background preloader

Tpeikk

Facebook Twitter

TpeIKK

Photojournaliste.emi-cfd. La façon dont un État traite ses prisonniers est un assez bon indicateur de la qualité de sa démocratie.

Photojournaliste.emi-cfd

Une société se juge aussi à la manière dont elle traite ses enfants. Dans nombre de pays, on crée des prisons, des centres fermés, des maisons d’arrêt, des colonies pénitentiaires, des bagnes pour enfants qui maintiennent ces jeunes dans des conditions parfois inhumaines. Trop souvent encore la dignité y est bafouée. La promiscuité, le racket et la violence y règnent. J’ai voulu témoigner des inégalités, de l’injustice et de l’humiliation qu’ils subissent en réalisant un état des lieux de la justice juvénile et de la situation des mineurs en conflit avec la Loi. Plus d’un million d’enfants dans le Monde vivent en détention sans pouvoir bénéficier de l’aide d’un avocat, le plus souvent dans des pays où n’existent ni tribunaux pour enfants, ni juges spécialisés, au mépris des traités internationaux.

Un reportage pour les sortir de l’ombre … Psychologie du consommateur : pourquoi et comment l’horreur fait vendre ? Romain Cally Docteur en Sciences de Gestion | Psychologie du consommateur Il ne se passe pas une semaine sans qu’un film d’horreur ne sorte sur nos écrans de cinéma ou qu’une émission de télévision fasse un reportage sur une affaire criminelle.

Psychologie du consommateur : pourquoi et comment l’horreur fait vendre ?

L’horreur a bonne presse, c’est un fait avéré dans notre société. Pourquoi le morbide nous fascine-t-il ? Vous avez peut-être regardé la fabuleuse troisième saison d’American Horror Story, et vous avez peut-être ensuite lu l’article de Jack Parker sur la terrifiante Madame LaLaurie.

Pourquoi le morbide nous fascine-t-il ?

Ensuite, vous avez peut-être farfouillé le Web pour en savoir plus et frémir en lisant quelques horreurs supplémentaires. Vous avez peut-être aussi déjà cliqué sur des images ou vidéos sordides liées à des faits divers violents, vous avez peut-être envisagé de faire du « tourisme de l’horreur ». En bref, la question de la semaine, tout droit tirée des esprits de nos Jack Parker et Mymy, sera la suivante : pourquoi certain-e-s d’entre nous ne résistent pas à regarder de plus près un accident de voiture ou un truc un peu sordide ?

Pourquoi avons-nous envie de voir, alors même que nous n’avons pas vraiment envie de voir ? Entretien avec Stéphane Bourgoin, spécialiste des tueurs en série. « Les jeux vidéos qui banalisent le tueur en série en mettant le joueur dans sa peau sont un véritable danger. » Libraire, écrivain, Stéphane Bourgoin s’est bâti une réputation de spécialiste mondial des tueurs en série.

Entretien avec Stéphane Bourgoin, spécialiste des tueurs en série

Sa « vocation », née d’un drame personnel, permet de mettre en lumière la psychologie de ces serial killers qui effraient autant qu’ils fascinent. Allumez les bougies et plongez dans l’antre de l’horreur ! De nombreux films ou séries à succès mettent en scène des serial killers (vendredi 13, Halloween, Dexter, le Silence des Agneaux…) Comment expliquer cette fascination pour les tueurs en série ? Le café littéraire de Gaëlle: Hannibal Lecter ou la cuisine du monstre.

Bonjour !

Le café littéraire de Gaëlle: Hannibal Lecter ou la cuisine du monstre

Pour varier les plaisirs, je suis allée au cinéma, alléchée par la nouvelle adaptation du nouveau roman de Thomas Harris, Hannibal Lecter, les origines du mal. Sur le papier, l'histoire était prometteuse : se pencher sur les années d'apprentissage du jeune Hannibal, ce passage délicat de l'enfance à l'âge d'homme où s'est décidée sa trajectoire de tueur en série, voilà qui aurait pu constituer la matrice d'un film passionnant. Au final je fus déçue, et je vais tâcher de vous expliquer pourquoi. Partie II: Un personnage fascinant. Nous avons vu que Le Silence des agneaux et Hannibal ont eu un grand succès.

