background preloader

Les émissions télé

Facebook Twitter

Une bénévole accuse : «Les Enfoirés n’en ont rien à foutre de la misère» Nouvelle polémique autour des Enfoirés : une bénévole des Restos du Cœur s’est lâchée dans les Grandes Gueules de RMC la semaine dernière, fustigeant les artistes et remettant en cause leur motivation.

Une bénévole accuse : «Les Enfoirés n’en ont rien à foutre de la misère»

Ancienne sans-abri, Elina Dumont est aujourd’hui comédienne et s’investit auprès des plus démunis. Au micro de RMC, elle n’hésite pas à tacler les Enfoirés : « Moi j’y travaille aux Restos du Cœur, je suis du côté des bénévoles, je sais comment ça se passe : tous ces artistes y participent pour leur image. Il y en a qui font la queue pour être dans les Enfoirés ! Ils n’en ont rien à foutre de la misère ! » Ce n’est pas la première fois que le spectacle annuel de la troupe est la cible des critiques. Source(s) :Ladepeche.fr / Relayé par MetaTV(metatv.org) "Hanouna, c'est la normalisation de l'humiliation" - Les Inrocks. La normalisation de l'humiliation : Bruno...par franceinterle 01 février 2016 à 12:15 Bruno Donnet, chroniqueur dans l’Instant M sur France Inter, a été “estomaqué” par l’émission de Cyril Hanouna, Touche pas à mon poste, qu’il a regardée lundi dernier.

"Hanouna, c'est la normalisation de l'humiliation" - Les Inrocks

Il dit avoir assisté à une scène “sans précédent dans l’histoire de l’abjection”. Et de raconter que depuis septembre, la nouvelle recrue de l’émission, Matthieu Delormeau, est devenu un véritable souffre-douleur à qui l’on fait subir toutes sortes de sévices. Lundi dernier, Hanouna a demandé à un invité de vider un bol de nouilles dans son slip en guise de gage. Delormeau refuse, supplie, mais rien n’y fait. Conclusion de cette chronique magistrale de Bruno Donnet : “Cela normalise un comportement qui ne l’est pas, l’humiliation. […] La télévision, […] ne devrait pas pouvoir se permettre de se vautrer dans ce type de bassesse. Inrockstv. Les Enfoirés: "Ce spectacle où des millionnaires demandent à des smicards de donner pour des RMIstes" "Rendez-vous en terre inconnue" : l'émission qui vous prend pour des cons. Les astuces des jeux télé pour limiter les gains des candidats.

Les jeux télé et leurs potentiels gains en cas de victoire attirent de plus en plus de candidats, d'autant plus en période de crise.

Les astuces des jeux télé pour limiter les gains des candidats

Nombreuses sont les personnes à espérer pouvoir arrondir leurs fins de mois en répondant à quelques questions. Pourtant, selon VSD qui consacre un dossier sur la "face cachée des jeux télé", les productions de ces émissions auraient plusieurs astuces pour éviter d'avoir à signer trop souvent de trop gros chèques et limiter les gains des joueurs.

Ainsi, quand Julien Courbet promet jusqu'à 100 000 euros dans A prendre ou à laisser ou quand Laurence Boccolini annonce 250 000 de gains dans Money Drop, la réalité est toute autre : la moyenne des gains serait plutôt de 18 000 euros. Pour ne pas avoir à payer des sommes trop élevées, les producteurs prévoiraient tout en amont. Dès les castings, les candidats sont évalués afin de déterminer leurs points forts et points faibles. Elise Lucet menacée de représailles après le Cash Investigation sur les téléphones portables. TF1 refait les maisons à l’arrache avec son émission Tous Ensemble. Tous Ensemble est une émission se présentant comme apportant une action de solidarité envers des familles dans le besoin ayant de gros soucis de logement.

TF1 refait les maisons à l’arrache avec son émission Tous Ensemble

Si l’on suit le descriptif, rien à redire : l’animateur Marc-Emmanuel Dufour joue un rôle de coach et de collecteur de fonds pour mener à bien un projet de solidarité. Les personnes aidées sont souvent alors ébahies de ce qui a été réalisé en à peine quelques jours dans leur logement. Sauf que quand les artisans et personnes ayant participé à ce show témoignent, on se rend alors vite compte que TF1 refait les maisons à l’arrache avec son émission Tous Ensemble ! Je reprends le témoignage d’un artisan ayant participé à la réfection d’un logement, avec des travaux bâclés, réalisés seulement pour assurer le côté visuel sans que l’isolation, l’étanchéité, les économies d’énergie, et autres paramètres indispensables n’aient été pris en compte : Comment saccager une maison en cinq jours ? Le problème vient sans doute de cette urgence. La grande escroquerie du Téléthon Le professeur Testard dénonce une "mystification"