background preloader

PRESSE EN LIGNE

Facebook Twitter

Anne Brochet, l’insaisissable – L'Oeil d'Olivier. OUEST FRANCE Rennes. « Architecture » : une famille de grands acteurs dans la cage du populisme. Dans Architecture de Pascal Rambert, une jolie troupe d’acteurs incarne une famille brillante et névrosée, prise dans la cage de la violence de l’entre-deux-guerres.

OUEST FRANCE Rennes. « Architecture » : une famille de grands acteurs dans la cage du populisme

A voir au TNB jusqu’au 5 octobre. Il y a d’abord Jacques, le patriarche, architecte brillant, qui a réuni ses (nombreux) enfants pour une remise de décoration. Il est incarné par le grand corps expressif de Jacques Weber, tantôt menaçant tantôt émouvant. La pièce commence par le savon monumental qu’il passe à ses enfants. Ivre de rage en particulier contre son fils aîné, Stanislas (le metteur en scène Stanislas Nordey) le philosophe qui a perturbé son discours par des cris d’animaux. ++ « Au théâtre, plus on vieillit, plus on jouit ! Lequel de ses enfants est le plus fou ? Ils sont brillants, ont une conscience aiguë de leurs erreurs, du manque d’amour et de l’excès de violence qui peu à peu les envahit.

Partager cet article Rennes. « Architecture » : une famille de grands acteurs dans la cage du populismeOuest-France.fr. OUEST FRANCE - « Au théâtre, plus on vieillit, plus on jouit ! » : Jacques Weber et Emmanuelle Béart se livrent à Rennes. Jacques Weber et Emmanuelle Béart sont à l’affiche de la pièce Architecture, de Pascal Rambert, au TNB à Rennes, à partir de ce jeudi 26 septembre.

OUEST FRANCE - « Au théâtre, plus on vieillit, plus on jouit ! » : Jacques Weber et Emmanuelle Béart se livrent à Rennes

FRANCE INTER - Architecture au Théâtre National de Bretagne du 26 sept au 5 oct 19. Le Temps : Pascal Rambert: «Si je n’écris pas, je meurs» LES ECHOS - « Architecture » : Pascal Rambert, bâtisseur d'émotions à Avignon. PARIS MATCH - Pascal Rambert, le bâtisseur d'Avignon. Depuis quarante ans il réinvente l’art théâtral.

PARIS MATCH - Pascal Rambert, le bâtisseur d'Avignon

Après le vide laissé par la mort de Patrice Chéreau, Pascal Rambert est l’homme que tout le monde demande. Sa disponibilité et sa force de travail – il arrive à signer une mise en scène par mois – ont fait de lui un incontournable du théâtre d’aujourd’hui. Alors qu’Avignon, qui l’a souvent très bien reçu, lui offre la cour d’honneur du palais des Papes, il était temps d’aller à sa rencontre. Paris Match. De quoi parle “Architecture” ? Pourquoi ce titre ? FRANCE INFO - Festival d’Avignon : Pascal Rambert, auteur de la pièce "Architecture", défend un théâtre éminemment politique. Cet habitué d'Avignon suscite souvent la controverse avec ses pièces engagées.

FRANCE INFO - Festival d’Avignon : Pascal Rambert, auteur de la pièce "Architecture", défend un théâtre éminemment politique

RFI - Pascal Rambert, architecture de l'abîme. Entretien avec Pascal Rambert, Arthur Nauzyciel et Anne Brochet. Le rendez-vous culturel quotidien de RFI à 14h10 TU et 20h10 TU sur l'antenne monde et Paris ; et à 16h10 TU et 23h10 TU sur l'antenne Afrique.

RFI - Pascal Rambert, architecture de l'abîme. Entretien avec Pascal Rambert, Arthur Nauzyciel et Anne Brochet

Musique, cinéma, littérature, expositions, spectacle vivant, photographie, gastronomie… Du lundi au vendredi, 47 minutes de rencontres en tous genres en France et dans le monde pour exciter nos 5 sens et partager le bonheur d’être ému. Une émission présentée par Jean-François Cadet et réalisée par Michael Goncalves, avec le concours de Baptiste Antoine. La page Facebook : www.facebook.com/pages/Vous-men-direz-des-nouvelles-VMDN-RFI/107900636027761 Et n’oubliez pas ! Faites-nous découvrir vos coups de cœur culturels sur vmdn@rfi.fr, sur Twitter @vmdn et sur la page Facebook (www.facebook.com/pages/Vous-men-direz-des-nouvelles-VMDN-RFI/107900636027761? Ref=hl) « Vous m’en direz des nouvelles ! FRANCE TV - Festival d’Avignon 2019 : "Architecture", une pièce politique belle et grave avec Béart, Weber et Podalydès.

