background preloader

Eau

Facebook Twitter

La nature de l'eau: Empreinte en eau et eau virtuelle. La centaine de litres de notre consommation domestique quotidienne d’eau du réseau ne représente que la pointe de l’iceberg de nos usages, soit 2% environ.

La nature de l'eau: Empreinte en eau et eau virtuelle

En effet, la quasi-totalité de l’eau (98%) que nous utilisons chaque jour n’est pas visible ; c’est de l’eau virtuelle. Ce concept défini par Tony Allan en 1988 représente l’eau utilisée pour créer un bien quel qu’il soit (aliments, vêtements, voitures…). Manger autant de viande est une aberration pour l'environnement et la santé (vidéo) - notre-planete.info. Fait 25: L'eau virtuelle et de l'agriculture. Les exigences en eau du bétail. Puisque l'eau représente 80 % du volume du sang et qu'elle est essentielle aux fonctions de l'organisme telles que le maintien de la température interne, la digestion, l'élimination des déchets et l'absorption des nutriments, il est primordial que le bétail puisse s'en procurer suffisamment.

Les exigences en eau du bétail

Une bonne connaissance des besoins quotidiens en eau du bétail est donc nécessaire pour concevoir tout système d'approvisionnement en eau. Les besoins quotidiens en eau du bétail varient de manière importante selon les espèces animales. Virtual Water - Virtual Water - Water for our Future. Eau virtuelle. Un article de Encyclo-ecolo.com.

Eau virtuelle

Le WWF France publie son indicateur Empreinte Eau de la France. L’Eau : une ressource naturelle extrêmement fragile Alors que 70 % de la surface de la planète est couverte par les océans, seulement 3% de l’eau sur terre est douce, sans compter que cette eau douce est répartie de façon très inégale selon les pays.

Le WWF France publie son indicateur Empreinte Eau de la France

En effet, 23 pays s’accaparent aujourd’hui les 2/3 des ressources mondiales tandis que 26 autres, soit 250 millions d’habitants, souffrent de pénuries graves. Les cours d’eau ne représentent aujourd’hui que 0,001 % environ du volume total de l’eau douce sur terre. L’eau est une ressource naturelle fragile. Elle est la base de toute forme de vie et nous l’exploitons au quotidien dans nos modes de vie : besoins vitaux, habitat, alimentation, production de biens et de services, culture et agriculture, moyens de transport et de biens marchands… Virtual Water - Home. Empreinte eau. L’Empreinte eau est un indicateur essentiel pour mesurer l’impact des activités humaines sur l'eau, qu’elles soient domestiques, industrielles ou agricoles.

Empreinte eau

L'empreinte eau se définit comme le volume total d’eau douce utilisé pour produire les biens et services consommés par l’individu, le territoire, l’entreprise, ou la filière. Cet indicateur se base sur trois critères essentiels : Water footprint and virtual water. Viande : l'environnement, la santé et les animaux. Gaspillage d’eau La Terre a des ressources en eau limitées.

La FAO estime que nous disposons globalement de 9 000 à 14 000 km3 d’eau utilisables1 soit 5 640 L d’eau par jour et par personne au mieux aujourd’hui, 4 260 L d’eau par jour et par personne au mieux en 20502. Environ 5 000 L d’eau sont nécessaires pour produire 1 000 kcal d’aliments d’origine animale, 1 000 L si l’origine est végétale3. En se basant sur la consommation de 2005, en moyenne par jour en France, 3603 kcal ont été consommées dont 1229 kcal d’origine animale et 2374 kcal d’origine végétale4. 8519 L d’eau par personne ont donc été nécessaires pour produire cette nourriture ce qui est largement excessif par rapport à l’eau disponible.

En adoptant une alimentation végétale, on peut ramener cette quantité d’eau à 3603 L. Pollution des eaux L’hypereutrophisation, par les nitrates, le phosphore et autres nutriments est responsable de l’essor des algues vertes et de la dégénération des récifs coralliens. Pluies acides 1. Waterfootprint.org: Water footprint and virtual water. Eau virtuelle : l'eau virtuelle dans les produits que vous consommez. 1 tonne d'eau par kilo de blé. Et alors ? - Le blog d'Olivier Lapierre. Vendredi 15 août 5 15 /08 /Août 12:10.

1 tonne d'eau par kilo de blé. Et alors ? - Le blog d'Olivier Lapierre

Impact environnemental de la production de viande. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Impact environnemental de la production de viande

Les impacts environnementaux de la production de viande, tant intensive qu'extensive, sont principalement une consommation de l'eau et d'énergie, un risque de dégradation de la qualité de l'eau, une substitution des forêts par des prairies ou des prairies par des cultures annuelles. Certaines sources évoquent aussi une plus forte contrainte sur les territoires, une réduction de la biodiversité et une production de gaz à effet de serre, bien que ces données soient controversées. L'impact dépend notamment du type d'élevage : Dans les systèmes modernes, des cultures végétales intensives alimentent des élevages intensifs de presque toutes les espèces (seules quelques espèces comme l'oie, le mouton et la chèvre ne supportent pas ce mode de production) en utilisant des techniques modernes : bâtiments thermo-régulés et ventilés, système hors sols, énergies fossiles, machinisme, engrais chimiques et minéraux, pesticides.

Production deau virtuelle. L'eau, une ressource rare mais vitale. Empreinte eau. Les échanges d'eau virtuelle via les produits agricoles, 1997-2001 - Eau (ressources et infrastructures) Document sans nom. Projet Introduction Le barrage de Charlas projette une capacité maximale de 110 millions de m3 (vidée 3 fois dans l'année).

Document sans nom

Cette retenue servirait à réalimenter la Nère mais aussi, à travers un réseau de conduites, les autres barrages du « Système Neste » situés au nord-ouest de Charlas. Selon les promoteurs de ce projet, 50% de l'eau devrait être destinés, directement ou indirectement à l'irrigation. Les grandes cultures irriguées occupent une place importante dans le paysage agricole de la région Midi Pyrénées. M2_agroclimato_REPRO.pdf. RefBesoins_en_Eau.pdf. L'éco-citoyen et l'eau. Www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre.

L'éco-citoyen et l'eau

SILVAE – Système d'Informations Localisées sur la Végétation, les Arbres et leur Environnement.