background preloader

Les jeunes et la télé

Facebook Twitter

La télé, cette « idiot box » selon la photographe Donna Stevens. Une photographe imaginative se paye le petit écran à travers les yeux éberlués des enfants.

La télé, cette « idiot box » selon la photographe Donna Stevens

Un travail qui ne surprendra pas tant que ça ceux qui se sont déjà penchés sur les travaux de Michel Desmurget et sa fameuse conférence gesticulée : TV Lobotomie. Aujourd’hui, un enfant passe en moyenne plus de 24 heures par semaine les yeux rivés sur la télévision. Malgré l’expansion rapide des autres moyens de communication plus interactifs, la télévision garde toujours une place très importante dans la vie de millions de citoyens. La photographe australienne Donna Stevens a tiré le portrait d’enfants regardant ce qu’elle nomme la « idiot box », la boîte à idiots. Nous plaçant dans une position de « consommateurs d’images » où l’information est transmise à sens unique, contrairement à internet, la télévision peut avoir un effet visuel assez amusant sur les enfants et certains adultes. Source : donnastevens.com.au / maxitendance.com / csa.fr. Etude de l’INSERM sur l’impact de la télévision sur les enfants.

Un livre, nourri de centaines d’études scientifiques, décrit l’impact de la télé sur la société et sur les capacités intellectuelles.

Etude de l’INSERM sur l’impact de la télévision sur les enfants

Affligeant. La télévision est un fléau, c’est scientifique ! Un chercheur en neurosciences a eu la bonne idée de compiler dans un livre les centaines d’études prouvant les effets toxiques du petit écran, mettant fin au mythe de « la télé, bouc émissaire ». A la lecture du livre de Michel Desmurget, « TV lobotomie », on se demande comment on peut laisser faire ça. Le constat est tellement accablant que l’on se demande un moment si l’auteur n’est pas de mauvaise foi. Des preuves à l’appui du discours, il y en a des centaines dans « TV lobotomie ». Quelle est l'influence de la publicité sur les enfants? TELEVISION Les enfants n'ont pas l'esprit critique nécessaire pour remettre en cause le discours excessif des marques dans leurs spots publicitaires...

Quelle est l'influence de la publicité sur les enfants?

Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le Selon le CSA, les enfants de 4 à 10 ans passent plus de deux heures par jour devant la télévision et 10 % de leur temps de visionnage est consacré à la publicité. Un problème selon le sénateur EELV (Europe Ecologie Les Verts) des Hauts-de-Seine, André Gattolin qui a déposé une proposition de loi pour supprimer toute publicité à des fins commerciales dans les programmes jeunesse de France Télévisions. Le texte sera examiné à partir de mercredi au Sénat. L’enfant est un prescripteur d’achats Un avis partagé par le psychiatre et psychanalyste, Serge Tisseron : « Si un enfant regarde une pub vantant le goût d’une barre chocolatée, il va se précipiter sur ce produit, s’il est dans le placard de la cuisine.

Préservez votre cerveau, stoppez la télévision. Selon une nouvelle étude, passer trop de temps devant la télévision altérerait le cerveau passé un certain âge.

Préservez votre cerveau, stoppez la télévision

Ces recherches se sont également intéressées à l’abus de télévision durant la jeunesse. Cette étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue JAMA Psychiatry le 2 décembre 2015, a réuni les travaux de sept instituts, divisions de recherches ou centres médicaux aux États-Unis. Parmi ces entités : l’Institut de recherche et d’éducation de Californie du Nord (San Francisco) et la Division des sciences cardiovasculaires de l’Institut National du cœur, des poumons et du sang (Bethesda, Maryland).

Les chercheurs sont arrivés à la conclusion que le fait de passer un temps trop important devant la télévision durant la jeunesse affecte le cerveau à l’âge mûr. Un groupe mixte de 3000 personnes, choisi dans la fourchette d’âge 18-30 ans, a été suivi sur une période de 25 ans. À la fin de la 25e année d’étude, les volontaires ont subi trois tests cognitifs. Lien Social : Télé : le danger pour les jeunes. Si la télévision est devenue l’un des principaux agents de socialisation de notre époque, va-t-elle jusqu’à jouer un rôle dans l’accroissement spectaculaire des comportements violents des enfants et des adolescents, tant sur la voie publique que dans les institutions ?

Lien Social : Télé : le danger pour les jeunes

Le débat rebondit régulièrement comme un ballon dans une cour d’école, nous avons droit à la thèse et l’antithèse : les uns « diabolisent » la télévision en l’accusant de tous les maux, de troubler l’ordre moral, de ne pas montrer suffisamment de gentilles émissions, condamnent sa complaisance pour le sexe et la violence, les autres « font l’ange », en niant en bloc l’influence négative du petit écran, sans doute par reconnaissance du ventre — je songe bien sûr à nos spécialistes du prêt-à-penser, indécrottables des plateaux TV.