background preloader

Tpeqrk

Facebook Twitter

Rapport Qualité KFC

GUERRE FROIDE !

La_course_a_l_espace.pdf. Course à l'espace. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Course à l'espace

La course à l'espace est une des manifestations de la Guerre froide à laquelle se sont livrées les deux superpuissances à compter de la fin de la Seconde Guerre mondiale et qui s'était d'abord traduit par une course aux armements avec la mise au point des premières bombes atomiques, des bombardiers à très long rayon d'action puis des missiles porteurs d'armes nucléaires. La course à l'espace démarre lorsque les Soviétiques réussissent à lancer le premier satellite artificiel Spoutnik 1 le 4 octobre 1957 remettant ainsi en cause la suprématie technologique des États-Unis.

Le retentissement planétaire de cette première spatiale entraine une réaction très rapide des États-Unis qui investissent massivement pour rattraper leur retard dans le domaine de l'astronautique. La réussite des missions spatiales devient un enjeu important dans la rivalité culturelle, technologique et idéologique entre les deux pays. Les retombées de la conquête spatiale. L'espace est un domaine rentable malgré ce que pensent certains et la majorité des acteurs du secteur soutiennent cette initiative.

Les retombées de la conquête spatiale

Selon les statistiques de l'Université de Sherbrooke du Canada, en 2002 les dépenses en recherche et développement (R&D), c'est-à-dire l'ensemble des dépenses courantes et de capital qu'elles soient publiques ou privées engagées dans la recherche fondamentale ou appliqué, représentaient 2.8% du PIB des Etats-Unis soit 308 milliards de dollars actualisés.

C'est un chiffre élevé comparé à ceux des autres pays occidentaux. A titre de comparaison, ailleurs dans le monde les dépenses en R&D représentent environ 1% du PIB en Russie et en Chine, 2% du PIB en Belgique (6 milliards de dollars), en France (35 milliards de dollars) et au Royaume-Uni mais atteignent 3% au Japon. Ils sont en augmentation dans tous ces pays, sauf en France (baisse) et au Royaume-Uni (stagnation). Que coûte une charge utile ? Les origines de la course à l' espace. La compétition entre l' union soviétique et les Etats Unis commence avec la guerre froide.

Les origines de la course à l' espace

Les armes à base de fusées mises au point par l'Allemagne au cours de la Seconde Guerre mondiale font l'objet de la plus grande convoitise des pays alliés. Dès 1944, une véritable course de vitesse va naître entre ces pays pour récupérer ce précieux butin. Américains et Soviétiques vont alors être les plus grands bénéficiaires du savoir-faire et de l'aide des ingénieurs allemands. Ces derniers, dirigés par Wemher von Braun, avaient non seulement été les créateurs du missile V2 que l'armée allemande lancera sur Paris, les villes du nord de la France, Londres et Anvers à partir du 8 septembre 1944, mais ils avaient également commencé à réfléchir à la conquête spatiale.

Juillet 1945, von Braun et ses collaborateurs sont prisonniers des Américains en Bavière. Les études se poursuivirent en 1946 et 1947 avec le concours d'industriels comme North American Aviation, Glenn A. La course à l'espace depuis la Seconde Guerre mondiale. La conquête spatiale s’inscrit dans un contexte de compétition entre les puissances, que ce soit la course à l’espace entre l’URSS et les États-Unis dans le cadre de la Guerre froide, ou sous une autre forme en impliquant de nouvelles puissances à partir des années 1970.

La course à l'espace depuis la Seconde Guerre mondiale

Problématique : Quel rôle a joué la course à l’espace dans la transformation des relations internationales et de la vie des hommes depuis 1945 ? 1. La course à l'espace La conquête spatiale trouve son origine dans la concurrence entre les deux Grands durant la Guerre froide, qui donne à ses débuts l’apparence d’une course à l’espace. a. Iv 2 espace. La course aux armements et la "guerre des Étoiles" - La guerre froide (1945-1989) La course aux armements et la «guerre des Étoiles» Aux États-Unis, le scandale du Watergate aboutit à la démission du président Richard Nixon, le 8 août 1974.