Sous une chaleur de plomb, le Festival d’Avignon s’est ouvert le 4 juillet avec "Architecture", une pièce belle et grave de Pascal Rambert sur des intellectuels aux heures sombres du XXe siècle.

FRANCE TV - Festival d’Avignon 2019 : "Architecture", une pièce politique belle et grave avec Béart, Weber et Podalydès

Et une performance de comédiens, avec dans la Cour d’honneur, Emmanuelle Béart, Jacques Weber, Denis Podalydès, Stanislas Nordey… Que restera-t-il de l’"architecture" du patriarche ? De ce que ce vieil artiste et intellectuel a bâti - une famille de penseurs et d’artistes, élevés aux valeurs humanistes - face à la montée des nationalismes et face à la guerre ? LE MONDE - Festival d’Avignon : quand le passé de l’Europe resurgit. L’histoire s’invite à Avignon – la nôtre, celle de l’Europe et de la France. Elle côtoie une autre actualité, celle des réfugiés. Et elle s’interroge : pourquoi en est-on arrivé là ?

Qu’avons-nous fait de l’utopie ? Comment réparer le présent ? Ce n’est évidemment pas un hasard si de nombreux spectacles abordent le sujet : le monde frappe toujours à la porte du théâtre, et la programmation d’Avignon en rend compte. Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Aquarius » : « Ne laissons pas le pavillon de l’indifférence flotter en Méditerranée » Mais le plus marquant, dans cette 73e édition, c’est la conjonction d’auteurs français contemporains qui prennent l’histoire pour sujet, ou qui en nourrissent leurs textes, sans faire du théâtre documentaire comme on en a beaucoup vu ces dernières années. LA CROIX - Le populisme européen s'invite au spectacle d'ouverture d'Avignon. C'est un hymne à l'Europe, mais pas nécessairement une ode à la joie: le festival d'Avignon 2019 démarre jeudi avec une pièce sombre écrite par un dramaturge hanté par la montée du populisme sur le Vieux continent.

LA CROIX - Le populisme européen s'invite au spectacle d'ouverture d'Avignon

«Architecture», qui inaugure la 73e édition (4-23 juillet) du plus important festival de théâtre au monde avec celui d'Edimbourg, apporte malgré tout une réjouissance: une flopée de stars de la scène française y sont réunies, d'Emmanuelle Béart à Jacques Weber, en passant par Denis Podalydès ou Audrey Bonnet. A la cour d'honneur du palais des Papes, lieu mythique de naissance du festival en 1947, cette pièce de Pascal Rambert, l'un des dramaturges français vivants les plus joués au monde, dresse le portrait sans complaisance d'une famille déchirée d'artistes, de philosophes et de compositeurs, telle une métaphore d'une Europe malade.

Située Il reste 80% de l'article à lire. La suite de l'article est réservée aux abonnés La Croix.Déjà abonné(e) ? La Croix,Cultivez votre différence. NOUVEL OBS - Jacques Weber : « A nous deux, Avignon ! » En cinquante ans de carrière, Jacques Weber, 70 ans le 23 août prochain, a écumé toutes les scènes de France, mais il n’avait encore jamais affronté la Cour d’Honneur du Palais des Papes, à Avignon.

NOUVEL OBS - Jacques Weber : « A nous deux, Avignon ! »

Il s’y risquera pour la première fois dans « Architecture », la nouvelle pièce de Pascal Rambert qui fera l’ouverture du festival. LE FIGARO - Jacques Weber: «Avignon, le théâtre et moi» MADAME FIGARO - Emmanuelle Béart : “Ce que j’ai appris au théâtre fait que je ne suis plus la même au cinéma” Mardi 4 juin, 19 h 30.

MADAME FIGARO - Emmanuelle Béart : “Ce que j’ai appris au théâtre fait que je ne suis plus la même au cinéma”

Le téléphone sonne : «C’est Emmanuelle.» Elle a voulu ce moyen de communication. C’est le paradoxe des actrices de vouloir être vue sans toujours s’exposer. Ces dernières années, elle a plutôt recherché l’anonymat, comme une décroissance à sa notoriété, en jouant dans le théâtre subventionné : même cachet et même statut que les autres. C’est la raison de cette interview : Emmanuelle Béart fait l’ouverture du Festival d’Avignon dans Architecture (1) de Pascal Rambert.