background preloader

Tourisme collaboratif

Facebook Twitter

Postcards connecting the world - Postcrossing. Tourisme participatif - les acteurs du tourisme participatif en france et dans le monde. Bienvenue aux Enablers ou quand le collaboratif crée son propre écosystème. Mar92015 OuiShare, carrefour du collaboratif français, vient de proposer une étude sur les comportements des utilisateurs et des fournisseurs de ce monde collaboratif.

Bienvenue aux Enablers ou quand le collaboratif crée son propre écosystème

Le tourisme y a une place de choix bien sûr, l'étude permet de montrer la création de véritables écosystèmes économiques et/ou participatifs autour de projets collaboratifs qui ont rejoint depuis le monde de l'Economie "normale", tant leur poids et leur finalité ont évolué, on parle bien sûr d'Airbnb.

Je vous laisse d'abord découvrir cette étude et vous propose ensuite de nous focaliser sur cette expérience Airbnb pour montrer à l'institutionnel touristique l'économie de Services qui existe à côté, autour d'eux mais encore trop rarement AVEC eux. A terme, il n'est pas question ici d'annoncer la mort des DMO, mais une certaine "alerte" sur la création de valeur ajoutée via le Service aux partenaires touristiques peut en ressortir. Jeu concours travel d'Or - Traveldor. How The Sharing Economy Will Impact Marketing.

Editor’s note: Anji Ismail is the CEO and co-founder of DOZ, a curated marketplace that connects brands with the digital marketing experts around the globe.

How The Sharing Economy Will Impact Marketing

It’s hard to find a space that the sharing economy hasn’t touched. It’s already influenced transportation (Uber and BlaBlaCar); lodging (Airbnb); labor (TaskRabbit and Homejoy); education (Udemy); DIY businesses (Etsy and eBay); legal and HR services (UpCounsel and Recruitloop); and logistics (Deliv) among others. The sharing economy allows people to conveniently access goods and services in sustainable ways, to engage in new experiences, and to capitalize on greater economic efficiencies.

And it is now coming to digital marketing. Les 14 tendances de l'industrie touristique pour 2014. Vers une vision collaborative du tourisme de demain. Ces biens, ce sont notre logement, notre voiture, notre jardin, notre machine à laver, notre tondeuse, notre perceuse et même nos compétences.

Vers une vision collaborative du tourisme de demain

Alors pendant que l’on n’utilise pas ces objets, pourquoi ne pas les prêter, les louer et ainsi passer d’une société basée sur la propriété à une société basée sur l’usage des biens. Bien entendu, cette « révolution » est arrivée suite à l’évolution des usages d’Internet, à la la connectivité grandissante des habitants en France et à travers le monde mais également à la crise économique ! L’économie du partage permet en effet de bénéficier de revenus complémentaires par la mise en location de certains biens.

Wikivoyage : Wikipédia lance un guide de voyage collaboratif ce mardi. Wikivoyage, le nouveau guide de voyage est officiellement lancé mardi 15 janvier.

Wikivoyage : Wikipédia lance un guide de voyage collaboratif ce mardi

Il était testé en version betâ depuis novembre dernier. DR Wikipédia, l’encyclopédie libre et gratuite se lance dans le tourisme avec Wikivoyage, son nouveau guide collaboratif, officiellement lancé le mardi 15 janvier. A l’instar des articles publiés dans l’encyclopédie, son contenu sous licence libre sera rédigé par des contributeurs bénévoles. Ses premiers auteurs viennent de Wikitravel, un autre guide en ligne, qui contrairement à son nom n’avait rien à voir avec Wikipédia. Panorama des nouvelles tendances du voyage collaboratif : entre précurseurs et pervertis. [EDIT] Cet article a bénéficié d’une mise à jour en décembre 2014.

Panorama des nouvelles tendances du voyage collaboratif : entre précurseurs et pervertis

La plupart des études récentes en matière de tourisme convergent vers les mêmes conclusions : raccourcissement des périodes de vacances, développement du tourisme local au détriment des destinations lointaines, succès des comparateurs de prix, entres autres. Une évolution des comportements touristiques en réponse à la conjoncture économique. La crise n’est plus un mot qui fait peur tant elle est devenue une réalité. Les gouvernements se succèdent et sans faire de distinctions de bords, les solutions concrètes et tangibles tardent à venir. Les pouvoirs politiques sont poings et mains liés face à l’emprise des lobbies financiers qui font la loi sans l’écrire ni en avoir une réelle légitimité dans une république.

“La consommation collaborative désigne un modèle économique où l’usage prédomine sur la propriété que ce soit par le partage, l’échange, le troc, la vente ou la location d’un bien » (Source Wikipédia). Le tourisme collaboratif s'incruste pour les vacances. Le tourisme collaboratif - Infographie complète #consocollab. Panorama du tourisme collaboratif Souvent considérée comme une solution anti-crise, la consommation collaborative est aussi une alternative aux modes de consommation traditionnels.

Le tourisme collaboratif - Infographie complète #consocollab

Propulsés par les possibilités qu’offre Internet, de nombreux acteurs se sont lancés sur ce marché en quelques années et notamment dans le secteur touristique. De plus en plus de voyageurs sont effectivement en quête d’expériences authentiques et originales, qu’ils partagent avec les populations locales. Les possibilités offertes par ces nouveaux acteurs sont nombreuses : économiser sur son budget vacances, rencontrer plus facilement les locaux et d’autres voyageurs, vivre de nouvelles expériences… Que ce soit pour se loger, dîner, se déplacer, visiter…vous pouvez désormais organiser un voyage 100% collaboratif.

Si certains sont déjà bien connus du grand public (Couchsurfing, Airbnb, Blablacar…), d’autres émergent aux quatre coins de la planète.