Assurance-emprunteur : le scandale qui pourrait couler les banques françaises A lire aussi dans le même dossier : Plus d'un Français sur deux n'a pas confiance dans la solidité des banques. 2008-2012 : les leçons que les banques devraient tirer de la crise pour se réinventer Assurance-emprunteur : le scandale qui pourrait couler les banques françaises
News, Augmented » Les sages déboutent l’industrie de l’électronique - Revue du web
La redevance pour copie privée menacée par le droit de la CJUE et son arrêt Padawan La redevance pour copie privée menacée par le droit de la CJUE et son arrêt Padawan L’arrêt du 21 octobre 2010 de la Cour de Justice de l’Union Européenne, dit arrêt Padawan, est venu souffler un vent de folie sur le droit d’auteur. En effet cet arrêt vient attaquer de front la rémunération pour copie privée. La copie privée est un mécanisme de compensation financière.
La Cnil dispense à la légère l’école L'autorité chargée de veiller à la bonne application de la loi Informatiques et Libertés de 1978 vient de dispenser de déclaration les fichiers scolaires locaux. Une décision rationnelle de bon sens selon elle. Pourtant, les fuites récentes de données nominatives et les quelques contrôles qu'elle a effectués devraient l'inciter au contraire à plus de vigilance. Le 13 juillet dernier, la Cnil a publié au Journal officiel une délibération dispensant de déclaration les fichiers locaux des établissements scolaires du secondaire du public et du privé. Il s’agit de la 17ème dispense délivrée par l’autorité administrative chargé de veiller à l’application de la loi Informatique et Libertés de 1978. La Cnil dispense à la légère l’école
La gauche, l'atlantisme et la débâcle intellectuelle par René Balme (avec une présentation par LGS) La gauche, l'atlantisme et la débâcle intellectuelle par René Balme (avec une présentation par LGS) Il est Conseiller communautaire au Grand-Lyon depuis janvier 2007. Partisan du droit des citoyens à informer, il a créé plusieurs sites Internet dont www.le-citoyen.org (complément du mensuel papier Le CITOYEN) et www.oulala.net (aujourd’hui sabordé, sans que le monde en soit meilleur, la liberté d’expression plus grande et la gauche plus forte). Défenseur des services publics, il a proclamé Grigny « ville hors AGCS » (Accord général sur le commerce des services), et a créé www.hors-agcs.org, site officiel du Réseau national des élus et collectivités hors AGCS, association dont il a été l’initiateur. Ecologiste dans les actes, il interdit les OGM à Grigny, il opte pour les repas bios dans les écoles en privilégiant les producteurs locaux ( www.grigny-citoyenne.org/Grigny/spip.php?
René Balme - Communiqué de presse du comité 4 du PG du Rhône par René Balme | Catégorie : 2012 | consulté 1436 fois | 5 commentaire(s) Voici ci-dessous avec un peu de retard, le message que le comité 4 (Rhône) du PG69 a envoyé au secrétariat national du PG il y a une semaine. « Suite au communiqué de presse rédigé par le secrétariat national du Parti de Gauche au sujet de René Balme, les militant-e-s du comité 4 ont souhaité réagir. René Balme - Communiqué de presse du comité 4 du PG du Rhône
Une bonne nouvelle : l'UMP Georges Fenech est élu député.
anarchy on the champs elysees.jpg (Image JPEG, 694x562 pixels)
A propos de l’affaire Balme, du Front de Gauche et de « qui est pris qui croyait prendre » A propos de l’affaire Balme, du Front de Gauche et de « qui est pris qui croyait prendre » Pendant des décennies, la gauche, particulièrement la « gauche radicale », a utilisé la « lutte contre le fascisme et l’antisémitisme » (ou la « lutte contre le fascisme, le racisme et l’antisémitisme », pour être plus politiquement correct) comme arme contre l’extrême-droite et, parfois même contre la droite, en faisant fi du fait que, d’une part, cette lutte avait pour fonction essentielle de faire taire les critiques « excessives » de la politique israélienne ou de ceux qui la soutiennent en France, et, d’autre part, violait souvent des principes fondamentaux en ce qui concerne la liberté d’expression. Mais lorsque la même arme a été utilisée par Rue 89 contre René Balme [1], militant du Parti de gauche, maire de Grigny et candidat du front de gauche aux élections législatives, son parti l’a simplement abandonné, ce qui a entraîné sa démission [2] et un communiqué particulièrement affligeant du Parti de gauche [3]. Que reproche-t-on à René Balme ?
