background preloader

Euthanasie

Facebook Twitter

M CONTRE N - Pour ou contre l'euthanasie ? Les religions le disent mais sans elles, on peut en avoir la conviction, la vie est un don.

M CONTRE N - Pour ou contre l'euthanasie ?

Si nous sommes vivants, nous ne savons pas pourquoi mais il y a probablement des raisons qui nous dépassent, il n’est donc pas de notre ressort d’y mettre fin. De même que nous ne décidons pas d’être vivant, nous n’avons à décider d’être mort. On peut penser que la maladie est une épreuve qu’un « Dieu » nous envoie afin de la surmonter pour devenir plus fort.Le patient doit décider s’il veut mourir ?

Peut-on vraiment considérer que, étant donné l’état dans lequel se trouve le patient, il est apte à prendre des décisions raisonnées concernant la vie ? Quelle décision prendre dans le cas d’un patient inconscient ? DÉBATS. Pour ou contre la légalisation de l'euthanasie ? Le débat fait rage depuis des années.

Pour ou contre la légalisation de l'euthanasie ?

Faut-il autoriser, sous forme de légalisation ou de dépénalisation, l'euthanasie ? Le rapport de la mission Sicard sur la fin de vie, qui doit être remis à François Hollande mardi 18 décembre, risque de relancer la polémique. Si le monde médical est en majorité opposé à l'autorisation de l'euthanasie, des voix s'élèvent contre ce qu'elles estiment être une privation de liberté. Francetv info a questionné séparément Bernard-Marie Dupont, médecin, et Nicole Boucheton, responsable associative, qui militent dans des voies différentes. Bernard-Marie Dupont, généticien et diplômé de philosophie, a publié en 2011 l'essai D'un prétendu droit de mourir par humanité. MEDECINS_Special_fin_de_vie_2013.pdf. Euthanasie: un Stéphanois de 86 ans devant la justice. Ce mardi à partir de 13h30, Jean Mercier, un Stéphanois de 86 ans, comparaît devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne.

Euthanasie: un Stéphanois de 86 ans devant la justice

Il ne conteste pas les faits au contraire: il a tué sa femme il y a 3 ans en lui donnant des pilules. Elle souffrait d'une grave maladie. Ce procès intervient alors que dans une maison de retraite en région parisienne ce week-end, un homme s'est suicidé après avoir mis fin aux jours de sa femme. "Tout compte fait, je me demande parfois si j’aurais pas préféré être jugé pour la première inculpation de meurtre, tellement ça me paraît déraisonnable. J’aurais pu me défendre mieux". Avant cette audience au cours de laquelle on ne devrait parler que procédure, Jean Mercier s'est exprimé sur France Bleu Saint-Étienne Loire. . « Tout compte fait, je me demande parfois si j’aurais pas préféré être jugé pour la première inculpation de meurtre, tellement ça me paraît déraisonnable.

"M. Aujourd'hui, Jean Mercier est âgé de 86 ans. FIV et religion. La grille de lecture de chaque religion sur la pratique de la FIV et plus généralement de la PMA est fonction du caractère sacré octroyé à l’embryon et sur la possibilité de concevoir en dehors de l’acte sexuel entre mari et femme.

FIV et religion

Catholicisme La position du Vatican est la plus nette en ce qui concerne la PMA. L’église catholique s’oppose catégoriquement à toute technique artificielle d’assistance médicale à la procréation, par le document « Donum Vitae » rédigé par Joseph Ratzinger, futur Pape Benoit XVI,en 1987. En effet, non seulement il ne peut exister d’enfants sans relations sexuelles comme il ne peut exister de relations sexuelles sans conception, mais en plus, elle considère l’embryon comme doté d’une âme dès sa conception. Le DPI ne peut donc être pratiqué puisqu’il peut aboutir à une destruction de l’embryon si il est atteint de la maladie recherchée. L’Euthanasie, entre Droit et Morale. Comment oublier les souffrances de Chantale Sébire ou de Vincent Humbert ou encore d’autres citoyens de l’Union Européenne comme Eluana Englaro, Piergiorgio Welby ?

L’Euthanasie, entre Droit et Morale

Si l’euthanasie fait partie de ces questions qui font surface quand un malade implore qu’on lui accorde une mort dans de bonnes conditions, on ne peut dire qu’elle renvoie à un débat tranché et ce malgré des législations existantes. Des législations à solutions variables. L'EUTHANASIE D'UN POINT DE VUE SOCIOLOGIQUE - EUTHANASIE. La façon dont chacun se positionne à l’égard de l’euthanasie dépend d’un rapport intime à la mort et à la vie issu de son éducation et de ses expériences propres.

