background preloader

Tpe605

Facebook Twitter

Dépression saisonnière. La dépression saisonnière, ou trouble affectif saisonnier (TAF), est une dépression liée au manque de lumière naturelle. Pour que l’on parle médicalement de dépression saisonnière, il faut que cette dépression surviennent au même moment chaque année, en automne ou en hiver, pendant au moins 2 années consécutives, et qu'elle dure jusqu’au printemps suivant. Durant la période hivernale, les journées sont courtes et la luminosité moins intense. Celle-ci passerait de 100 000 lux (unité de mesure de la luminosité) les jours d’été ensoleillés à parfois à peine 2 000 lux les jours d’hiver. Qui est touché? Au Canada, environ 18 % des gens vivent une « déprime hivernale »26 caractérisée par un manque d’énergie et un moral plus fragile. Certains individus vivent ce phénomène plus intensément. Atteints d’une véritable dépression saisonnière, ils peuvent avoir de la difficulté à mener leurs activités habituelles. La majorité, entre 70 et 80 % des personnes atteintes sont des femmes.

Causes. Le manque de lumière - Les conséquences… - La dépression… - À savoir .... - tpe2008lumiere. Jeudi 14 février 4 14 /02 /Fév 17:54 La lumière produite par le soleil est un des éléments indispensable à la vie. Le temps clair et les longues journées d´été permettent une réception en quantité optimale de la lumière, entre 50 000 et 100 000 lux (1 lux = intensité lumineuse d'une bougie). En période hivernale, la quantité moyenne de lumière mesurée dans une maison est d´environ 50 à 100 lux soit 1000 fois moins qu´en plein été.

Ce qui nous ammène à un manque de lumière, qui à des conséquences plus ou moin grave sur notre organisme; à savoir: - Des troubles du sommeil, -Une dépression saisonière, -Des problèmes de décalage horaires (fatigue). Pour éviter que tous ses petits malaises surviennent il faudrait passer en moyenne deux heures par jour sous une lumière d'environ 2000 lux. Il faut croire que la nature est bien faite car même par temps couvert et en hiver en journée nous atteignons ce seuil, seulement il faut sortir et ne pas rester enfermé. Pourquoi cette dépression? Météo. Temps pluvieux : votre moral est en berne ? Une bourrasque de ras-le-bol, une pluie de soupirs : la météo est à la grisaille et notre moral au fond des bottes. Le temps joue avec notre humeur mais pas avec les mêmes conséquences pour chacun.

Bien sûr, on se dit que la terre en a besoin, que les nappes phréatiques tiquent. Mais bon sang, trois semaines de flotte, ça vous met du gris dans la tête, de la buée sur les lunettes. Et pourtant, c’est bien le moment d’y voir clair… « Le temps a des conséquences sur nos comportements, confie Eric, médecin généraliste en Vendée. Plus d’infos. Mieux vivre votre vie | Nos humeurs tombent-elles du ciel ? Qui ne s’est jamais senti revivre dans l’air doux et lumineux d’un matin de mai ? Des chercheurs américains ont essayé d’apporter une explication scientifique à cette idée si communément admise selon laquelle le beau temps aurait une influence positive sur notre moral. Pendant quelques mois, ils ont demandé à des volontaires de noter leur humeur plusieurs fois par jour. Puis ils ont tenté de voir s’il existait un lien entre l’humeur déclarée par les gens et les relevés météorologiques du jour. Et… ils n’ont pas trouvé grand-chose.

Que révèlent les études ? Une question de culture Au regard de l’évolution, les résultats de ces travaux sont cependant à prendre avec des pincettes. David Watson ajoute à cette évidence historique une dimension psychologique intéressante : « Notre croyance dans la vertu du beau temps viendrait effectivement du passé, quand les gens vivaient plus au contact de la nature. Météosensibilité. Pourquoi la lumière nous met de bonne humeur. Pourquoi le soleil influence-t-il notre moral ? Le soleil, ou plutôt la lumière qu’il dispense, nous met de bonne humeur: elle rend les êtres plus expansifs, plus euphoriques, plus énergiques, car elle bloque la synthèse d’une hormone particulière, la mélatonine.