Comment j’ai découvert que PSA fabriquait des automobiles
« Il nous faudra être plus intelligents que la police, que leurs juges, que leurs infiltrés, que leur système de contrôle »
Quand les publicitaires ont plus de droits que les chercheurs
A propos de l'affaire Balme, du Front de Gauche et de « qui est pris qui croyait prendre ». par Jean BRICMONT A propos de l'affaire Balme, du Front de Gauche et de « qui est pris qui croyait prendre ». par Jean BRICMONT Pendant des décennies, la gauche, particulièrement la « gauche radicale », a utilisé la « lutte contre le fascisme et l’antisémitisme » (ou la « lutte contre le fascisme, le racisme et l’antisémitisme », pour être plus politiquement correct) comme arme contre l’extrême-droite et, parfois même contre la droite, en faisant fi du fait que, d’une part, cette lutte avait pour fonction essentielle de faire taire les critiques « excessives » de la politique israélienne ou de ceux qui la soutiennent en France, et, d’autre part, violait souvent des principes fondamentaux en ce qui concerne la liberté d’expression [ 1 ] . Mais lorsque la même arme a été utilisée par Rue 89 contre René Balme , militant du Parti de gauche, maire de Grigny et candidat du front de gauche aux élections législatives, son parti l’a simplement abandonné, ce qui a entraîné sa démission et un communiqué particulièrement affligeant du Parti de gauche . Que reproche-t-on à René Balme ?
10 juillet 2012 [Grève des loyers, un journal mural (suite) — L'expulsable en sursis du 1 de la rue de Chantilly affiche sa détermination sur tous les fronts.] Ça se passe dans le IXe arrondissement de Paris, à l’angle de la rue Bellefond et de la rue de Chantilly. Des affichettes s’étendent sur le mur depuis plusieurs semaines, où l’occupant insolvable du rez-de-chaussée raconte par le menu son parcours, ses doutes et sa drôle de détermination. On en a déjà parlé ici même, l’info ayant été reprise et développée dans les Inrockuptibles, puis d’autres relais audiovisuels. Pour résumer les épisodes précédents. 10 juillet 2012 10 juillet 2012
France-L'Elysée visé par deux cyber-attaques-presse PARIS, 11 juillet (Reuters) - L'Elysée a été la cible de deux cyber-attaques, dont l'une en mai dernier, qui n'ont pas été rendues publiques et ont mis en lumière des défauts de sécurité, écrit mercredi Le Télégramme. La dernière attaque se serait produite entre le second tour de l'élection présidentielle, le 6 mai, et la prise de fonction de François Hollande, le 15 mai, obligeant les services gouvernementaux spécialisés à "reconstruire de fond en comble les systèmes d'information du palais de l'Élysée". Le quotidien breton dit avoir eu confirmation de cette information "de plusieurs sources", et explique que ces attaques ont été tenues secrètes en raison de l'inquiétude grandissante que provoque la vulnérabilité des ordinateurs et des réseaux gouvernementaux. France-L'Elysée visé par deux cyber-attaques-presse
La feuille de route (un peu floue) de Laurent Fabius Le 27 juin, lors d’un colloque international intitulé « le monde arabe à l’âge des révolutions », Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères de la France, est intervenu sur « La France et le nouveau monde arabe ». A sa prise de fonction, son prédécesseur Alain Juppé s’était déjà exprimé sur ce thème, sous forme d’autocritique, mais il faut reconnaître que son bilan fut loin d’être à la hauteur du discours qu’il avait alors prononcé. Qu’en sera-t-il du bilan de Fabius dans un an ? La feuille de route (un peu floue) de Laurent Fabius