background preloader

Sites

Facebook Twitter

Les effets des drogues sur le cerveau. Les conséquences de la consommation de drogues. Les conséquences associées à la consommation de drogues peuvent être de nature physique, mentale, sociale, affective ou légale.

Les conséquences de la consommation de drogues

Quand une personne fait continuellement usage d’une drogue malgré tous les effets secondaires négatifs, c’est ce qu’on appelle l’abus de drogues ou toxicomanie. La toxicomanie peut entraîner des troubles de santé comme des maladies, des blessures et des dommages physiques à l’organisme. Drogues et conduite - Quels effets ? - Fiches santé et conseils. Les drogues perturbent les sens et la capacité du cerveau à traiter correctement les informations.

Drogues et conduite - Quels effets ? - Fiches santé et conseils

Elles rendent le conducteur inapte à la conduite, quelle que soit le produit absorbé. Le cannabis entraîne :Une baisse de la vigilance et de l’attentionUne mauvaise coordinationUn allongement du temps de réactionUne diminution des facultés visuelles et auditivesParfois des hallucinationsLes automatismes son perturbés (notamment en situation de stress) Ces effets peuvent persister jusqu’à six heures. Consommé régulièrement, le cannabis peut être à l’origine de troubles psychiques : crises de panique, perte de la maîtrise de soi, du sens du réel, difficulté à se concentrer, diminution de la vigilance au volant. Effets et dangers des drogues. Les dangers et les risques varient d'une drogue à l'autre selon son potentiel de nuisance et sont de différentes natures.

Effets et dangers des drogues

Comme les effets, ils dépendent aussi de la sensibilité du consommateur, de son état physique et psychique. On recensera : Quels sont les effets des drogues sur l’organisme ? - LeLynx.fr. L’addiction aux drogues ou aux médicaments, la dépendance à l’usage d’une substance, la toxicomanie, c’est quoi au juste ?

Quels sont les effets des drogues sur l’organisme ? - LeLynx.fr

Quels phénomènes physiques et psychiques rendent ces consommations indispensables au bien-être (immédiat, parfois imaginaire) de la personne toxicomane ? Quels sont les effets recherchés lors d’une prise de drogue ? Qu’en est-il en réalité ? Votre comparateur de mutuelle en ligne LeLynx.fr vous aide à comprendre l’action des drogues et les dangers de leurs effets sur l’organisme. Drogues-dependance.fr. Les stupéfiants qui influencent le plus fortement l’humeur sont les opiacés et les psychostimulants.

Drogues-dependance.fr

Les psychostimulants ont pour effet d’accroitre la vigilance et réduisent les sensations de fatigue. A l’inverse, les opiacés ont un effet sédatif. En dépit des effets radicalement opposés de ces deux types de substances, elles ont la propriété commune d’augmenter la libération de dopamine, un neuromédiateur synthétisé par les cellules nerveuses du cerveau. En réalité, l’ensemble des drogues comme le tabac, l’alcool, l’ecstasy, l’héroïne, les médicaments psychoactifs ou bien encore le cannabis possèdent la même propriété et c’est précisément cette dernière qui rend les consommateurs « accros ». La dopamine est le neuromédiateur du plaisir. Cocaine, ectasy, heroine, cannabis : effets sur le systeme nerveux.

Notre organisme utilise naturellement des substances similaires aux opiacés comme neurotransmetteurs.

cocaine, ectasy, heroine, cannabis : effets sur le systeme nerveux

Il s'agit des endorphines, des enképhalines et de la dynorpine, que l'on désigne souvent sous l'appellation d'opioïdes endogènes. Ces molécules modulent les réactions aux stimuli douloureux, régulent les fonctions vitales comme la faim ou la soif, interviennent dans le contrôle de l'humeur, de la réponse immunitaire, etc. Les effets très puissants des opiacés comme l'héroïne ou la morphine s'expliquent par le fait que ces substances exogènes vont se fixer sur les mêmes récepteurs que nos opioïdes endogènes. L'action sur le système nerveux.

Les substances psychoactives agissent sur le cerveau en modifiant l'équilibre du système nerveux, elles influent sur les émotions, le contrôle des mouvements, la confiance en soi.

L'action sur le système nerveux

Schéma d'un neurone (Drogues et dépendance Mildeca INPES, 2007) Les neurones sont des cellules du système nerveux qui communiquent par des signaux électriques, ils se composent de plusieurs parties ; le corps cellulaire, les dentrites, l'axone et les synapses. (schéma ci-contre). L'influx nerveux passe d'un neurone à l'autre au niveau de la synapse, le message électrique devient alors chimique. Les drogues et le cerveau. Museum d'Histoire Naturelle de Marseille. Les drogues agissent sur le système nerveux central en modifiant le mode d'action normal de la synapse.

Les drogues et le cerveau. Museum d'Histoire Naturelle de Marseille

Les molécules des drogues viennent remplacer ou modifier un ou plusieurs de ces neurotransmetteurs au niveau de la synapse. L'un de ces neurotransmetteurs, la dopamine, est spécialement libéré dans le système limbique (hypothalamus, hippocampe, amygdale) qui joue un rôle essentiel dans le contrôle des émotions, des désirs, des besoins vitaux ; dans ces régions se situe une sorte de système de récompense qui procure les états de satisfaction et de bien-être.

Classeur des drogues luciole. Neurotransmetteur - Neuromédiateur.