background preloader

Logiciels Libres

Facebook Twitter

Allumons les réverbères du Libre. Dans son communiqué de presse du 07 avril 2016, la Commission des lois du Sénat français déclare approuver le projet de loi pour une République Numérique porté par la secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire.

Allumons les réverbères du Libre

Néanmoins, le Sénat a tenu à renommer ce projet de loi : La commission a adopté le projet de loi en le modifiant : sans constituer la révolution que suggérait son premier intitulé, il contient un certain nombre de dispositions utiles pour assurer une meilleure régulation de la société numérique et améliorer la protection des droits des individus. C’est pourquoi la commission a modifié le titre du projet de loi, désormais intitulé : « projet de loi pour une société numérique ».

L’argument est limpide : nul ne saurait transformer les prérogatives de la puissance publique en place. C’est à la société de se transformer (se numériser) et c’est à la République (et ses institutions) qu’il revient de réguler les usages numériques. Contribuer au Libre. Pour améliorer un projet libre existant (remonter ou corriger un bug qui nous ennuie, rajouter une fonctionnalité…).Pour la satisfaction personnelle, se sentir utile…Pour apprendre et avoir plus d'expérience (avoir contribué de manière significative à un logiciel libre est toujours une bonne chose dans un CV).Et surtout, c'est un chouette passe-temps !

Contribuer au Libre

Il y a beaucoup d'exemples avec le tag contribution sur LinuxFr.org : En parler autour de soi, organiser des conférences, faire partie d'un LUG (Linux User Group).Aider et guider les nouveaux venus.Remonter un bug ou faire une demande de fonctionnalité.Faire du triage de bugs dans un bug tracker.Améliorer la documentation.Traduire un logiciel.Améliorer le graphisme (logo, icônes, design…).Créer des paquets pour sa distrib'.Programmer, écrire des patchs, maintenir un logiciel (article intéressant à lire, voir aussi la critique du livre Code Complete). Libre. Sommaire Définition Selon la Free Software Foundation (FSF), le libre recouvre 4 notions précises : La liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages (liberté 0).La liberté d'étudier le fonctionnement du programme, et de le modifier comme vous le souhaitez (liberté 1).

libre

L'accès au code source est une condition requise.La liberté de redistribuer des copies, donc d'aider votre voisin et ce, à titre gracieux ou moyennant paiement (liberté 2).La liberté de distribuer des copies de vos versions modifiées à d'autres (liberté 3). En faisant cela, vous pouvez donner à toute la communauté la possibilité de bénéficier de vos modifications. Sur LinuxFr, les contributrices et contributeurs y participent : Quelques idées reçues à propos du libre Le libre est souvent associé à d'autres caractéristiques, telles que la gratuité, l'ouverture… Pourtant, ce ne sont pas des principes « automatiques » ou « obligatoires » du libre. Les idées reçues suivantes sont accompagnées de contre-exemples.

GNU/LINUX

Communauté LibreOffice francophone. GNU Image Manipulation Program. Framasoft. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Framasoft

Framasoft est un réseau d'éducation populaire créé en novembre 2001 par Alexis Kauffmann, et soutenu depuis 2004 par l'association homonyme. Consacré principalement au logiciel libre, il s'organise en trois axes sur un mode collaboratif : promotion, diffusion et développement de logiciels libres, enrichissement de la culture libre et offre de services libres en ligne. Espace d'orientation, d'informations, d'actualités, d'échanges et de projets, Framasoft est une porte d'entrée francophone du logiciel libre.

Sa communauté d'utilisateurs est créatrice de ressources et apporte assistance et conseil à ceux qui découvrent et font leurs premiers pas avec les logiciels libres. Elle accompagne ceux qui désirent remplacer leurs logiciels propriétaires par des logiciels libres en attachant une attention toute particulière au processus de migration du système d'exploitation Microsoft Windows vers GNU/Linux. Les cinq principaux sites du réseau : De-google-ify Internet - Main Page - Framasoft. OwnCloud. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. ownCloud est un logiciel libre offrant une plateforme de services de stockage et partage de fichiers et d'applications diverses en ligne.

ownCloud

Il est présenté comme une alternative à Dropbox lequel est basé sur un cloud public. Dans ownCloud, le stockage des données se fait au sein de l'infrastructure de l'entreprise et les accès sont soumis à la politique de sécurité informatique de celle-ci. OwnCloud peut être installé sur n'importe quel serveur supportant une version récente de PHP (au moins 5.3) et supportant SQLite (base de données par défaut), MariaDB, MySQL ou PostgreSQL[1], à l'exception notable des serveurs sous Mac OS X [2]. Le projet ownCloud a été lancé en janvier 2010 par Frank Karlitschek (en)[3] un développeur du projet KDE, afin de rendre aux utilisateurs le contrôle de leurs données dans le cloud[4]. Fonctionnalités[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code]

OwnCloud.org.