background preloader

Satire... et ça tire!!

Facebook Twitter

On not understanding "Charlie:" Why many smart people are getting it wrong. Many smart people are getting a flawed picture of Charlie Hebdo. They are concluding, based on simplistic and misleading analysis, that many of the magazine covers and cartoons promoted racist views. In fact, as I will show, some of the covers elaborately lampooned racist views of right wing parties, like Front National, by imitating some of their imagery, inserting snarky comments, and even posting mock party logos next to the images.

Therefore, it would be clear to pretty much any French readers that they were making fun of these things. However, people unfamiliar with the details of this rather elaborate satirical humor are now pulling these images off the internet and claiming them as evidence that Charlie Hebdo promoted the very racist views that they were in fact lampooning. So, I think it is important that we set the record straight. Here are a few things you may not know. The deceased editor, Charb, "was a Communist and his girlfriend's parents were North African. " Voici la Une du numéro des «survivants» Le prix Daniel Pearl du courage en journalisme à «Charlie Hebdo» L'édition 2015 du prix Daniel Pearl pour le courage et l'intégrité en journalisme a été décernée à «Charlie Hebdo», a indiqué lundi le club de la presse de Los Angeles.

Ancien journaliste du «Wall Street Journal», M. Pearl avait été enlevé, puis tué au Pakistan en 2002 par un membre d'Al-Quaïda. Depuis ce moment, le Los Angeles Press Club décerne cette récompense en coordination avec Judea et Ruth Pearl, les parents du journaliste américain. «Aucun acte de terrorisme ne peut arrêter la liberté d'expression. Donner le prix Daniel Pearl à 'Charlie Hebdo' est un message fort en ce sens», a commenté le président du Los Angeles Press Club, Robert Kovacik, dans un communiqué affiché sur la page Facebook de l'organisation.

Au-dessus du dessin, le journal titre «Tout est pardonné», un dessin signé Luz obtenu par l'AFP lundi soir. (20 minutes/ats) FLUIDE GLACIAL (trop smart) Lettre ouverte au monde musulman | Abdennour Bidar. Cher monde musulman, je suis un de tes fils éloignés qui te regarde du dehors et de loin - de ce pays de France où tant de tes enfants vivent aujourd'hui. Je te regarde avec mes yeux sévères de philosophe nourri depuis son enfance par le taçawwuf (soufisme) et par la pensée occidentale. Je te regarde donc à partir de ma position de barzakh, d'isthme entre les deux mers de l'Orient et de l'Occident! Et qu'est-ce que je vois ? Qu'est-ce que je vois mieux que d'autres sans doute parce que justement je te regarde de loin, avec le recul de la distance ? Je te vois toi, dans un état de misère et de souffrance qui me rend infiniment triste, mais qui rend encore plus sévère mon jugement de philosophe !

Car je te vois en train d'enfanter un monstre qui prétend se nommer État islamique et auquel certains préfèrent donner un nom de démon : DAESH. Que dis-tu en effet face à ce monstre ? J'entends ce cri de révolte qui monte en toi, ô mon cher monde musulman, et je le comprends. Close Albert René. Charlie Hebdo : la journée de Mourad H, accusé à tort d’être un terroriste - Rue89 - L'Obs. Pendant près de 24 heures, Mourad H., 18 ans, a fait partie des trois « terroristes » accusés d’avoir attaqué Charlie Hebdo et d’avoir tué 12 personnes. Pendant près de 24 heures, certains médias et de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux ont estimé qu’il était nécessaire de bafouer la déontologie journalistique en relayant son identité complète.

Jusqu’à ce qu’il soit mis hors de cause ce jeudi après-midi. « Il condamnait les actes de l’Etat islamique » StreetPress retrace la journée de ce lycéen en terminale S et rapporte les témoignages de certains de ses camarades. L’un de ses meilleurs amis, Anyce D raconte : « C’est complètement fou ! Egalement joint par Rue89 ce jeudi matin, Anyce expliquait avoir conseillé à Mourad « d’aller au commissariat pour prouver son innocence »

. « Il est gentil. . « On vous tient enfants de putains » Ces témoignages n’ont pourtant pas suffi à imposer davantage de prudence aux journalistes et aux commentateurs. Alors qui a divulgué le nom de ce lycéen ?