background preloader

Tpema43

Facebook Twitter

hffh

ghg

Les treize arguments fallacieux des médecines alternatives. Bientôt noël et l’heure des treize desserts, en hommage à cette tradition provençale, une note largement inspirée d’un excellent article trouvé dans le numéro de décembre de l’EMBO reports par E.

Les treize arguments fallacieux des médecines alternatives

Ernst. Que les choses soient claires, je n’ai rien contre les médecines alternatives. Oral. Classics of Traditional Chinese Medicine: Books on Display. LYCEE LOUIS MASSIGNON. Tpe partie anas acupuncture hypnose massothérapie. DIFFUSION PARTIE DE DRISS AKA DIEU. TPE. Def médecine. A prendre en compte? Intro. PARTIE ZINEB Types et effets à travers les cultures et le temps. PARTIE ANAS Preuves scientifiques. PARTIE ZIAD Médecine conventionnelle et médecine alternative. PARTIE DRISS Diffusion dans le monde. DOSSIER SS20 MAI JUIN 2014. Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces. La Miviludes, instance placée auprès du premier ministre, désigne arbitrairement, dans son dernier rapport, une quarantaine d’approches non conventionnelles comme susceptibles de conduire à des « dérives sectaires ».

Le gouvernement publie sans débat contradictoire une liste noire de médecines douces

Beaucoup d’entre elles sont pourtant utilisées sans histoire par des milliers de Français. « 4 Français sur 10 ont recours aux médecines dites alternatives ou complémentaires, dont 60 % parmi les malades du cancer », écrit le président de la Miviludes, Georges Fenech dans le rapport intitulé Guide santé et dérives sectaires. Médecine alternative / Médecine complémentaire / Médecine non conventionnelle - Encyclopédie - Vocabulaire médical. Ordre des médecins - Webzine n°3. Depuis 2010, la DGS finance un programme pluriannuel d’évaluation des pratiques de soins non conventionnelles à visée thérapeutique.

Ordre des médecins - Webzine n°3

Elle confie ainsi à l’INSERM ou à des sociétés savantes la réalisation d’évaluations et de revues de littérature scientifique internationale, visant à repérer les pratiques prometteuses et celles qui sont potentiellement dangereuses. Elle peut demander un avis complémentaire à la Haute Autorité de santé (HAS) ou au Haut Conseil de la santé publique (HCSP).

De plus, la DGS a constitué, par arrêté du 3 février 2009, le groupe d’appui technique sur les pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique (GAT). Histoire de la médecine. L'origine de la médecine remonte à la Préhistoire.

Histoire de la médecine.

On sait, par exemple, que l'on pratiquait déjà sur le vivant, et dans un but thérapeutique, des trépanations crâniennes auxquelles survivaient parfois longtemps ceux qui les avaient subies. Cependant, ce n'est qu'à une période plus avancée que l'on emploie des remèdes pour la guérison des maladies; encore au début, la médecine se préoccupa surtout de l'art de guérir, sans chercher à préciser le diagnostic.

On eut alors recours principalement aux incantations, à la suggestion; la médecine fut à cette époque l'apanage des chefs, des rois, des héros, des poètes et surtout des prêtres. La fonction de guérisseur était d'autant plus regardée comme légitime, entre les mains de ces derniers, qu'à cette époque eux seuls possédaient les rudiments de la science et que les maladies étaient considérées comme des punitions divines. A cet égard, on trouve dans la Bible. Une histoire de la médecine. Histoire de la médecine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Histoire de la médecine

L'histoire de la médecine est la branche de l'histoire consacrée à l'étude des connaissances et des pratiques médicales et chirurgicales au cours du temps. Préhistoire[modifier | modifier le code] On ne dispose pas de données fiables pour savoir quand a débuté l'usage des plantes à des fins médicinales (phytothérapie). Chinese Tea. Tradipraticien. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tradipraticien

Un tradipraticien (aussi appelé tradithérapeute, nganga, guérisseur) exerce une pratique médicale non conventionnelle, reposant sur des approches présentées comme traditionnelles, dans certaines communautés africaines. Les Tradipraticiens[modifier | modifier le code] 5. Les thérapies complémentaires et alternatives. « Thérapies complémentaires et alternatives » est un terme général qui couvre de nombreuses approches différentes de la santé et de la guérison.

