background preloader

Algues

Facebook Twitter

Protocole Gelification algues. Tpe ma partie. Peut-on fabriquer du biocarburant à partir d'algues ? Hamdi Hached a une alternative au pétrole en Tunisie ? Hamdi Hached est ce jeune tunisien âgé seulement de 24 ans, originaire des îles Kerkennah, étudiant en aquaculture à l'Institut Supérieur de Pêche et d’Aquaculture de Bizerte qui a inventé et mis au point un procédé d’extraction de biocarburants à partir des macro-algues.

Hamdi Hached a une alternative au pétrole en Tunisie ?

Mon ami à l’allure timide, est peut être en passe de résoudre l’un des problèmes majeurs auquel fait face la société actuelle : l’amenuisement progressif des ressources pétrolifères. Sans doute avez-vous déjà entendu parler de la méthode Kerkenométhanol ? Cette méthode d’extraction de biocarburant, utilise une procédure 100% tunisienne. L’idée de produire des biocarburants à partir d’algues colonise la planète. Il y a deux ans, l’institut coréen pour la technologie industrielle a développé un processus pour extraire de l’éthanol à partir d’algues qui s’avère plus rentable et avantageux qu’à partir d’autres sources de biomasse, écrit le sénateur philippin Edgardo Angara.

L’idée de produire des biocarburants à partir d’algues colonise la planète

Les algues se développent plus rapidement que d’autres végétaux et il faut considérer six récoltes possibles par an. Par ailleurs, comme les algues n’ont pas la lignine, les traitements préparatoires ne sont pas nécessaires. L’exploitation des algues n’est également pas un sujet politiquement sensible, en tout cas pour l’instant, car en particulier il n’entame pas les surfaces de cultures alimentaires. 100 ha à mettre en place aux Philippines À Manille, le gouvernement des Philippines prévoit de développer un ensemble de fermes à éthanol de 100 hectares utilisant la technologie coréenne. La première unité de production au Chili Aux Etats Unis, le projet Isobutanol de DuPont. Hydrolyse. II. Les gélifiants et la gélatine - T.P.E sur la gélification. 1) Les gélifiants : origine végétale Il existe de nombreux gélifiants à proprement dit, car on entend par gélifiant tout produit d’origine végétale qui a un pouvoir gélifiant assez important pour intervenir dans une réaction de gélification.

II. Les gélifiants et la gélatine - T.P.E sur la gélification

Nous allons uniquement nous intéresser à un gélifiant particulier, l’agar-agar, le plus utilisé particulièrement en cuisine moléculaire, ce que nous verrons plus tard. ( L’agar-agar est une substance extraite de la paroi cellulaire d’algues rouges. Biocarburant - Définition. Carburant liquide issu de la transformation des matières végétales produites par l'agriculture (betterave, blé, mais, colza, tournesol, pomme de terre…).

Biocarburant - Définition

Les biocarburants sont assimilés à une source d’énergie renouvelable. Leur combustion ne produit que du CO2 et de la vapeur d'eau et pas ou peu d'oxydes azotés et souffrés (NOx, SOx). La biomasse - Énergies nouvelles et renouvelables. Le terme de biomasse recouvre un champ très large de matières : bois, déchets des industries de transformation du bois, déchets agricoles (pailles, lisiers, etc.), fraction fermentescible des déchets ménagers et des industries agro-alimentaires, biogaz de décharge ou produits de méthanisation (lisiers, boues d'épuration, décharges, ...).

La biomasse - Énergies nouvelles et renouvelables

Plusieurs sociétés du groupe EDF sont impliquées dans cette filière : Le groupe TIRU (Traitement Industriel des Résidus Urbains), filiale d'EDF à 51 %, est un des premiers opérateurs européens du traitement des ordures ménagères avec valorisation énergétique. Le groupe produit de l'électricité avec ses usines d'incinération. EDF Energies Nouvelles (EDF EN), qui regarde en particulier la valorisation des sous-produits de l'industrie agricole. Algues vertes : des végétaux marins avides d'engrais azotés. Cela dure depuis des dizaines d'années.

Algues vertes : des végétaux marins avides d'engrais azotés

Des algues vertes puantes défigurent le littoral breton et menacent la santé humaine. Dans un avis de juin dernier, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), qui évoque «des situations problématiques en particulier du fait d'émission de sulfure d'hydrogène H2S», ne peut que dresser une liste de recommandations: éviter l'exposition du public, baliser les chantiers de ramassage, protéger les travailleurs … Elle demande également que les algues soient ramassées le plus vite possible. «Entre 12 et 48 heures», les gaz qui s'accumulent sous la croûte d'algues desséchées peuvent, en s'échappant, provoquer des irritations (yeux, voies respiratoires), voire entraîner des «symptômes neurologiques. Dans des cas accidentels extrêmes, une perte de connaissance avec arrêt cardiaque ou un coma pourrait intervenir.» «Les sols reçoivent dix fois plus d'azote qu'avant» Engrais bio à base d'algues vivantes.

L’utilisation des algues est déjà connue dans la pratique agricole: elles étaient employées comme compost, améliorant naturel.

Engrais bio à base d'algues vivantes

L’innovation de notre produit est l’emploi d’algues vivantes, la nanotechnologie du XXIe siècle. Organic Green Gold est un concentré d’engrais liquide organique de couleur verte, sans colorants, contenant des microorganismes vivants (algues) et des substances écologiques sans danger pour les organismes vivants, il peut donc être utilisé dans la culture écologique et l’agriculture biologique. L’emploi du produit est conseillé dans pratiquement tous les domaines de l’agriculture: cultures de plein champ,culture potagère, jardinage,culture fruitière,culture de prairie,vini-viticulture, gestion forestière,culture de plantes ornementalesL’utilisation du produit amène à une meilleure formation des racines, à une croissance plus intense des pousses et, comme il renforce également le système immunitaire, il garantit une meilleure capacité de résistance à la plante. Photo : les algues vertes peuvent ensuite servir d'engrais.

