background preloader

Économie des réseaux

Facebook Twitter

GESTION DE PROJET. Panorama des nouvelles tendances du voyage collaboratif : entre précurseurs et pervertis. [EDIT] Cet article a bénéficié d’une mise à jour en décembre 2014.

Panorama des nouvelles tendances du voyage collaboratif : entre précurseurs et pervertis

La plupart des études récentes en matière de tourisme convergent vers les mêmes conclusions : raccourcissement des périodes de vacances, développement du tourisme local au détriment des destinations lointaines, succès des comparateurs de prix, entres autres. Une évolution des comportements touristiques en réponse à la conjoncture économique. La crise n’est plus un mot qui fait peur tant elle est devenue une réalité. Economie. Espace Apprenant : RedactionArticle. L'Économie des Réseaux. Revue du web : BIEN COMMUN. MONNAIES LOCALES ET COMPLEMENTAIRES. Biens communs. Pair à pair. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pair à pair

Le pair à pair peut être centralisé (les connexions passant par un serveur central intermédiaire) ou décentralisé (les connexions se faisant directement). Libertarianisme. Bitcoin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bitcoin

Bitcoin (de l'anglais « bit » : unité d'information binaire et « coin » : pièce de monnaie) est une monnaie cryptographique et un système de paiement peer-to-peer inventé par Satoshi Nakamoto, qui annonce l'invention en 2008 et publie le logiciel open-source en 2009. En tant que moyen de paiement, Bitcoin est accepté par un nombre croissant de commerçants[4], incités par des frais de transaction généralement inférieurs aux 2 à 3 % pratiqués par les organismes de cartes de crédit et oscillant, pour le système Bitcoin, entre 0 et 2 % du montant de la transaction[5]. Contrairement aux cartes de crédit, les frais éventuels sont à la charge de l'acheteur (et non du vendeur), qui choisit d'en payer volontairement.

Une transaction bitcoin est irrévocable et ne peut être annulée. Le symbole monétaire officiel « » a été déposé et accepté en 2015 auprès d'Unicode[13],[14]. Matériel libre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Matériel libre

Le matériel libre (en anglais open hardware ou hackable device) désigne les technologies et produits physiques développés selon les principes de l'open source. Le Matériel OpenSource est un terme qui regroupe des artéfacts tangibles — machines, dispositifs ou toutes choses physiques — dont les plans ont été rendus publics, de façon que quiconque puisse les fabriquer, modifier, distribuer et les utiliser. WIKISPEED - WIKISPEED. La Tabby, premier véhicule open source, devrait sortir en 2014. Le véhicule en kit Tabby, créé par la société italienne OSVehicles, doit être commercialisé au printemps 2014, ce qui en fera la première voiture open source sur le marché.

La Tabby, premier véhicule open source, devrait sortir en 2014

Les projets de véhicules open source sont nombreux, comme la Rallye fighter de Local motors, la voiture en kit Wiki Speed STG01 ou le projet anglais Riversimple axé sur l'automobile à hydrogène. Des constructeurs tels que Ford ou PSA s'intéressent aussi à ce changement de modèle de production. L'entreprise italienne OSVehicles compte bien prendre toutes ces initiatives de vitesse avec "Tabby", présenté comme le premier véhicule open source prêt à entrer en production. véhicule modulable Cette voiture de 2, 3 ou 4 roues, dont le châssis peut être assemblé en 41 minutes chrono façon Meccano, peut s'adapter à différents usages : petite voiture urbaine, 4x4, voiturette de golf, mini-utilitaire.

Licence Creative Commons. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Licence Creative Commons

Objectif[modifier | modifier le code] Certains droits réservés Les licences Creative Commons ont été créées en partant du principe que la propriété intellectuelle était fondamentalement différente de la propriété physique, et du constat selon lequel les lois actuelles sur le copyright étaient un frein à la diffusion de la culture. Leur but est de fournir un outil juridique qui garantit à la fois la protection des droits de l'auteur d'une œuvre artistique et la libre circulation du contenu culturel de cette œuvre, ceci afin de permettre aux auteurs de contribuer à un patrimoine d'œuvres accessibles dans le « domaine public » (notion prise au sens large). Creative Commons. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Creative Commons

Wikipédia. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Wikipédia

Wikipédia (Wikipedia en anglais) ( Écouter en français) est un projet d'encyclopédie universelle, multilingue (291 langues mi-2015), sous licence CC-BY-SA 3.0, créée par Jimmy Wales et Larry Sanger le 15 janvier 2001[1] en wiki sous le nom de domaine wikipedia.org. L'encyclopédie ainsi que son environnement sont hébergés sur Internet grâce aux serveurs financés par la Wikimedia Foundation, organisation à but non lucratif américaine, dépositaire de la marque Wikipédia. Linux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Linux

Linux est le nom couramment donné à tout système d'exploitation libre fonctionnant avec le noyau Linux. C'est une implémentation libre du système UNIX respectant les spécifications POSIX. Ce système est né de la rencontre entre le mouvement du logiciel libre et le modèle de développement collaboratif et décentralisé via Internet. Son nom vient du créateur du noyau Linux, Linus Torvalds. La Free Software Foundation préfère utiliser le nom GNU/Linux, ce qui a conduit à une certaine controverse. Le système avec toutes ses applications est distribué sous la forme de distributions Linux comme Slackware, Debian ou Red Hat Enterprise Linux.

Vue d'ensemble de l'économie collaborative avec Michel Bauwens. À l'école des communs - Deuxième conversation sur l'éCo-nomie des communs. À l'école des communs - Première conversation sur l'éCo-nomie des communs. Six outils pour faire vivre les biens communs. Licence globale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. la licence globale optionnelle selon la définition de l'Alliance Public-Artistes[1] La licence globale est une autorisation donnée aux internautes pour accéder à des contenus culturels (musique, images, films, textes) sur Internet et les échanger entre eux à des fins non commerciales en contrepartie d'une rémunération versée aux artistes proportionnellement à la densité de téléchargement que leurs œuvres ont suscité.

Licence globale

Parti pirate (Suède) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Piratpartiet Logo officiel Son leader est Rickard Falkvinge. Il réalisa un score de 7,1 % aux élections de mai 2009, ce qui accorde à son vice-président Christian Engström un siège au parlement européen, ce score étant sans doute une réaction due au procès contre le site web The Pirate Bay : il fut choqué face à la condamnation des fondateurs de The Pirate Bay à un an de prison et à 3 millions d’euros mais conforté dans sa démarche pour les européennes[4]. Le P2P, la culture libre et le mouvement des Communs, avec Lionel Maurel.

Emergence de l'entreprise collaborative. Framasoft. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Framasoft est un réseau d'éducation populaire créé en novembre 2001 par Alexis Kauffmann, Paul Lunetta, et Georges Silva, et soutenu depuis 2004 par l'association homonyme. Consacré principalement au logiciel libre, il s'organise en trois axes sur un mode collaboratif : promotion, diffusion et développement de logiciels libres, enrichissement de la culture libre et offre de services libres en ligne. Smile (entreprise) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Smile. Réseautage social.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Cathédrale et le Bazar. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sciences économiques. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ebook - Livre blanc "L'entreprise communautaire, l'impact des media... Joyal.pdf.