L'EUTHANASIE D'UN POINT DE VUE SOCIOLOGIQUE - EUTHANASIE

Le point de vue de la société est non seulement la somme de ces avis individuels, mais il est aussi fonction des idées religieuses et morales dominantes sur le plan collectif. Il nous a semblé intéressant de voir d’abord quelle était la position les différents courants religieux sur cette question et s’il existait des divergences entre elles. Puis nous aborderons la sociologie sous l’angle éthique. Point devue des religions. L’euthanasie. Il fut un temps où l'on ne pouvait espérer vivre plus de 50 ans.

L’euthanasie

Aujourd'hui, grâce à l'évolution fulgurante de la médecine mais aussi en raison de l'amélioration des conditions de vie, l'espérance de vie des occidentaux oscille entre 75 et 85 ans. Parallèlement à ce phénomène, plusieurs se questionnent sur la pertinence de prolonger la vie d'une personne au détriment de sa qualité de vie. Certains pensent que l'euthanasie peut être la solution pour mettre un terme aux souffrances d'une personne très malade, d'autres croient au caractère sacré et inviolable de la vie. Euthanasie en France : définition, loi Ce qu'il faut savoir.

L'affaire Vincent Lambert a ravivé les polémiques sur l'euthanasie en France.

Euthanasie en France : définition, loi Ce qu'il faut savoir

Et si le sujet divise l'opinion, peu sont réellement au courant du principe même et des lois qui régissent cet acte médical irréversible. Explications. Avez-vous déjà partagé cet article? Légalisation de l'euthanasie : où en sont les pays européens ? Euthanasie : Que dit précisément la loi Leonetti ?

1)Les arguments favorables - L'Euthanasie. L'homme doit être le seul décideur des droits associé à son corps, seul maître de sa vie c'est la définition de la liberté individuelle.

1)Les arguments favorables - L'Euthanasie

L'argument premier des partisans est le respect de la vie d'autrui, le patient doit être libre de son corps et de son esprit. C'est donc lui qui doit pouvoir décider de sa vie ou de sa mort. D'après certaine personne il doit pouvoir avoir le choix d'une mort digne qui serait désiré et décidé par lui même. Il pourrait, donc choisir d'arrêter les soins visant à le maintenir en vie, ou retarder sa mort. C'est pourquoi la loi de Léonetti a été mise en place en 2005, mais cela n'est pas suffisant car la souffrance occasionnée et la lenteur de ce procédé rend cette loi insuffisante, pour les partisans. BELGIQUE. Le délinquant sexuel qui réclame l'euthanasie fixé sur son sort ce lundi.

Un délinquant sexuel belge, interné depuis 30 ans et qui affirme subir des "souffrances psychiques insupportables" en prison, réclame l'euthanasie.

BELGIQUE. Le délinquant sexuel qui réclame l'euthanasie fixé sur son sort ce lundi

Il sera officiellement fixé sur son sort lundi 29 septembre, mais il est très probable que l'homme reçoive une injection dans les prochains jours. Frank Van Den Bleeken, 52 ans, qui remplit les conditions médicales et légales prévues par la loi belge de 2002 pour obtenir une euthanasie, devrait pouvoir quitter la prison de Bruges (nord-ouest) et intégrer un hôpital pour y être euthanasié, a expliqué sur les télévisions belges son avocat, Jos Vander Velpen. Frank Van Den Bleeken, qui a commis plusieurs viols, dont un suivi de meurtre, se considère comme un danger pour la société et ne souhaite pas être remis en liberté, mais il juge ses conditions de détention inhumaines.

Il affirme depuis quatre ans "qu'il ne peut plus vivre comme ça et qu'il ne peut plus accepter la douleur", a souligné son avocat. En Belgique son cas dérange. Belgique : un meurtrier obtient le droit d'être euthanasié. Le prisonnier qui estime être un « danger pour la société » avait fait sa demande il y a trois ans. Frank Van Den Bleeken est détenu depuis près de 30 ans pour le viol et le meurtre d'une étudiante de 19 ans dans le centre psychiatrique fermé d'une prison située près d'Anvers en Belgique.

Bioéthique. Une majorité de catholiques favorable à l'euthanasie, selon un sondage Ifop. Société L’Ifop révèle que catholiques et sans religions sont majoritairement favorables à l’euthanasie, mais leurs raisons divergent. Analyse. Une majorité de catholiques pratiquants se déclare favorable à la légalisation de l’euthanasie. C’est le constat d’un sondage Ifop pour Pèlerin magazine sur la fin de vie, publié jeudi 4 octobre : 59 % d’entre eux, et 86 % des Français partagent ce point de vue. L’euthanasie du point de vue islamique. L’homme représente l’œuvre divine la plus importante et la plus complexe également. Il est la créature qui porte l’empreinte divine et qui représente son pouvoir sur la terre. Bref, l’homme est à l’image de Dieu gloire à lui.