On a longtemps pensé que ce processus ne se réalisait que par les voies visuelles, l’action des rayons lumineux passant par la rétine et stimule des cellules de l’épiphyse (glande hormonale qui sécrète la mélatonine). Ainsi, se promener par beau temps serait l’occasion de faire le plein de lumière. Sous nos latitudes, en temps normal, chez un individu travaillant le jour et dormant la nuit, la sécrétion de mélatonine s’effectue la nuit, avec un pic vers 3 ou 4 heures du matin. En effet, des expériences ont prouvé que les rythmes de l’organisme d’un individu sont de l’ordre de 25 heures. Les effets de la lumière passent-ils aussi par la peau ? Certains sont-ils plus sensibles que d’autres à cette lumière ?

Luxmètre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Modèle ancien, à aiguille, de 1968 (russe) Le luxmètre permet une mesure de la lumière réellement reçue en un point donnée (architecture d'intérieur, environnement nocturne Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code] Les luxmètres modernes fonctionnent selon le principe d'une cellule C.C.D ou cellule photovoltaïque ; un circuit intégré reçoit une certaine quantité de lumière (photons constituant le « signal » qui est une énergie de rayonnement) et la transforme en signal électrique (signal analogique). Ce signal est visualisé par le déplacement d'une aiguille, l'allumage d'une diode, l'affichage d'un chiffre... Une photo-résistance associée à un ohmmètre jouerait le même rôle. Les luxmètres peuvent avoir plusieurs échelles pour s'adapter aux faibles ou fortes luminosités (jusqu'à plusieurs dizaines de milliers de lux).

Usages[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Comment la luminothérapie agit-elle sur le cerveau | Medi-Lum lampes conseil luminothérapie. Notre humeur tout comme notre sommeil sont régulés par le système hormonal, et directement influencés par deux hormones importantes : la sérotonine et la mélatonine. La sérotonine est un neurotransmetteur présent dans le cerveau et est indispensable à notre bonne humeur. Fabriquée en quantité supérieure la journée, la sérotonine nous permet d’être actif durant les heures d’ensoleillement.

La mélatonine, aussi appelée hormone du sommeil, est quant à elle indispensable à notre sommeil, et n’est fabriquée que dans l’obscurité (la nuit). Ces deux hormones sont intimement liées puisque la mélatonine est synthétisée à partir de la sérotonine dans la glande pinéale au coeur du cerveau. La lumière extérieure a un rôle clé dans ce processus : sa présence le matin interrompt la sécrétion de mélatonine. Par conséquent, lorsque la lumière manque au réveil en hiver, le cerveau est en quelque sorte maintenu dans l’obscurité même après que le réveil ait sonné. La lumière est essentielle à notre santé. Luminothérapie - Bienfaits de la lumière. Luminothérapie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lampe de luminothérapie photographiée de nuit Lampe de luminothérapie en journée Origine[modifier | modifier le code] L'usage thérapeutique de la lumière naturelle en médecine remonte à la fin du XIXe siècle. Son effet remarquable sur la stimulation du système immunitaire et la lutte aux infections provoqua le développement des premières techniques de luminothérapie, récompensées, en 1903, par le prix Nobel de physiologie ou médecine remis au médecin danois Niels Ryberg Finsen.

