lorsqu’ils seront disponibles, mais d’autres ont décidé d’unir leurs efforts pour lutter contre un virus qui ne connaît pas de frontières géographiques.

Le Président Trump fait subir un coup dur à Bill Gates. Le président Donald Trump a porté un coup énorme à Bill Gates en septembre dernier en renonçant au soutien américain à COVAX, une initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) visant à faire connaître au monde un vaccin expérimental contre le coronavirus. « Nous ne serons pas contraints par des organisations multilatérales influencées par l’Organisation mondiale de la santé et la Chine, qui sont corrompues », a déclaré un porte-parole de la Maison Blanche. Donald Trump s’était précédemment engagé à verser 1,16 milliard de dollars à l’Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation (GAVI), une organisation également associée à COVAX et à la Fondation Bill et Melinda Gates, pour financer la recherche sur le vaccin contre les coronavirus début juin. « Comme l’a montré le Coronavirus, il n’y a pas de frontières. » USAID (@USAID) 4 juin 2020 Il va sans dire que plusieurs années de verrouillage causeraient des dommages irréversibles à l’économie et à notre liberté.

WordPress: Trump creates new department to ban mandatory vaccines. From News Punch President Trump has created a new division within the Health and Human Services Office for Civil Rights, with the express purpose of banning mandatory vaccinations across the country, and ensuring citizens have a right to choose their own healthcare. U.S. GOVT LOSES LANDMARK VACCINE LAWSUIT.

Forced vaccinations now can be legally stopped-no quality control for 32 years Wide ramifications for Australia Go to: Update from Doctor in Georgia 20/05/2020. États-Unis : Donald Trump fait baisser les prix des médicaments. Trump : seul un bon vieux mur arrêtera le trafic de drogue – LesEco.ma. 19h45 - Kim annonce la fin du moratoire nord-coréen sur les essais nucléaires. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a annoncé mercredi la fin du moratoire sur les essais nucléaires et de missiles balistiques intercontinentaux et promis une action "sidérante" contre les Etats-Unis, lesquels ont toutefois réagi avec modération. "Nous n'avons aucune raison de continuer à être liés unilatéralement par cet engagement", a indiqué mercredi l'agence d'Etat nord-coréenne KCNA, rapportant des propos de M. Kim aux dignitaires de son parti au pouvoir. "Le monde va découvrir dans un proche avenir une nouvelle arme stratégique que détient la Corée du Nord".

M. Kim avait déclaré en 2018 que la Corée du Nord n'avait plus besoin d'essais nucléaires et d'essais de missiles balistiques intercontinentaux. Dans les années précédentes, la Corée du Nord avait effectué six essais nucléaires et lancé des missiles capables d'atteindre l'intégralité du territoire continental des Etats-Unis. Les déclarations de M. "Nous avons bien signé un contrat qui parle de dénucléarisation. Le pas historique de Donald Trump en Corée du Nord. L’espoir renaît. Sur la Ligne de démarcation qui sépare les deux Corées depuis la fin de la guerre en 1953, le premier président américain de l’histoire, Donald Trump, a franchi le pas pour entrer en Corée du Nord dimanche 30 juin et saluer son homologue nord-coréen Kim Jong-un. Sur ce lieu chargé de symbole, la blessure qui balafre encore la péninsule coréenne depuis des décennies, un rapprochement spectaculaire vient d’être, à nouveau, lancé.

En partie organisée à la dernière minute et en partie improvisée, cette rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un, la troisième depuis Singapour le 12 juin 2018 et Hanoï le 27 février 2019, vient relancer les négociations entre les deux pays après plusieurs mois de silence et de blocage. Trump « très enthousiasmé » par l’exécution des vendeurs de fentanyl en Chine. Le président des États-Unis Donald Trump s'est montré en faveur de l'application de la peine de mort pour les personnes condamnées pour des infractions liées aux drogues, et s'est targué d'avoir convaincu le président chinois d'avoir recours à la peine capitale pour les trafiquants de fentanyl.

S'exprimant devant les journalistes réunis à la Maison Blanche le 15 février dernier, Trump a mis en cause les « quantités considérables de fentanyl », un opioïde particulièrement puissant, qui pénetrent illégalement depuis la Chine sur le territoire américain. En 2017, selon le National Institute of Drug Abuse, la mort de plus de 28 000 américains serait liée à « des narcotiques de synthèse », avec le fentanyl comme principale substance incriminée. Les autorités américaines avancent que la majeure partie du stock de la substance proviendrait du trafic chinois. « Le président [chinois] Xi [Jinping] a consenti à mettre le fentanyl sur sa liste des drogues mortelles, et c'est une sanction pénale.

Donald Trump fait de la crise des opiacés une «urgence sanitaire nationale» La crise des opiacés aux Etats-Unis, responsable d’une épidémie meurtrière d’overdoses dans le pays, a été qualifiée d’«urgence sanitaire nationale» jeudi 26 octobre par Donald Trump. Le président n’a néanmoins pas débloqué de fonds fédéraux spécifiques, suscitant les critiques du camp démocrate et des experts sanitaires. Lire aussi: Opioïdes, l’hécatombe américaine. 31003-20190108ARTFIG00106-qu-est-ce-que-la-crise-des-opioides-qui-tue-130-americains-chaque-jour. Ivana Obradovic est directrice adjointe de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Trump oppose la peine de mort au trafic d’opioïdes.

Amp.lefigaro. USA: les républicains lancent deux enquêtes visant Obama et Hillary Clinton. Des élus républicains ont annoncé mardi l'ouverture de deux nouvelles enquêtes parlementaires, l'une visant l'ancien président démocrate Barack Obama, l'autre l'ancienne candidate démocrate à la présidence Hillary Clinton, qui s'ajoutent au flot d'investigations déjà en cours dans la capitale américaine. L'une de ces nouvelles enquêtes vise à faire la lumière sur la décision du FBI et du ministère de la Justice, lors de la campagne présidentielle de 2016, de ne pas poursuivre celle qui était alors candidate, dans l'affaire de l'utilisation d'un serveur personnel pour l'envoi de courriels alors qu'elle était secrétaire d'Etat. Trump voulait des enquêtes sur Hillary Clinton et James Comey.

Donald Trump voulait que le département de la Justice ouvre une enquête contre sa rivale à la présidentielle de 2016, Hillary Clinton, et contre l'ancien chef du FBI James Comey, rapporte mardi le New York Times. Impeachment : Donald Trump se venge après son acquittement. Les tentatives de destitution de Trump à cause de l’Ukraine ne sont pas fondées. Pas de collusion entre Donald Trump et la Russie, conclut le rapport Mueller. Wikileaks Reveals All the Journalists Who Schmoozed With Clinton Campaign - Accuracy in Media.

TRUMP, L’EAU DE JAVEL ET LES VACCINS : DU GRAND ART. Présidentielle US : Donald Trump élu, Clinton reconnaît sa défaite.

Trump : opposition contrôlée ?