background preloader

L'AVALEUR - Robin Renucci

Facebook Twitter

D'après Other People's Money de Jerry Sterner
mise en scène Robin Renucci

L'Avaleur. Cette pièce dénonce la destruction des secteurs industriels par la finance. L’Avaleur, écumeur de grands fonds, génie du rachat d’entreprise, compulsif, possède un furieux appétit de vie, de pouvoir, d’argent. Il a en ligne de mire une entreprise attirante car florissante. En face, le PDG et son assistante, plus âgés, ont donné vie à l’entreprise. Ils croient en l’élargissement du bien-être général par l’industrie, ils aiment leurs métiers, se sont battus pour traverser les crises et en sont fiers. Le PDG donne le cap comme un capitaine confiant. Après Le Faiseur de Balzac, sur les débuts de la spéculation et le capitalisme en 1840, Robin Renucci s’empare de la pièce de Jerry Sterner, satire sur le processus de fusions-acquisitions, qui met en scène un « dé-faiseur ».

Conférence > Robin Renucci, directeur des Tréteaux de France, centre dramatique national itinérant | L'aire d'u. Résumé Rencontre avec Robin Renucci, metteur en scène de L’Avaleur, directeur des Tréteaux de France Comédien, metteur en scène, cinéaste, Robin Renucci dirige les Tréteaux de France, centre dramatique national itinérant, depuis 2011. En 1998, il créé en Haute-Corse l’ARIA (Association de rencontres internationales artistiques), qui propose tout au long de l’année des stages et des formations artistiques destinés à un large public. À l’occasion de la venue au Théâtre National de Bretagne de la pièce de Jerry Sterner qu’il met en scène, L’Avaleur, Robin Renucci reviendra sur son parcours d’homme de théâtre, marqué par une fidélité aux valeurs de l’éducation populaire et du théâtre de service public.

Rencontre organisée et modérée par Marion Denizot (MCF-HDR en études théâtrales), en partenariat avec le TNB et l’ADEC. À voir : L’Avaleur, d’après Other People’s Money de Jerry Sterner, mise en scène de Robin Renucci. Du 24 au 28 janvier au TNB. Générique ©Université Rennes 2 – novembre 2016. Robin Renucci monte L'Avaleur d'après "Other people's money" de Jerry Sterner.

Marilyne Fontaine et Xavier Gallais photo JCB Après Le Faiseur de Balzac créé en 2014, Robin Renucci, directeur des Tréteaux de France met en scène Other’s People’s Money de l’américain Jerry Sterner, une pièce sur les requins de la finance portée par un Xavier Gallais en très grande forme. Le spectacle a été créé à l’Arc du Creusot avant une grande tournée en France. « Ce n’est pas un conte de fées » préviennent les comédiens, tous habillés de noir lorsqu’ils s’adressent au public. Bienvenue dans le monde de la finance et de la bourse ! Le texte est didactique et éclairant. A chaque personnage, sa couleur, sa perruque (fabriquées avec des plumes par Cécilia Delestre – elles sont magnifiques et celle de Xavier Gallais fait penser à la chevelure de Donald Trump).

Les comédiens doivent encore digérer cette masse documentaire pour la rendre plus fluide et plus nerveuse mais tous les ingrédients sont là avec une très belle distribution (il y a également Nadine Darmon et Marilyne Fontaine). À Rennes, Robin Renucci présente "L’avaleur" Le directeur des Tréteaux de France, comédien et metteur en scène, propose, à partir de ce mardi soir et jusqu’à samedi au TNB, sa toute nouvelle création, "L’avaleur". Une pièce cynique sur le monde de la finance.

EntretienRobin Renucci, 60 ans, directeur des Tréteaux de France depuis 2011, comédien et metteur en scène. Que raconte L’avaleur ? J’explore depuis trois ans les questions de société qui préoccupent nos concitoyens, la production des richesses, la valeur du travail. J’ai déjà monté Le faiseur de Balzac. Un sujet lourd et d’actualité ? Mais que j’ai voulu ludique. La suite de l’interview, à lire demain dans Ouest-France Jusqu’au samedi 28 janvier, à 20 h, au TNB, salle Vilar. Mercredi 25 janvier, à 12 h 45, rencontre avec Robin Renucci, salle polyvalente Erève, université Rennes 2. Samedi 28 janvier, à 19 h, lecture autour du spectacle L’avaleur, par la troupe du Théâtre de l’Étage et en partenariat avec l’Adec-Maison du théâtre amateur, au bar du TNB.