En France, la technique est popularisée dans les années 1920, entre autres par Jean Saidman, créateur de fameux solariums tournants à Aix-les-Bains, Vallauris et Jamnagar (Inde)[1], et par les frères Biancani. La découverte de la pénicilline et les campagnes de vaccination massive rendirent cette approche moins prometteuse et elle finit presque par tomber dans l'oubli. Mode d'action[modifier | modifier le code] Type de lumière utilisée[modifier | modifier le code]

Corrige-rallye2009. Sérotonine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Elle est majoritairement présente dans l'organisme en qualité d'autacoïde. Sa part dans le cerveau où elle joue le rôle de neurotransmetteur ne représente que 1 % du total présent dans le corps[3], mais elle y joue un rôle essentiel[4]. Elle est impliquée dans la régulation du cycle circadien[5] dans le noyau suprachiasmatique (siège de l'horloge circadienne), dans l'hémostase, dans la mobilité digestive et « dans divers désordres psychiatriques tels que stress, anxiété, phobies, dépression ». Il est ainsi la cible de certains outils thérapeutiques utilisés pour soigner ces maladies mais il est aussi celle de produits toxiques qui en modifient l'activité (par exemple l'ecstasy)[4]. Histoire[modifier | modifier le code] La sérotonine a été identifiée en 1946, sous le nom d'entéramine[6], par le pharmacologue italien Vittorio Erspamer (1909-1999) dans les cellules entérochromaffines du tube digestif[7].

Localisation[modifier | modifier le code] La Sérotonine at Lettres et le nez en l’air. Tout d’abord je propose de partager ce que j’ai découvert sur la fibro. On m’avait dit que les fibros souffraient d’un manque de sérotonine. J’ai cherché à comprendre… C’est quoi la sérotonine ? La sérotonine, c’est un messager du cerveau… Elle voyage, donne son info puis est capturé par son émetteur et éliminer (dans les urines). La sérotonine joue un rôle très important dans la transmission des infos entre nos cellules nerveuses. Elle agit comment ? Son message influence l’activité des neurones en diminuant leur activité la plupart du temps. Elle agit en calmant l’impulsivité, l’agressivité, l’état dépressif et l’envie de suicide et le ressentit de la douleur … Le manque de sérotonine a aussi un lien dans le comportement antisocial, dans l’anxiété (notamment lorsqu’un choix est à faire) et la faible résistance aux addiction (comme l’alcoolisme).

Que provoque la fibromyalgie ? Imaginez que la sérotonine soit une enveloppe transportant un courrier important. 5 trucs efficaces pour plus de sérotonine. Comment augmenter le taux de sérotonine. La sérotonine ou 5 hydroxy-tryptophane (5-HT) est un acide aminé cad un composé essentiel au corps qu'il ne fabrique pas. En fait c'est le Tryptophane, précurseur de la sérotonine qui est l'acide aminé. Pour augmenter le taux de 5-HT il faut manger .. des bananes, de l'ananas, de la prune, des œufs, des noix de coco, boire du lait (pour le lactosérum) mais aussi pratiquer un sport régulièrement, entre autre.

Il y a aussi des drogues comme l'ecstasy et des medicaments (dont les anti-dépresseurs) qui l'augmentent, mais cela peut-être dangereux sans contrôle médical(pour les médicaments car la drogue est illégale). En effet la serotonine outre son rôle de tonicité motrice au niveau de la cellule nerveuse et de lien en cas d'insuffisance avec 50% des morts subites du nourrisson , peut en trop grande quantité provoquer des comas (comme ds le cas de consommation d'ecstasy par ex). Mais permets moi cette question : pourquoi veux-tu augmenter le taux de sérotonine? La sérotonine et de la dépression - le lien naturel et un moyen de restaurer le bien-être émotionnel. La sérotonine et la dépression ont été directement lié à de nombreuses études médicales. Les symptômes de la dépression sont déclenchées par un déséquilibre dans la chimie du cerveau lorsque neurotransmetteurs comme la sérotonine et les hormones et autres produits chimiques sont inégalement réparties.

