background preloader

Ne me touchez pas

Facebook Twitter

Infos pratiques sur le site du TNS. Entretien avec la metteure en scène Anne Théron.

Photos du spectacle

Anne Théron. Laurent Sauvage. Marie-Laure Crochant. Julie Moulier. Dossier sur Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos. Résumé du roman Les liaisons dangereuses. La figure du libertin dans Les liaisons dangereuses. Article à propos de Quartett d'Heiner Muller. Quartett une réécriture des liaisons dangereuses. L’implacable intelligence des Liaisons dangereuses à Quartett. Enki Bilal. Andrei Tarkovsky - Stalker (1979) Dossier pédagogique - Stalker. Théâtre : l’arme fatale des « Liaisons dangereuses » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Brigitte Salino (Strasbourg, envoyée spéciale) Il suffit d’approcher du Théâtre national de Strasbourg (TNS) pour voir que tout a changé.

Théâtre : l’arme fatale des « Liaisons dangereuses »

Le public se presse, l’ambiance est vive, les élèves du TNS s’activent : Stanislas Nordey tient en main le théâtre. Nommé en septembre 2014, il s’est retrouvé dans une situation difficile, Julie Brochen, à qui il succédait, refusant de quitter son poste. La question s’est finalement réglée, et une nouvelle ère s’ouvre.

Avec un beau projet, qui conjugue une vingtaine d’artistes associés à la direction, la parité hommes-femmes, le répertoire contemporain et la démocratisation du public, qui se traduit, en particulier, par la mise en place de « l’autre saison », constituée d’une quarantaine de rendez-vous, gratuits (des rencontres, lectures, petites formes théâtrales). Anne Théron entre Laclos et Nordey : les liaisons heureuses. Tandis que Stanislas Nordey, le nouveau patron de l’établissement joue « La clôture de l’amour » avec Audrey Bonnet, dans la salle d’à côté, Anne Théron, artiste associée (avec cinq autres) à la vie du Théâtre National de Strasbourg ouvre une saison riche en créations avec « Ne me touchez pas ».

Anne Théron entre Laclos et Nordey : les liaisons heureuses

Une pièce qu’elle signe et met en scène, librement inspirée du roman épistolaire de Choderlos de Laclos « Les liaisons dangereuses » et de la pièce qu’en fit Heiner Muller, « Quartett ». La langue sonne, les corps parlent, l’espace respire. Les années Nordey au TNS sont bien parties. Il faut qu'une langue soit ouverte ou fermée Accompagné d’une danseuse japonaise, Stanislas Nordey nous avait donné à entendre « L’argent » de Christophe Tarkos (lire ici), Marie-Laure Crochant (Merteuil) auparavant avait été l’unique interprète de « La religieuse ».

Par temps aléatoire Anne Théron se glisse dans les interstices, ouvre l’huitre de cette langue perlée en lui offrant l’iode de notre temps. Anne Théron réinvente "les Liaisons dangereuses" au Théâtre national de Strasbourg. Ne me touchez pas - Théâtre / Critique. I Loved You So Much – Magazine Poly. Ne Me Touchez Pas, photo de répétition © Jean-Louis Fernandez Inspirée par Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos et par Quartett, sa réécriture signée Heiner Müller, Anne Théron crée Ne me touchez pas au Théâtre national de Strasbourg.

I Loved You So Much – Magazine Poly

Une variation moderne autour de la dernière valse de deux vieux amants libertins. Chez Laclos et Müller, les femmes sont anéanties par le désir de Valmont. Vous choisissez de leur offrir un autre destin, tout en évoquant de grandes figures de la littérature telle Virginia Woolf se mettant des cailloux dans les poches pour se suicider dans une rivière… Ma démarche consiste à interroger et reprendre des figures comme le faisait Heiner Müller. Mais dans le monde moderne les femmes ne meurent plus. Ne Me Touchez Pas © Jean-Louis Fernandez Votre écriture déborde de désir et de paroles charnelles dans un mélange de niveaux de langue et d’époques, de modernité abrupte et de douce poésie. À lire aussi.