La course aux armements et la "guerre des Étoiles" - La guerre froide (1945-1989)

Cette affaire jette le discrédit sur la fonction présidentielle dans une Amérique déjà traumatisée par la défaite de la guerre du Viêt Nam et en perte d’influence. Cinq ans plus tard, le 4 novembre 1979, dans un Iran dirigé par l’ayatollah Khomeiny, des étudiants iraniens occupent l’ambassade des États-Unis à Téhéran et retiennent en otage plus d’une cinquantaine de personnes. Les États-Unis paraissent impuissants à régler la situation et en avril 1980, l’opération militaire américaine visant à secourir les otages se solde par un fiasco et décrédibilise un peu plus la présidence de Jimmy Carter.

À ce tableau, il faut aussi ajouter l’invasion soviétique de l’Afghanistan en décembre 1979, qui provoque un choc dans l’opinion publique américaine. Le budget de la défense protégé par la politique américaine. Le budget de la défense est un sujet sensible au sein des États à travers le monde, particulièrement ceux qui veulent consolider leur leadership militaire.

Le budget de la défense protégé par la politique américaine

Les États-Unis font partie de cette catégorie, car ils sont considérés comme la plus grande puissance militaire du monde; cela grâce à leur puissance économique qui leur permet de disposer d'un budget militaire très élevé. Le budget militaire américain représente plus de 40% du budget militaire mondial. Grâce à lui, les États-Unis disposent de la maitrise des espaces communs : la mer, le ciel et l'espace. Cette maitrise favorise leurs intérêts, tant au plan économique que sécuritaire. Début guerre froide. L’Histoire officielle fait remonter le début de la guerre froide à deux annonces, la première celle de Winston Churchill -photo- dans son discours prononcé le 5 Mars 1946 à l’Université de Fulton (Etats-Unis) la seconde, celle de Truman, le 12 Mars 1947 dans son discours au Congrès.

Début guerre froide

Il est à noter que ces deux déclarations de guerre à l’URSS ne constituent aucunement une réponse à des menées agressives de l’adversaire ainsi désigné. Le discours de Fulton qui dénonce le « rideau de fer » tombé sur l’Europe montre tout le contraire de la volonté de rechercher un traité de paix entérinant la chute du nazisme et fixant les règles de gouvernement des pays occupés par les alliés à l’occasion de la campagne de riposte à l’agression nazie. Revenons au grand basculement de la période qui sépare la capitulation du Reich de celle du Japon. Mais la conférence ne peut régler que les conditions de fin de conflit en Europe puisque la guerre continue en Asie. Résolus Article 53 Article 107. La Guerre Froide. L'Otan, instrument militaire des USA dans la « guerre froide. Créée le 4 avril 1949 (6 ans avant le Pacte de Varsovie) l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) est une organisation politico militaire, de défense du « libre échange », principalement dirigée contre l'URSS.

L'Otan, instrument militaire des USA dans la « guerre froide

C'est une alliance entre grandes puissances occidentales, sous la direction des USA. Malgré une forte opposition populaire, l'Allemagne de l'Ouest intègre l'Otan en mai 1955. En mars 1966, sous la pression populaire De Gaulle décide de retirer la France des structures de commandement militaire intégré. Les années 80 ; « ni Pershing, ni Cruise, ni SS-20 » La course aux armements. La course aux armements nucléaires opposa les Etats-Unis et l'URSS, à l'époque de la Guerre froide.

La course aux armements

Ce terme (« Cold war »), qui fit pour la première fois son apparition dès 1945 sous la plume du journaliste britannique George Orwell, fut rapidement repris par les médias occidentaux. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Dépenses militaires US depuis la fin de la Guerre froide : toujours un statut de leader malgré une diminution. En 2012, les dépenses militaires mondiales ont enregistré un total de 1.750 milliards de dollars, soit une baisse de 0,5 % par rapport aux chiffres de 2011.

