background preloader

Employés

Facebook Twitter

A Tourcoing, humiliations, racisme et harcèlement : la vie, la vraie d’employés d’Auchan City. Stop au management inhumain, boycottons Auchan. Auchan.

Stop au management inhumain, boycottons Auchan

Sanctionnée pour avoir fait une fausse couche en caisse. Une histoire très peu flatteuse pour Auchan vient d'être rendue publique par la CGT.

Sanctionnée pour avoir fait une fausse couche en caisse

L'histoire d'une caissière d'un supermarché Auchan de Tourcoing, dans le Nord, qui a fait une fausse couche à son poste qu'elle n'a pas été autorisée à quitter. On l'appellera Fadila. Elle a 23 ans et a entamé en novembre dernier un contrat de professionnalisation d’hôtesse de caisse de six mois dans un Auchan City de Tourcoing. Après un arrêt de travail dû à des malaises, elle découvre qu’elle est enceinte de deux mois, en informe son employeur et demande des autorisations supplémentaires de se rendre aux toilettes pour vomir. Ça ne lui est pas accordé, explique-t-elle. Après un arrêt d’une semaine, Fadila reprend le travail, mais ce 21 novembre, elle ressent des douleurs au ventre qui s'amplifient au cours de l’après-midi alors qu'elle ne peut pas quitter son poste.

Une histoire qui n'étonne pas Samuel Mégens, secrétaire général de la CGT à Tourcoing. Le syndicat allemand Ver.di publie un "livre noir" sur Lidl. Andreas Hamann et Gudrun Giese ont enquêté sur les conditions de travail Travail dans la chaîne de supermarchés Lidl (chiffre d’affaires Chiffre d’affaires Montant total des ventes d’une firme sur les opérations concernant principalement les activités centrales de celle-ci (donc hors vente immobilière et financière pour des entreprises qui n’opèrent pas traditionnellement sur ces marchés).

Le syndicat allemand Ver.di publie un "livre noir" sur Lidl.

(en anglais : revenues ou net sales) de 36 milliards d’euros en 2004) en Allemagne et à l’étranger pendant plus de deux ans, pour le compte du syndicat allemand du secteur des services Ver.di (2,6 millions d’affiliés). Résultats dévastateurs. Dans le livre issu de cette enquête, publié en Allemagne en 2004 et disponible depuis décembre 2005 en version anglaise, il apparaît que, utilisée à l’égard d’un personnel à 85% féminin, "la peur est un instrument central des méthodes de management des ressources humaines " Le contrôle du personnel est systématique.

Une caissière licenciée à cause de 550 FCFA ! - abidjanshow.com. Auchan : le licenciement qui scandalise. Auchan ne devait pas s’attendre à ce que l’affaire prenne une telle ampleur. « Certains clients ont fait savoir qu’ils ne reviendraient plus faire leurs courses dans l’enseigne, d’autres ont rendu leur carte de fidélité et certains ont même fait des chèques de 85 centimes d’euro », affirme Habib Hamdoud, délégué CGT à Auchan City de Tourcoing.

Auchan : le licenciement qui scandalise

Depuis lundi, date à laquelle l’histoire a été rendue publique, le licenciement d’une caissière de ce supermarché du Nord pour une erreur de caisse de 85 centimes d’euro a suscité de nombreuses réactions d’indignation de la part des salariés et des clients. Le 8 juillet, Stéphanie (*), qui supervisait six caisses automatiques, a en effet omis de scanner l’article d’une cliente – un pot de sauce tomate – que celle-ci avait rajouté à l’insu de l’hôtesse de caisse. Montant du larcin : 85 centimes d’euro, que la cliente aurait finalement payés après avoir été interpellée par un agent de sécurité du magasin. Caissière licenciée pour 85 centimes : "Comment on peut me reprocher ça ?" Une boîte de sauce tomate, et deux paquets de pâtes.

Caissière licenciée pour 85 centimes : "Comment on peut me reprocher ça ?"