Partie II: Un personnage fascinant

Mais d’où vient ce succès? Je me proposerai dans cette seconde partie, de montrer que le personnage d’Hannibal est au cœur de ce succès. ET plus précisément, je souhaiterai montrer que c’est sa dualité, sont oscillation entre humanité et perversion qui fait de lui cet être fascinant. 1) Le portrait d’un psychopathe. Albert Fish - portrait sur Tueursenserie.org. Albert Fish et William King Au départ, le lieutenant King se demanda si Fish, qui ne pesait pas plus de 60 kilos et mesurait 1m65, était vraiment le kidnappeur.

Albert Fish - portrait sur Tueursenserie.org

Il semblait si fragile et âgé, incapable de faire du mal à une mouche. Il demanda alors à Albert Fish s’il avait bien envoyé l’horrible lettre au Budd, et Fish répondit par l’affirmative. Il reconnut être également l’auteur du télégramme envoyé aux Budd en 1928. Mais il nia pourtant avoir enlevé Gracie. Albert Fish expliqua d’une voix monocorde et sans émotion que, durant l’été 1928, il avait été submergé par ce qu’il appelait une « soif de sang », un besoin de tuer. Albert Fish - portrait sur Tueursenserie.org.

Crimes et châtiment Le 11 juillet 1924, Albert Fish observa Beatrice Kiel, 8 ans, alors qu’elle jouait seule dans la ferme de ses parents, dans le quartier champêtre de Charlton Woods, au nord de Staten Island.

Albert Fish - portrait sur Tueursenserie.org

Il lui offrit de l’argent pour l’aider à trouver de la rhubarbe dans les champs voisins. Elle s’apprêtait à l’accompagner lorsque sa mère les aperçut et chassa Fish. Il partit, mais revint un peu plus tard dans la grange des Kiel pour y passer la nuit, avant d’être découvert par Hans Kiel, qui le mit dehors. FRANCIS MCDONNELL Le 14 juillet 1924, Francis McDonnell, 8 ans, jouait devant sa maison, lui aussi à Charlton Woods, Staten Island.

Thomas Harris. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thomas Harris

Pour les articles homonymes, voir Harris. Biographie[modifier | modifier le code] Ancien journaliste, Harris couvre les faits divers aux États-Unis et au Mexique pour l'Associated Press de New York. Albert Fish - portrait sur Tueursenserie.org. Nom : Albert Hamilton FishSurnom : « The Gray Man » (« l’homme gris »), « The Werewolf of Wysteria » (le loup-garou de Wysteria »), « The Broolyn Vampire » (« le vampire de Brooklyn »)Né le : 19 mai 1870 à Washington (D.C) – Etats UnisMort le : 16 janvier 1936, exécuté au pénitencier de Sing Sing (New York).

Albert Fish - portrait sur Tueursenserie.org

Fish était un sadomasochiste pédophile pervers et cannibale, qui tua plusieurs enfants dans les années 1920 et 1930. Il poussa le vice jusqu’à envoyer à la mère de l’une de ses victimes une lettre décrivant les horreurs qu’il lui avait fait subir. Paraissant plus vieux que son âge, d’aspect frêle et doux, il n’effrayait pas les enfants, qu’il attirait avec des bonbons ou des pièces. Lobe temporal - Définition - Santé-Médecine. Définition Le lobe temporal est une partie du cerveau s'étendant de chaque côté du crâne, en arrière des tempes.