Dépenses militaires US depuis la fin de la Guerre froide : toujours un statut de leader malgré une diminution

Habituellement en constante augmentation, les dépenses militaires mondiales n’avaient pas connu de baisse depuis l’année 1998. Celle-ci est principalement due aux importantes réductions qui ont été mises en place dans les pays occidentaux, et principalement aux États-Unis, première puissance militaire. Partie III Thème 1: LA GUERRE FROIDE. Ressources de Chronologie - La guerre froide (1945-1989) Les dates de la guerre froide.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, sur les ruines encore fumantes de l’Europe et de l’Asie, la tension monte soudainement entre les Etats-Unis et l’URSS. Le camp Allié, dont l’ennemi commun a littéralement été éradiqué, se disloque en l’espace de quelques mois. Pendant quarante ans, la menace d’une Troisième Guerre mondiale planera sans jamais se concrétiser. Dates Importantes de la Guerre Froide. Grandes dates de la Guerre Froide entre 1947 et 19911) DEBUT GUERRE FROIDE Mars 1947 : Doctrine Truman : le containmentJuin 1947 : Plan MarshallSeptembre 1947 : Doctrine Jdanov : MEPlce Kominform : bureau dinfo + centralisat° PCsFévrier 1948 : Coup de Prague, Tchécoslovaquie, Régime communiste imposéJuin 48 à Mai 49 : Blocus de Berlin par Staline => riposte : pont aérien de Truman1949 : Création OTAN1949 : Allemagne divisée : Création RFA (Ouest) et RDA (Est)1949 : CAEM (Conseil d’Assisst.

La Guerre Froide - Évenements majeurs. f3chineusa. "Vers une nouvelle guerre froide Chine-USA. " Par Gérald Fouchet. Gérald Fouchet est politologue, écrivain et journaliste. La rivalité géostratégique croissante entre les Etats-Unis et la Chine pour la possession du Pacifique constitue une ligne de fracture mondiale très préoccupante et augure d'une "nouvelle guerre froide" plus dangereuse que la première. La Chine réarme. Pourquoi ? Pourquoi ? Depuis toujours, on sait qu'un pays qui réarme obéit à deux hypothèses : soit il se sent menacé et veut se protéger, soit il veut attaquer. Les vraies raisons du bouclier anti-missiles américains. Les commentateurs de la presse internationale affirment que les Américains veulent se protéger contre d'éventuelles frappes balistiques atomiques "d'Etats-voyous" ou "Etats-terroristes" (rogue States), c'est-à-dire la Corée du Nord, l'Iran, l'Irak, la Lybie, etc.

Analyse des formes d'un conflit naissant. Un autre point de friction est le Vietnam. Vers un nationalisme capitaliste chinois. En conclusion. Le complexe militaro-industriel americain: dimension mythique et crise de l'armement. Nota bene Cet article de Philippe Grasset a été publié pour la première fois dans la Revue Française d'Études Américaines, février 1995, n°63. La crise de l'armement, thème connu de l'après-guerre froide, est en général présentée comme une conséquence directe de la fin de l'affrontement est-ouest. Celui-ci ayant été marqué par une course aux armements sans restriction, son achèvement a amené la fin de cette compétition et la réduction radicale de la production d'armes.

L'importance du phénomène, en tout cas en apparence, sa présentation spectaculaire au niveau médiatique, les arguments électoraux qui en ont été tirés (les “dividendes de la paix”), lui ont donné cet aspect monolithique et quasiment universel. La crise de l'armement est devenue un lieu commun qui suppose qu'elle est partout agissante, partout profonde, et par conséquent, à peu près partout semblable quant à ses causes et ses conséquences.