background preloader

Farewell, Empire !

Facebook Twitter

Du 5 au 8 avril 2017 |TNS
Spectacle de fin de cycle des élèves du groupe 43 de l'école du TNS
Mise en scène : Kaspar Tainturier sur un texte librement inspiré du Décaméron de Boccace

Infos pratiques sur le site du TNS. Le Tumblr du spectacle. Dossier d'intention.

Costumes du spectacle

Créations graphiques. Farewell, Empire ! Presse. Le Décaméron | Boccace. Le trecento | A l'époque du Décaméron. Jérôme Bosch | Inspirations picturales. Brochure école du TNS 15-16. Le Groupe 43. Théâtre National de Strasbourg. Théâtre National de Strasbourg. Organisation des études Les élèves sont recrutés par concours deux années sur trois.

Théâtre National de Strasbourg

Deux groupes, soit environ cinquante élèves, sont donc toujours simultanément présents dans l’École. La formation dure trois ans et alterne ou combine des cours hebdomadaires et des périodes intensives d’ateliers sur le principe de masterclasses conçues et dirigées par un intervenant. Théâtre National de Strasbourg. L’École supérieure d’art dramatique du Théâtre National de Strasbourg est une école nationale de formation professionnelle sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication.

Théâtre National de Strasbourg

Depuis sa création en 1954 par Michel Saint-Denis, la particularité de l’École est double : son existence est indissociable de celle du théâtre, dont elle a toujours partagé les locaux et l’infrastructure ; sa logique pédagogique est celle de l’interdisciplinarité : elle forme au sein d’une même promotion d’élèves (ou « groupe ») des comédiens, des régisseurs, des scénographes-costumiers, des metteurs en scène, des dramaturges. « Le Théâtre National de Strasbourg porte en lui une singularité inaliénable : il est le seul théâtre national à porter en son sein une école de théâtre.