Il est situé derrière le lobe frontal et en dessous du lobe temporal. Le lobe temporal est le siège de plusieurs structures exerçant des fonctions sensorielles comme une partie de l'audition, du goût, de l'ouïe, mais aussi celles du langage, que ce soit la parole ou la compréhension. KINESIOLOGIE - Dès 1946, Paul Donald Mac Lean, docteur à l'Université de Béthesda (USA), mena des travaux sur le cerveau. Pour lui, il se compose de trois étages distincts. On peut comparer le cerveau humain à une maison de trois étages où chacun possède ses particularités. Au cours de notre évolution, nous semblons avoir acquis «un esprit fait de trois esprits». Lorsqu'une information de l'extérieur arrive par l'entremise des cinq sens, elle est transportée jusqu'au cerveau sous forme de message nerveux.Cette information pour arriver au «grenier» doit passer impérativement par la barrière des autres niveaux de la maison.Regardons de plus près ces trois cerveaux.

Ce cerveau archaïque est vieux de 500 à 600 millions d’années, il remonte à l’époque de nos ancêtres reptiliens. Hypothalamus. L'hypothalamus fait partie du système nerveux central. Fonction de l’hypothalamus L'hypothalamus est une petite région située au cœur du cerveau, qui sert de pont entre le système nerveux autonome et le système endocrinien. Il est en effet impliqué dans la régulation de grandes fonctions comme la faim, la soif, le sommeil ou la température corporelle. Il est aussi impliqué dans le comportement sexuel et les émotions. Ses fonctions endocrines (sécrétion de neurohormones) entraînent la régulation de la fonction endocrine de l'hypophyse, la glande située dessous. Les hormones sécrétées par l'hypothalamus ont toutes, ou presque, une influence sur la production des hormones hypophysaires : Structure de l’hypothalamus L'hypothalamus est de petite taille (quelques centimètres cubes) et constitué de nombreuses paires de noyaux formés de cellules nerveuses, situées sous le thalamus et au-dessus de l'hypophyse.

Mon ami Dahmer, l'adolescence d'un serial killer. Un plongée glaçante dans l’adolescence d’un tueur en série. D’autant plus glaçante qu’elle est réelle. Mais autant que le personnage de Dahmer, c’est ici le narrateur qui se révèle fascinant à regarder. Mon ami Dahmer, c’est le récit de l’adolescence de Jeffrey Dahmer, tueur en série qui assassinera 17 jeunes homme entre 1979 et 1991. Pages from Dahmer light. Jeffrey Dahmer - TUEURS EN SERIE.org. Nom : Jeffrey Lionel DahmerSurnom : « Le Cannibale de Milwaukee »Né le : 21 mai 1960 , à Milwaukee (Wisconsin) – USAMort le : 28 novembre 1994 (assassiné par un co-détenu à la prison de Portage, dans le Wisconsin).

Enfant, Dahmer dépeçait des animaux. Devenu adulte, il a violé, assassiné et démembré de jeunes hommes. Jeffrey Dahmer - Page 4 sur 4 - TUEURS EN SERIE.org. Motivations Comme la majorité des tueurs en série, Dahmer considérait ses victimes comme des objets, des choses qui n’existaient que pour lui donner du plaisir. Caractère dominant lié au chromosome X. Le retour du criminel né ? Après de brillantes études de psychologie à Oxford et à York, Adrian Raine émigre en Californie en 1987. A Neuroscientist Uncovers A Dark Secret.

Scientists study serial killers to understand what lies behind their crimes. They are fascinating and terrifying in equal measure, but for many people understanding what motivates serial killers to murder many times over can be difficult to grasp. Psychologists and neuroscientists are starting to build up a picture of the disturbing minds behind some of the most shocking crimes to have come to light in recent decades. They have discovered surprising similarities between these mass murderers and have even found evidence that suggests a genetic abnormality that may act as a trigger.