Ce sont les articles à l’origine du licenciement d’une caissière du magasin Auchan City de Tourcoing (Nord), comme le raconte "La Voix du Nord". Le samedi 9 juillet, Stéphanie (le prénom a été changé) surveille les six caisses automatiques, lorsqu’une cliente arrive et lui demande de "soustraire deux paquets de pâtes sur les quatre de ses achats". Ce que fait Stéphanie, qui occupée à surveiller son écran ne voit pas que la cliente passe à son insu un article sans l’avoir scanné : une boîte de sauce tomate, à 85 centimes.

Le service de sécurité du magasin lui s’en aperçoit, et demande à la cliente de payer. Pour Stéphanie, qui travaille dans l'hypermarché depuis son ouverture en 2011, l’incident est donc clos : "J’ai terminé mon service normalement et je n’ai pas été sanctionnée", explique-t-elle à "La Voix du Nord". Mais il n’en est rien. Licenciement pour faute grave "Comment on peut me reprocher ça ? Richard Duclos. Une hôtesse de caisse d’Auchan City à Tourcoing « licenciée pour 0,85 € » Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 01/08/2016 - Mis à jour le 01/08/2016 à 19:34 L’affaire remonte au samedi 9 juillet.

Une hôtesse de caisse d’Auchan City à Tourcoing « licenciée pour 0,85 € »

9 caissières de Casino à la gendarmerie pour la disparition d'un paquet de M&M's. La gendarmerie de Port-Saint-Louis (Bouches-du-Rhône) ouvre une enquête après une plainte du groupe Casino pour le vol d'un paquet de bonbons fin 2015, en plein conflit social.

9 caissières de Casino à la gendarmerie pour la disparition d'un paquet de M&M's

Neuf caissières du supermarché sont convoquées à la gendarmerie. La CGT dénonce un coup de pression de la direction. Elles sont vraiment stupéfaites, ces neuf caissières du supermarché Casino de Port-Saint-Louis-du-Rhône. La loi du marché, impitoyable en réalité. Pour ne pas oublier, pour aller plus loin et comprendre les enjeux réels de cette tragédie, suite au suicide de Yannick, sur son lieu de travail à Lidl, le 29 Mai dernier, et comme préambule à une republication du témoignage de son collègue, Marc C., une première approche sur le lien entre conditions de travail, chômage et taux de suicide.

La loi du marché, impitoyable en réalité

La corrélation est significative de l’évolution de la crise. La riposte dans les luttes sociales doit le devenir aussi, pour ne pas laisser le désespoir gagner. Pour ne pas oublier, pour aller plus loin et comprendre les enjeux réels de cette tragédie, suite au suicide de Yannick, sur son lieu de travail à Lidl, le 29 Mai dernier, et comme préambule à une republication du témoignage de son collègue, Marc C., une première approche sur le lien entre conditions de travail, chômage et taux de suicide.

La corrélation est significative de l’évolution de la crise. . « il supervisait le suivi des camions, le parc automobile, les réparations... Mon collègue de LIDL s'est suicidé: il faisait le travail de 3 personnes. Trop de pression. Yannick, 33 ans, s'est suicidé dans les entrepôts de LIDL à Rousset.

Mon collègue de LIDL s'est suicidé: il faisait le travail de 3 personnes. Trop de pression

(P. STOLLARZ/AFP) Le soir du vendredi 29 mai, la femme de Yannick a contacté l’entrepôt car elle était sans nouvelle de son mari. Ce dernier devait aller récupérer son enfant à la sortie de l’école. Il ne s’y était pas rendu. Au bout de quelques heures, sa femme, inquiète, a décidé de venir directement sur place. En solidarité, l’ensemble des travailleurs du site sont en arrêt de travail depuis lundi. Je m’en veux de ne pas avoir pu déceler son mal-être Ce drame a occasionné une immense souffrance.

Il était déjà venu vers moi pour me dire qu’il n’allait pas bien.