Mais la vie sur cette terre est loin d’être un paradis, elle comprend le bien et le mal et témoigne d’une épreuve continuelle. Certaines personnes souffrent terriblement, et sans faire référence à l’idée eschatologique, elles demandent qu’on mette fin à leur vie du fait que ce qu’elle subissent dépasse leur capacité physique et intellectuelle. Devant cette réalité douloureuse, l’homme a donné son point de vue et proposé des solutions variantes et inconstantes selon les personnes et les circonstances de leur vie. L’islam, quant à lui n’est pas resté muet à ce propos et par l’intermédiaire d’imminents juristes a explicité la question. L'euthanasie et la Religion - L'euthanasie est-elle éthique? Cette page vous présente le rapport euthanasie/religion, montrant ainsi une raison de polémique sur ce sujet.

Euthanasie et catholicisme L’église catholique Romaine refuse à la foi l’acharnement thérapeutique, l’euthanasie active et l’euthanasie passive. On peut observer, à la lecture de son catéchisme, que les catholiques rejettent totalement l’euthanasie. « Quel qu’en soient les motifs et les moyens, l’euthanasie directe est moralement irrecevable. B) La religion. - TPE sur l'euthanasie. Pour l'Eglise protestante, la dépénalisation de l’euthanasie serait « regrettable et dangereuse » Après les évêques catholiques, la Fédération protestante de France a pris position, à son tour, contre la dépénalisation de l’euthanasie et du suicide assisté, alors qu’un projet de loi sur la fin de vie pourrait être déposé devant le Parlement d'ici à la fin de l’année.

Dans un texte rendu publique jeudi 16 janvier, et intitulé « Vivant jusqu’à la mort », la FPF reconnaît que « dans bien des cas, la manière dont la fin de vie est vécue dans notre pays n’est pas satisfaisante » : « Bien que, selon notre foi, écrivent les protestants, nous croyions que personne n’est entièrement maître de sa vie et que la dignité et la valeur irréductible d’un être humain ne dépendent en rien des conditions extérieures ni même de son état physique ou psychique, nous entendons ces craintes et considérons que la société doit chercher à y répondre. » Rendre « plus claire la possibilité de sédation en phase terminale »

L'euthanasie et les religions - Euthanasie. Catholicisme. L'euthanasie et la Religion - L'euthanasie est-elle éthique? La législation sur l'euthanasie est très variable en Europe. Euthanasie : Que dit précisément la loi Leonetti ? François Hollande rouvre le débat sur l'euthanasie. Historique des lois de la bioéthique - Lois de bioéthique : la révision 2010-2011. L'historique des lois liées à la bioéthique en France comporte deux dates importantes à ce jour, 1994 et 2004. En 1994, trois lois ont été promulguées Dolly, le premier mammifère cloné de l'histoire, en 1997, à sept mois. Le point de vue du corps médical sur l'exception d’euthanasie prônée par le Comité consultatif d’éthique (CCNE) Des parents veulent stopper la réanimation de leur bébé.

Un enfant est né quatre mois trop tôt, c’est un grand prématuré. Il a fait une hémorragie interne, s’il survit à cette épreuve, il sera handicapé. Les parents refusent de voir grandir leur enfant dans cet état, ils dénoncent un acharnement thérapeutique : « Certaines familles sont prêtes à l’accepter mais on ne veut pas d’une vie de handicap pour notre fils ». Depuis une semaine, ce couple de Saintes en Charente-Maritime bataille contre l’équipe soignante du CHU de Poitiers, il demande à ce que le respirateur soit débranché. Ce petit être est né le 31 août alors qu’il devait normalement venir au monde le 18 décembre. . « Les médecins ne peuvent nous assurer de sa survie. Quand un philosophe libéral défend le suicide assisté. FIGAROVOX/CHRONIQUE - Chaque semaine, Gaspard Koenig remonte aux sources philosophiques de la pensée libérale pour éclairer l'actualité. Evoquant l'affaire Vincent Lambert, il rappelle que, dès le XVIIIe siècle, David Hume défendait le droit au suicide.

Euthanasie : Humbert, Sébire... Les cas qui ont fait changer la loi. Législation sur l'euthanasie et le suicide assisté par pays. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Eglise et la bioéthique - Eglise Catholique en Seine et Marne.

L'Eglise actualise sa position sur la bioéthique. Un embryon humain (blastocyste) en éclosion, 6 jours après la micro-injection d'un spermatozoïde (photo Mochet/AFP). Plus de quatre ans de travail, des heures de discussions, des volumes de documentation, des consultations nombreuses, et des allers-retours constants entre l'Académie pontificale pour la vie et la Congrégation pour la doctrine de la foi. Aux dires de certains de ses rédacteurs, chaque virgule ou presque de l'instruction Dignitas personæ « sur certaines questions de bioéthique », qui sera rendue publique vendredi 12 décembre, a été longuement pesée. Bioéthique, un enjeu d'humanité. Belgique : un meurtrier obtient le droit d'être euthanasié. L'euthanasie dans les Etats membres.

TPE-Bioéthique. Une thérapie suit souvent le suicide assisté. Les états généraux de la bioéthique. La Suisse en lutte contre le «tourisme de la mort»