background preloader

Esclavagisme

Facebook Twitter

Mémoire de la traite négrière de l'esclavage et de leurs abolitions. Esclavage antilles B1 B2. Trans-Atlantic Slave Trade. Roll over names of designated regions on the map above for descriptions of the role of each in the trans-Atlantic slave trade.

Trans-Atlantic Slave Trade

The North American mainland played a relatively minor role in the trans-Atlantic slave trade. Its ports sent out less than five percent of all known voyages, and its slave markets absorbed less than four percent of all slaves carried off from Africa. An intra-American trade in slaves – originating in the Caribbean - supplied additional slaves, however. This region was exceptional in the Americas in that a positive rate of natural population growth began relatively early, thus reducing the dependence of the region on coerced migrants.

The Caribbean was one of the two major broad regional markets for slaves from Africa. Brazil was the center of the slave trade carried on under the Portuguese flag, both before and after Brazilian independence in 1822, and Portugal was by far the largest of the national carriers. Toussaint-Louverture et l'abolition de l'esclavage. Toussaint Louverture Le Liberateur ( Documentaire ) Esclaves en Amérique. (Vers 1818-1895) Frederick Douglass fut l’une des plus grandes voix abolitionnistes d’Amérique.

Esclaves en Amérique

Séparé très jeune de sa mère esclave, ne sachant qui était son père (un homme blanc), il travaille d’abord comme esclave domestique, puis dans les champs et sur un chantier naval, dans le Maryland. Il réussit à s’évader à vingt ans, gagnant New York puis le Massachusetts. Candide ou L'Optimisme - Le Monde - Surinam. Deux siècles après les premiers transports d'esclaves africains vers l'Amérique espagnole et portugaise, les Antilles deviennent au XVIIIe siècle l’une des destinations majeures de la traite négrière.

Candide ou L'Optimisme - Le Monde - Surinam

En effet, la culture de la canne à sucre, implantée dans les Caraïbes, est grande consommatrice de main-d'œuvre. Les essentiels de la littérature. Bernardin de Saint-Pierre : « Je ne sais si le café et le sucre sont nécessaires au bonheur de l’Europe, mais je sais bien que ces deux végétaux ont fait le malheur de deux parties du monde.

Les essentiels de la littérature

On a dépeuplé l’Amérique afin d’avoir une terre pour les planter, on dépeuple l’Afrique afin d’avoir une nation pour les cultiver. » "Routes de l'esclave: une vision globale" C'est le titre d'un documentaire d’éducation et d’information produit par l’UNESCO.

"Routes de l'esclave: une vision globale"

Il présente la diversité des histoires et des patrimoines issus de la traite négrière et de l'esclavage. Destiné au grand public, il donne un aperçu de la déportation massive des populations africaines vers différentes parties du monde : Amériques, Europe, océan Indien, Moyen-Orient et Asie. Ce DVD-Rom met en évidence la présence africaine à travers les continents, les importantes contributions de la diaspora africaine à des sociétés d'accueil dans différents domaines (arts, religions, connaissances, agriculture, linguistique, etc.) sans occulter le racisme et les discriminations hérités de ce passé douloureux. Visite virtuelle de l'île de Gorée - Sénégal. Mémoire de la traite négrière de l'esclavage et de leurs abolitions. Al-Idr�s� : la Méditerranée au XIIe siècle. Commerce triangulaire. Les Européens d'Occident traitèrent beaucoup de Noirs comme de la marchandise du XVIème au XIXème siècle.

Commerce triangulaire

D'ailleurs, le commerce et le transport d'esclaves noirs s'appellent la traite négrière. Ils allaient chercher des esclaves noirs dans leur pays d'origine en Afrique, puis ils les vendaient en Amérique contre des produits tropicaux tels que le sucre, le café, le cacao et le coton. Ces produits étaient ensuite ramenés en Europe. Ce commerce qui se déroulait en trois étapes (Europe, Afrique et Amérique) se nomme commerce triangulaire. Les débuts de l'esclavage. TDC, n° 1036, 15 mai 2012. « La Flamme de l’égalité » : un concours pour sensibiliser aux valeurs de la République.

Le concours scolaire "La Flamme de l’égalité" vient d'être lancé pour la première fois.

« La Flamme de l’égalité » : un concours pour sensibiliser aux valeurs de la République

Myriam Cottias, présidente du Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage, nous donne plus de précisions sur cette opération. Lettre VST – L'enseignement des "questions vives" – mai 2007. Par Agnès Cavet Jusqu'encore récemment, la plupart des disciplines scolaires étaient données à enseigner sur un modèle positiviste, transmettant des « vérités objectives » sur l'organisation passée et actuelle du monde naturel, de la société et de ses produits.

Lettre VST – L'enseignement des "questions vives" – mai 2007

Autant de représentations auxquelles il convenait de faire adhérer les élèves, au nom de la culture commune républicaine. D'où une volontaire neutralité, du moins en apparence, dans l'exposition des savoirs, écartant controverses, interprétations plurielles et débats. Ce modèle s'est illustré avec succès au cours du XXe siècle, dont il a accompagné le spectaculaire développement dans le domaine des sciences et des techniques. Sans doute aussi a-t-il atteint ses limites et n'est-il plus adapté au monde et aux besoins de notre XXIe siècle. En nous appuyant sur les travaux de recherche actuels, nous proposons de mieux comprendre les particularités épistémologiques et didactiques des questions vives.

Avertissements au lecteur : Enjeux de mémoire.