background preloader

Tourisme numérique en général

Facebook Twitter

Les réseaux sociaux modifient notre manière de voyager ! Lors de mes voyages, j’utilise de plus en plus mes réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram notamment) pour partager avec mes fans et followers les images de mes trips autour du monde et leur donner envie de découvrir à leur tour une destination.

Les réseaux sociaux modifient notre manière de voyager !

Mais ce partage régulier d’images ne modifie-t-il pas ma manière de voyager ? Toujours connecté, même en voyage ! La première chose que les réseaux sociaux ont profondément modifiée dans ma manière de voyager, c’est la connexion régulière sur le web et sur les réseaux sociaux. En tant que blogueuse, je me dois de donner des nouvelles concernant mes voyages, de partager des images et de donner régulièrement mon ressenti aux internautes sur une destination que je découvre… Mais pour cela, je dois me connecter tous les jours (voire même plusieurs fois par jour) pour partager du contenu et répondre aux commentaires de mes abonnés. Planifier ses futurs voyage via les réseaux sociaux Communiquer auprès de la communauté d’un blogeur. Pourquoi critiquer sur TripAdvisor peut coûter très cher. Pour avoir qualifié un hôtel de Blackpool (Angleterre) de "taudis sale et puant" sur un site d'avis en ligne, un couple s'est vu infliger une amende de 100 livres par la direction de l'établissement, a-t-il dénoncé mercredi 19 novembre dans les médias britanniques.

Pourquoi critiquer sur TripAdvisor peut coûter très cher

La critique -"taudis crasseux, sale, pourri, puant dirigé par des marionnettes" in extenso- a été postée sur le site TripAdvisor par Tony et Jan Jenckinson, après une nuit passée au Broadway Hotel à Blackpool, ville côtière du nord-ouest de l'Angleterre. La chambre double leur a été facturée 36 livres. Mais surprise, deux jours plus tard, ils se sont vu prélever 100 livres supplémentaires sur leur carte de crédit, une somme que l'hôtel a justifié par une clause figurant sur le formulaire de réservation selon lequel tout propos critique publié serait pénalisé.

Selon Tony Jenckinson, interrogé sur la BBC, sa femme qui a signé le document n'avait pas ses lunettes et n'avait pas vu cette clause. Rhône-Alpes. Veille info tourisme Nos offres d'abonnement Les veilles > Veille régionale > Rhône-Alpes > Rhône-Alpes Rhône-Alpes La région en faits et chiffres, INSEE Rhône-Alpes.

Rhône-Alpes

Le numérique au service de la valorisation d'une offre culturelle. Fév202013 Le 19 février 2013 se tenait au Pôle International de la Préhistoire (PIP) les Rencontres Etourisme Aquitaine.

Le numérique au service de la valorisation d'une offre culturelle

C’est cette année la troisième édition. Pourquoi le Couchsurfing masque la meilleure application de drague jamais conçue derrière un innocent modèle d’hôtellerie à domicile. Atlantico : Les exemples de relations amoureuses, voire de famille, qui se créent via le couchsurfing se multiplient.

Pourquoi le Couchsurfing masque la meilleure application de drague jamais conçue derrière un innocent modèle d’hôtellerie à domicile

Peut-on parler d'une tendance générale ? Catherine Lejealle : Effectivement les exemples se multiplient et plus généralement, initiés par une transaction commerciale de type ebay ou le "bon coin" ou une location d’objets entre voisins, la mise en relation via Internet se prolonge par une relation amoureuse. C’est intéressant de voir combien la confiance dans cette mise en relation via du digital augmente et illustre la porosité des univers. Une relation initiée par du digital n’est ni moins romantique ni moins "naturelle".

Elle n’est plus entachée de connotation négative. Au contraire, on est heureux que le hasard ait joué. Comment expliquer que la rencontre amoureuse soit facilitée par ce type de service ? On a donc au départ deux personnes seules, disponibles et dans cette ouverture d’esprit comparable aux étudiants erasmus des films cultes. Le patrimoine réinventé. Le conte d’Airbnb pour les 25 ans de la chute du mur de Berlin. Vivek Badrinath : "avec le numérique, le client doit trouver des raisons de revenir chez Accor". - Les Echos. Accueil Huit mois après son arrivée, le nouveau patron du numérique du groupe Accor, transfuge d'Orange, présente la stratégie digitale d'Accor.

Vivek Badrinath : "avec le numérique, le client doit trouver des raisons de revenir chez Accor". - Les Echos

Son challenge : faire migrer l'entreprise du fixe au mobile pour contrer les booking.com, Expedia et autres acteurs du web. [infographie] Le Googlécosytème touristique ! Et si Google Travel n’était qu’un mythe ? Google, Google et encore Google !

[infographie] Le Googlécosytème touristique ! Et si Google Travel n’était qu’un mythe ?

Le géant de Moutain View fait beaucoup couler d’encre numérique ces dernières semaines sur le web en général et sur Blog-Etourisme.com en particulier. Comme suite à l’infographie sur les achats de Google autour de l’industrie du tourisme, je vous livre aujourd’hui une nouvelle infographie sur le redoutable écosytème de Google dans le tourisme. Les principaux moteurs de recherche concurrents de Google se sont positionnés un peu plus tôt sur le marché du tourisme autour d’une stratégie centrée sur une seule et unique plateforme agrégeant de nombreuses fonctionnalités qui viennent parfois perturber l’utilisabilité des services proposés, à l’instar de Yahoo!

Travel ou Bing Travel. Google Travel ou Troogle pour les intimes fait beaucoup jaser. Et si la vérité était ailleurs ? D’après Wikipédia, Le patron de TripAdvisor dit la vérité sur son site de voyages. Son site, qui recueille l'opinion des clients, fait trembler les professionnels du tourisme.

Le patron de TripAdvisor dit la vérité sur son site de voyages

Entretien avec Stephen Kaufer, cet informaticien qui a fondé TripAdvisor en 2000, revendique 260 millions de visiteurs uniques par mois et vient de racheter le site français LaFourchette. Capital : On dit les Français râleurs.