While most people may be quick to dismiss serial killers as simply monsters, scientists are now attempting to understand what causes them to commit mass murder by studying their brains and their DNA. Do serial killers have an extra chromosome? – Scientific Scribbles. There is no such thing as a “killer gene”, but research is revealing genetic tendencies towards violent behaviour. X Y Y Syndrome. Inheritance of an extra Y chromosome, known as XYY syndrome, can lead to higher levels of testosterone.

This results, in sometimes severe, facial acne during adolescence and increased height. Though generally such people appear entirely normal and often completely unaware of their condition. Occurring in around 1 in 1,000 males, a small percentage are infertile, due to the production of increased amounts of certain hormones causing in inadequate sperm production. Stefan Kiszko, who was jailed for the murder of 11-year-old Lesley Molseed in Manchester in 1975, had XYY syndrome. He spent 16 years in prison before he was released, after evidence showed that his semen samples contained no sperm, in contrast to the semen found on Lesley Molseed's clothes, which did contain sperm.

Murderers May Be Hardwired to Kill - Seeker. Psychopathes d'entreprise : ils sont parmi nous. Vous trouvez que votre boss est charmant superficiellement mais que derrière cette façade se cache une personnalité manipulatrice, impulsive et qui fait preuve d'un manque total d'empathie ? Le goût du risque: Avez-vous le gène guerrier? Le neurobiologiste qui a découvert qu'il était psychopathe. Les bases en neuropédagogie et neuroéducation.

PHYSIOLOGIE DU NEURONE - Excitabilité et conductibilité. Excitabilité et conductibilité sont deux propriétés inséparables du neurone. La première lui permet d'émettre un potentiel d'action à la suite d'une excitation supraliminaire, la seconde de propager ce même potentiel d'action jusqu'à l'arborisation terminale de l'axone sans atténuation. Mathematicians Reveal Serial Killer's Pattern of Murder. Neurons and What They Do ~ An Animated Guide. Forbes Welcome. 1201. Les bases en neuropédagogie et neuroéducation. Les serial killers tuent quand leurs neurones surchauffent. Gènes de la violence : le débat est relancé.

Le syndrome "du garçon d'à côté" chez les tueurs en série - TUEURS EN SERIE.org. Albert Fish - portrait sur Tueursenserie.org. YMCA, ce n'est pas qu'une chanson! - Le Parisien. SADOMASOCHISME : Définition de SADOMASOCHISME. Common genetic determinants of schizophrenia and bipolar disorder in Swedish families: a population-based study - The Lancet.

Article albert fish. Are killers born with 'murder gene'? Scientists now say they have the answer. Gènes de la violence : le débat est relancé. Can Your Genes Make You Murder? Can Your Genes Make You Kill? Enquête sur l'hérédité des maladies mentales. Hydrocéphalie - Causes, symptômes et traitements. Serial Killers - world, body, life, history, rate, time, person. David Berkowitz. Bobby Joe Long - Murderer. Kenneth Bianchi. Types of Killers: Mass, Spree and Serial. George Metesky. Edmund Kemper. Dennis Nilsen. Who Coined “Serial Killer”? Sociopathe : Définition simple et facile du dictionnaire. Cortex orbitofrontal - Définition - Santé-Médecine. Pourquoi tuent-ils ? - TUEURS EN SERIE.org. Serial Killers - Victims of Violence. Types Of Serial Killers - Crime Museum. What are the different types of serial killers? - Psychology of Psychopaths 2a. What are the Different Types of Serial Killers? - Psychology of Psychopaths 4a.

Psychose - Définition - Santé-Médecine. Serial Killers - The Most Important Characteristics. 5 caractéristiques que les criminologues ont décelées chez les tueurs en série, en êtes-vous un ? Comment naissent les tueurs en série ? - TUEURS EN SERIE.org. Tueur en série. Robert Ressler: Psychological Profiling Of Serial Killers. Robert Ressler - [Part 1] - Criminal Profiler - Documentary. Serialkiller part01 (1) Palmer St 1960 D 005 Ex (1) (1)