Heureusement, il ya maintenant 100% des options de traitement naturelles disponibles qui peuvent aider à la chimie du cerveau et de l'équilibre à soulager les symptômes. Alors, comment ne les niveaux de sérotonine affecter les fonctions cérébrales? Comme un neurotransmetteur clé, la sérotonine contribue à établir le bien-être émotionnel et de maintenir un bon sommeil, le sexe et les niveaux d'énergie ainsi que de maintenir un bon appétit. Lorsque la sérotonine commence à être épuisée, elle peut conduire à une instabilité émotionnelle, irritabilité, sautes d'humeur et divers symptômes physiques. La sérotonine peut également influer sur la concentration, la mémoire et la vivacité d'esprit. LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX!

Il existe de nos jours de nombreuses molécules qu’on peut qualifier d’antidépresseurs. Chacune augmente la quantité de certains neurotransmetteurs donnés dans certaines régions cérébrales particulières. , on a établit une classification des antidépresseurs selon leur structure moléculaire et leur mode d’action. Ils comprennent trois familles principales : les inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO), les tricycliques et les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS).

On compte aussi un certain nombre de nouveaux médicaments qui sont uniques dans leurs mécanismes d’action et que l’on appelle antidépresseurs atypiques. Ils n’ont pas de mécanismes d’action communs, mais augmentent tous le niveau de certains neurotransmetteurs dans les synapses. Enfin, un stabilisateurs de l’humeur comme le lithium occupe une place à part dans les traitements disponibles pour les troubles bipolaires, tant par sa nature d’élément simple que par son efficacité.

La dépression décryptée - Jean Pol Tassin et les neurones. Insomnia - film 2002. Recherche Ina fr. E=M6 "Caractère, santé, alimentation : les effets de la météo sur l'Homme !" en streaming sur M6 Replay. Hormone. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fonctionnement[modifier | modifier le code] Une hormone est une molécule messagère produite par le système endocrinien (une glande endocrine, ou un tissu endocrinien) en réponse à une stimulation, et capable d'agir à très faible dose.

Chez les végétaux, les hormones sont soit véhiculées par la sève, soit transportées activement par les cellules, soit elles sont diffusées entre les cellules dans la paroi ou vers l'extérieur, avec émissions éventuelles dans l'atmosphère sous forme gazeuse (éthylène par exemple) ou dans la rhizosphère dans le sol. Rôle[modifier | modifier le code] Les hormones ont une fonction de communication qui, en comparaison avec celle du système nerveux, peut être qualifiée de lente, continue et diffuse.

La régulation de la sécrétion hormonale se fait par l'intermédiaire de rétrocontrôle, dit « positif » en cas d'augmentation de sécrétion de l'hormone, et « négatif » s'il induit une diminution de la sécrétion hormonale. Mélatonine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mélatonine ou N-acetyl-5-methoxytryptamine, souvent dénommée hormone du sommeil[2], est surtout connue comme étant l'hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques en étant synthétisée surtout la nuit[3]. Elle régule beaucoup de sécrétions hormonales, chez l'humain et chez tous les mammifères.

Cette neurohormone est synthétisée à partir d'un neurotransmetteur, la sérotonine, qui dérive elle-même du tryptophane. Elle est sécrétée par la glande pinéale (dans le cerveau) en réponse à l'absence de lumière. L'organisme peut d'ailleurs l'extraire de ces sources végétales (riz, bananes, ananas, etc.[4])[5]. La mélatonine semble avoir de multiples fonctions, autres qu'hormonales en particulier comme antioxydant[6].

Elle jouerait un rôle particulier dans la protection de l'ADN nucléaire et dans l'ADN mitochondrial[7]. Synthèse[modifier | modifier le code] Synthèse diurne constitutive de la sérotonine[modifier | modifier le code] Lithomaria.be. Noyau suprachiasmatique. Rythme circadien. L’ influence de la météo sur notre moral. Météo, santé : le mauvais temps influe-t-il sur notre humeur. Archives. Dépression saisonnière. Nos humeurs tombent-elles du ciel ? Quelle est votre saison préférée ? L'influence de la météo sur notre moral. La météo a-t-elle de l'influence sur votre moral ? Mauvais temps : comment la météo joue sur notre moral.