background preloader

Le Chambon

Facebook Twitter

Le Monde : récapitulatif de la situation. Le préfet de l'Isère, Jean-Paul Bonnetain, a annoncé dimanche 5 juillet que le pan de montagne menaçant de s'effondrer dans le lac du Chambon avait commencé à glisser depuis samedi, les autorités privilégiant désormais plus un glissement qu'une « rupture brutale » de centaines de milliers de tonnes de roche dans l'eau.

Le Monde : récapitulatif de la situation

De nombreux médias scrutent la montagne et le lac du Chambon depuis samedi 16 h 30, heure à laquelle l'alarme a retenti pour prévenir les riverains de l'imminence de l'effondrement, qui devait survenir dans les trois heures suivantes. Alors que l'effondrement se faisait désirer, surtout pour les riverains coincés dans la vallée, le préfet de l'Isère a toutefois dit espérer dimanche « un mouvement massif qui permettra d'appréhender très clairement les travaux à entreprendre pour rétablir la liaison qui fait cruellement défaut aux habitants, notamment pour aller au travail ».

Francebleu.fr : le suivi en live du 5 juillet. FranceTV Info : L'interview de Lionel Lorier, responsable de la Société alpine de géotechnique. Propos recueillis par Ariane Nicolas Mis à jour le , publié le Et glou et glou et glou… En Isère, près de 800 000 mètres cubes de schiste s'enfoncent dans le lac du Chambon.

FranceTV Info : L'interview de Lionel Lorier, responsable de la Société alpine de géotechnique

Le glissement de terrain, découvert en mai au niveau de la rive droite de la retenue d'eau, s'accélère depuis samedi 4 juillet. Pour comprendre ce phénomène et ses potentiels dangers, francetv info a interrogé Lionel Lorier, responsable de la Société alpine de géotechnique (Sage). France 3 Alpes : 5 conseils pour les “victimes” de la fermeture du tunnel. La préfecture de l'Isère met en place une cellule de veille économique à la suite de la fermeture du tunnel du Chambon.

France 3 Alpes : 5 conseils pour les “victimes” de la fermeture du tunnel

Il s'agit de répondre aux sollicitations des entreprises dont l'activité est d'ores et déjà impactée. France 3 Alpes avec communiqué Publié le 11/06/2015 | 15:50, mis à jour le 11/06/2015 | 16:08 © France 3 Alpes Une réunion s'est tenue en préfecture ce mercredi 10 juin. Voici les cinq mesures d'urgence annoncées: 1- Mise en oeuvre d’un guichet unique Ce guichet unique sera animé par la CCI de Grenoble et la Chambre de Métiers et de l'Artisanat. 2- Recours au chômage partiel Les chefs d'entreprise pourront recourir au chômage partiel en prenant contact avec l'unité territoriale de la DIRECCTE Isère au 04.56.58.38.07. 3- Demande de report de créances publiques Les chefs d'entreprise pourront solliciter auprès des services de l’État (fiscaux, URSSAF, Emploi, etc.) des mesures de souplesse en anticipant sur les éventuelles pertes de chiffres d'affaires.

TPBM : 6 nouvelles mesures. Le 02 juin 2015 - Madeleine FAUCHÂTRE - Initiatives - article lu 165 fois Fermé depuis le 10 avril dernier après des éboulements intervenus dans la galerie du Chambon, la RN 1091 ne dessert plus la liaison entre le Nord des Hautes-Alpes et l'Isère.

TPBM : 6 nouvelles mesures

Une situation qui pose de graves problèmes économiques aux entreprises de ce secteur. L’affaire est suivie par une cellule de crise composée par les services de l’Etat, la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), la DDFIP (Direction départementale des finances publiques), des services du Conseil départemental et de la Chambre de commerce et d’industrie des Hautes-Alpes et la Banque de France.

Déjà, dix mesures d’urgence ont été prises. La dernière réunion de cette cellule de crise, présidée par François Drapé, secrétaire général de la préfecture, a permis de mettre en place six nouvelles mesures. Cellule d’urgence avec la CCI 05 Tunnel du Chambon, ça se complique. Lemedia05.com : Les travaux gelés.

« Au vu de l’accélération récente des mouvements de montagne, la problématique Chambon va désormais bien au-delà de la question du chantier du tunnel, champ de compétence du département, pour devenir un enjeu global de sécurité sur les personnes et les biens qui relève de la responsabilité de l’État », a indiqué le préfet de l’Isère, Jean-Paul Bonnetain, ce mercredi à Grenoble.

Lemedia05.com : Les travaux gelés

M. Bonnetain a « deux priorités absolues : la sécurité des personnes et des ouvrages ; l’exigence d’efficacité quant à l’urgence de rétablir une liaison dans les meilleurs délais face à la situation dramatique que vivent les populations du secteur ». Au-delà de l’évacuation du chantier du tunnel et de l’arrêt des navettes lacustres, deux arrêtés préfectoraux ont été pris ce mardi pour interdire de pêcher dans le lac et, pour les promeneurs et les randonneurs, d’emprunter les berges du lac. Des gendarmes ont d’ailleurs été déployés sur place « pour garantir l’application de ces deux arrêtés ».

Isère-Sud : Sous le tunnel, un chantier titanesque. France TV Info : isolé, le village de La Grave est "en état de dépression" Envoyé spécial à La Grave (Hautes-Alpes) Florian Delafoi Mis à jour le , publié le.

France TV Info : isolé, le village de La Grave est "en état de dépression"

Le Parisien : ils vont travailler en hélicoptère. Serge Pueyo | 08 Juil. 2015, 00h00 | MAJ : 08 Juil. 2015, 10h06 Quatre vingt huit salariés prennent le pont aérien à cheval sur les régions Paca et Rhône-Alpes.

Le Parisien : ils vont travailler en hélicoptère

Le vol dure deux minutes, alors que le détour en voiture prend des heuresIllustration. . (AFP/Philippe Desmazes.) Ils n'ont pas gagné au loto, ce ne sont pas de riches chefs d'entreprise, mais depuis lundi, ils se rendent au travail en hélicoptère ! Les autorités ont en effet mis en place un véritable pont aérien entre le village de La Grave (Hautes-Alpes) et la station des Deux-Alpes (Isère), pour permettre aux habitants bloqués dans leur vallée par la fermeture du tunnel du Chambon et de la route départementale 1091, entre Grenoble et Briançon, de continuer à travailler.

Une situation consécutive à l'effritement progressif d'un pan de montagne, au niveau du lac du Chambon. 30 000 euros par semaine Le matin, les rotations s'effectuent entre 6 h 30 et 8 heures « C'est la première fois que je prends un hélico pour aller travailler. France 3 Alpes : ils vivent au-dessus de la montagne qui va s'effondrer.

Alors que l'effondrement de la montagne qui porte le tunnel du Chambon est imminent, il est un hameau où les habitants sont impatients.

France 3 Alpes : ils vivent au-dessus de la montagne qui va s'effondrer

Aux Aymes, sur la commune de Mizoën, sept familles vivent au-dessus du pan appelé à glisser dans le lac. Pour eux, le glissement marquera la fin des craintes. Par Franck Grassaud Publié le 03/07/2015 | 09:30, mis à jour le 03/07/2015 | 12:33. France Bleu : Le Tour de France ne passera pas par le col du Galibier. Article mis à jour le 21 juin 2015 :

France Bleu : Le Tour de France ne passera pas par le col du Galibier

Bonus musical : Barrage (MIX)