5. Les thérapies complémentaires et alternatives

Ce terme se rapporte habituellement à toutes les thérapies qui n'entrent pas dans le modèle médical conventionnel de l’Occident. Beaucoup de personnes vivant avec le VIH ont recours aux thérapies complémentaires et alternatives en plus de leurs traitements médicaux usuels. Ce chapitre aborde les principaux systèmes et stratégies en matière de thérapies complémentaires et alternatives, mais ne prétend en aucun cas être exhaustif. Consultez la section des ressources à la fin du chapitre pour connaître d’autres sources d’information sur ce sujet. Naturopathie. Homéopathie. Le Chamanisme Amérindien - L'Homme et la Femme Médecine - La Femme Bison Blanc. L'Homme et la Femme MédecineDans la tradition amérindienne, les Hommes et les Femmes Médecine étaient des herboristes.

Le Chamanisme Amérindien - L'Homme et la Femme Médecine - La Femme Bison Blanc

Ils aidaient les gens à maintenir le corps en harmonie, les pensées saines et l'esprit pur.Les amérindiens utilisent toujours les herbes ou les plantes pour se purifier et dans leurs prières. Ils pensent que de cette façon leurs remerciements seront guidés vers le Grand Esprit, par la fumée provoquée lorsqu’ils brûlent l’herbe ou les plantes. Les plus fréquemment utilisées sont la sauge, le foin d'odeur, le cèdre et le tabac. Ils les utilisent comme encens ou déposent ces herbes dans les rivières ou sur le sol en guise d'Offrande au Créateur et à la Nature. Chaque cueillette avait un rituel : L’indien commençait par s’asseoir à coté de la plante qu’il allait choisir. La Hutte de Sudation est un rituel très important, se déroulant dans une hutte traditionnelle dans laquelle nous purifions notre corps, nos émotions et notre mental. Médecine dans la Préhistoire et la Protohistoire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Médecine dans la Préhistoire et la Protohistoire

Crâne de jeune fille trépané au silex, Néolithique (3500 Av. J. -C.) ; la cicatrisation des os indique que la patiente a survécu à l'opération Sources[modifier | modifier le code] Médecine non conventionnelle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Médecine non conventionnelle

Mise en place d'aiguilles au niveau de points d'Acupuncture du poignet L'expression médecine non conventionnelle désigne en Occident une grande variété de méthodes de traitement issues de traditions parfois séculaires ou de pratiques ayant émergé aux environs du XIXe siècle, en général avant l’avènement de la méthode scientifique. Les médecines non conventionnelles sont pour cette raison globalement considérées comme pseudo-scientifiques par une partie de la communauté médicale, mais un nombre croissant de médecins les étudient et les ajoutent à leur pratique médicale. Elles sont également connues sous les noms de médecines alternatives, médecines parallèles, médecines holistiques, médecines traditionnelles, médecines naturelles, médecines douces. Origines[modifier | modifier le code] Origine de l'appellation[modifier | modifier le code] Médecine traditionelle: définitions.

Ces définitions sont extraites des Principes méthodologiques généraux pour la recherche et l'évaluation de la médecine traditionnelle publiés en 2000 par l'OMS Téléchargez le document [pdf 216kb] Médecine traditionnelle La médecine traditionnelle est la somme totale des connaissances, compétences et pratiques qui reposent sur les théories, croyances et expériences propres à une culture et qui sont utilisées pour maintenir les êtres humains en bonne santé ainsi que pour prévenir, diagnostiquer, traiter et guérir des maladies physiques et mentales. Médecine parallèle, alternative ou douce Dans certains pays, les appellations médecine parallèle, alternative ou douce sont synonymes de médecine traditionnelle. L'Histoire de la médecine naturelle. Les prémisses de la médecine naturelle L’usage de la médecine traditionnelle date de la préhistorique. Même si nous n’avons pas de preuve formelle, nous pouvons voir les représentation de plante servant de remède dans les peintures rupestres des Grottes de Lascaux, en France.

Ces connaissances se sont transmise de génération en génération par ceux que l’on désigne aujourd’hui les guérisseurs et les shamans. Et qui c’est suivi avec la médecine primitive.