Vue d'ensemble d'une plage très touchée par les algues vertes le ramassage est pour l'instant mécanique, mais une éventuelle collecte en mer est envisagée certains monticules d'algues vertes atteignent des hauteurs impressionnantes.

Photo : les algues vertes peuvent ensuite servir d'engrais

Algue verte, pollution ou ressource à valoriser? Réunion de travail avec les étudiants de l’IEP, de l’IGR et de l’INSA, lors de leur visite au sein de la société Olmix.

Algue verte, pollution ou ressource à valoriser?

Le phénomène des marées vertes n’est pas nouveau en Bretagne. Pourtant, il existe toujours des blocages entre les acteurs concernés, publics ou privés. Les algues, l'énergie du futur. Les Algues et la Chimie verte Olmix (Green Tech) ÉNERGIE Un nouveau biocarburant à base d'algues. Synthèse de petrole à partir d'algues. Lancement d'une filière de valorisation des algues vertes bretonnes : bonne opportunité ou vrai scandale ? La première bio-raffinerie d'algues en France vient d'être inaugurée à Plouénan (29) pour produire des compléments agro-alimentaires.

Lancement d'une filière de valorisation des algues vertes bretonnes : bonne opportunité ou vrai scandale ?

Mais en consommant des algues vertes abondantes et disponibles localement, la nouvelle filière industrielle pourrait bien légitimer la pollution aux nitrates. Produire un biocarburant à base de micro-algues et prouver son efficacité. LE BIOPETROLE A PARTIR D'ALGUES ET DU RECYCLAGE DU CO2. Bio Pétrole BFS.mp4. Les micro-algues, essence du futur ? Un biocarburant à base de « macroalgues » Des chercheurs du laboratoire Bio Architecture Lab (BAL) spécialisé en carburants renouvelables, ont développé une bactérie E. coli capable de transformer les algues brunes en éthanol. En dépit de leur teneur élevée en glucides, les algues n’ont jamais été un bon candidat pour la fabrication de bio-fuel.

Car les glucides qu’elles contiennent, connus sous le nom d'alginates ne sont pas facilement exploitables. En fait, la transformation de ces derniers par des bactéries ordinaires est économiquement inabordable. En modifiant génétiquement la bactérie E.coli, les scientifiques du laboratoire BAL l’ont rendue capable d’extraire tous les glucides des algues brunes et de les transformer, ensuite, en carburant et autres produits chimiques. Le procédé développé promet un bon rapport efficacité/prix et pourrait, à grande échelle, répondre à la demande croissante en carburant durable tout en exploitant une nouvelle variété de biomasse. Posidonia oceanica. La préservation de Posidonia oceanica : un enjeu important pour la Méditerranée.

Présentation Posidonia oceanica, espèce endémique de la Méditerranée, est présente sur une grande partie du littoral. Elle occupe de 20 à 50 % de la surface des fonds marins et forme de vastes herbiers entre la surface et moins de 45 mètres de profondeur. Cette espèce n'est pas une algue mais une plante à fleurs (magnoliophytes marines). posidonia oceanica Crédit photo : Frédéric TRON, Service Mer et Littoral, DDTM des Bouches-du-Rhône Description Caractéristiques physiques :

Patent WO2010123470A1 - Production de methane a partir de macro-algues marines - Google Patents. La pressente invention concerne l'extraction de biocarburant (biogaz), à partir des macro algues i marin les cryptogames telle que (Ulva Lactuca, Ulva Rigidata), du fait que les algues marin on des capacités de stockage de lipides et des sucres dans leur compositions chimiques favorise leur sélectionnent pour être un biomasse idéal pour l'exploitation à fin de produire le Méthane. La production de gaz de Méthane (CH4) dans un fermenteur de régime semi continue dans une condition proche à la mésophilie (35- 37 c°) avec un intervalle variable 3 c° (32-34 c°) L'algue choisie (Ulva) subis une fermentation avant d'être incorporé ou sein de fermenteur, pour avoir arrivé à la formulation réussite d Inoculum j'ai parvenu après plusieurs essai des différents pourcentages des composants d'Inoculum ferment et dans différent intervalle de temps la formule réussite est passé sur( 3) phase biologique .

BFS bio fuel systems. Un bilan carbone négatif Tous les calculs nécessaires à l’établissement de ce tableau comparatif ont été réalisés à partir de données scientifiques publiées par des universités et des organismes publics : Carburant fossile - les émissions de CO2 ont été calculées pour la combustion du carburant sans prendre en compte l’extraction, le transport et le raffinage. Biodiesel - tous les éléments ont été pris en compte dans les calculs : CO2 émis pendant la plantation,la récolte, la fabrication et la combustion.

Biosorption. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La biosorption est un processus physico-chimique naturel et passif (c'est-à-dire qu'il ne requiert pas d'énergie), agissant chez certaines espèces de bactéries, champignons, plantes ou animaux (dans un organe particulier souvent), leur permettant de bioconcentrer passivement certains métaux, radionucléides, minéraux ou molécules organiques toxiques[1]. Aquaculture : Un Tunisien extrait du biocarburant à partir des algues !