background preloader

Grossesse

Facebook Twitter

Preparation_naissance_rap. INPES - « Grossesse et accueil de l’enfant » Outil d’intervention en éducation pour la santé des femmes enceintes. Conçu par des professionnels de santé en collaboration avec des représentants d’usagers, cet outil permet aux médecins, sages-femmes, pharmaciens et autres professionnels de santé qui côtoient des femmes enceintes, de débuter et mettre en place des actions d’éducation pour la santé avec ces femmes et leur conjoint. La finalité de ces actions est de donner aux (futurs) parents les moyens de vivre au mieux la grossesse et l’arrivée de l’enfant et de les soutenir dans leur accession à la parentalité.

Cela passe par la possibilité pour les parents : de ne pas subir la prise en charge médicale de la grossesse, d’identifier puis d’exploiter leurs marges de manoeuvre et ainsi, de pouvoir être acteurs de ce qu’ils vivent ; d’expérimenter avec les soignants une relation dans laquelle ils bénéficient d’une attention, d’une écoute, d’une compréhension de leur situation et d’un respect de leur liberté. En complément de ce guide, de nombreux autres supports : L'origine des fausses couches à répétition explorée. Des chercheurs britanniques suggèrent que les fausses couches répétées pourraient provenir de l'incapacité de certaines cellules de l'utérus à préparer l'arrivée de l'embryon. Chaque année, on estime que 200 000 grossesses en France se terminent par une fausse couche, le plus souvent dès les premières semaines.

Déjà, au 18ème siècle, l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche mettait en garde sa fille Marie-Antoinette contre ce phénomène: «Si on commence par des fausses couches, tout est dit, et il faut éviter cela. Selon votre constitution, je ne devrais craindre que vous y incliniez, mais une fois accoutumée à en faire, il n'y a guère de remède». Si pour certaines femmes, cet épisode éprouvant reste isolé, d'autres (1 à 5%) connaîtront trois, quatre, cinq déceptions, voire davantage. Dans la moitié des cas, les spécialistes ont bien du mal à expliquer l'origine de ces fausses couches spontanées à répétition.

Un utérus moins dynamique Vers une médecine prédictive? À quoi rêvent les femmes enceintes ? Dans le cadre de cette recherche, pour laquelle elles sont volontaires, je leur propose de remplir un auto-questionnaire élaboré à partir de l’entretien « R » de D.N. Stern (1989) remanié pour la période de la grossesse et de les rencontrer ensuite au cours d’un entretien semi-directif. Ce dernier comprend une bande de « cris et pleurs » mise au point par B. Lester (1981) qui sert de support projectif où les mères sont invitées à « raconter une histoire ». Ensuite, il leur est demandé de réaliser un dessin de l’enfant et un dessin de sa famille telle qu’elles les imaginent. Enfin, l’histoire de sa famille et la question de la filiation sont davantage explorées au travers d’un génogramme qu’elles réalisent.

Pour analyser ces données, je réalise à un premier niveau une analyse microanalytique de l’énoncé produit pendant les « cris et pleurs » (composés de sept séquences sonores) à partir des principes de l’analyse narratologique inspirée du modèle deA.J. Greimas (1970). Discussion.

Cycle menstruel

Grossesse: une gamme d'émotions pour la future maman. Chaque femme enceinte vit une expérience différente sur le plan des émotions. Certaines femmes connaissent de grands changements tout au long de leur grossesse, tandis que d’autres n’en vivent qu’au début. En dépit d’un sentiment de bien-être en général, certaines femmes sont surprises d’expérimenter des changements d’humeur rapides se manifestant par exemple par de l’irritabilité, des explosions de pleurs en alternance à de grandes démonstrations de joies. Les émotions intenses que peut ressentir une femme enceinte peuvent découler des poussées hormonales et des modifications de son apparence corporelle. Que la grossesse soit planifiée ou non, plusieurs femmes peuvent ressentir de l’ambivalence au début de la grossesse. L’ambivalence est une réponse normale à la préparation au nouveau rôle de mère. Tous ces sentiments sont normaux. Le poids, un sujet sensible Les femmes enceintes éprouvent également des sentiments mitigés à l’égard de leur corps en transformation.

Florence Foresti - La grossesse . Vos 7 rendez-vous de suivi de grossesse. Au fur et à mesure que votre ventre s’arrondit, des visites de suivi de grossesse obligatoires vont permettre de suivre l’évolution de bébé, sa santé mais aussi la vôtre. Quand se déroulent-elles ? Quel est le contenu de ce suivi à la maternité avec une sage-femme ou chez votre gynécologue ? Le rendez-vous du 3e mois : Quand ? Entre la 8e et la 12e semaine d’aménorrhéeOù ? On fait le point ! Vos antécédents personnels et familiaux de santé. Le rendez-vous du 4e mois Quand ?

Première échographie et date d’accouchement L’échographie : La 12ème semaine d’aménorrhée (soit la 10ème semaine de grossesse) est la période idéale pour réaliser la première échographie du fœtus. Quelques mesures pour évaluer la croissance utérine,un toucher vaginal pour suivre la progression de votre col de l’utérus, votre tension artérielle,une évaluation du mouvement fœtal,la recherche de sucre et d’albumine dans les urines. Le rendez-vous du 5e mois Quand ? Surveiller que tout va bien L’examen gynécologique : Grossesse: changements physiques et maux courants. La grossesse a des répercussions sur l’ensemble du corps de la femme : système cardiovasculaire, digestif, respiratoire, nerveux, reproductif et urinaire. Il est donc normal qu’au cours des mois, vous ressentiez certains malaises et des douleurs.

Voici les principaux changements physiques que vous remarquerez au cours de votre grossesse ainsi que les maux les plus courants qui peuvent vous affecter. Les changements physiques : 1er trimestre L’arrêt des menstruations. Les changements physiques : 2e trimestre L’abdomen gonfle et vous remarquerez peut-être des vergetures sur votre ventre. Les changements physiques : 3e trimestre À 7 mois, la hauteur de votre utérus est d’environ 28 cm; à 8 mois, de 30 cm; et à 9 mois, de 33 cm. Les maux courants Vous trouverez ci-dessous la liste des maux les plus courants durant la grossesse. Prenez vos symptômes en note et discutez-en avec votre professionnel de la santé lors de vos rencontres. Grossesse: la dépression prénatale. La grossesse est en général une période heureuse, mais les femmes enceintes ne sont pas pour autant à l’abri de la dépression. Certaines futures mamans n’osent pas avouer qu’elles se sentent déprimées ou évitent de demander de l’aide parce qu’elles ont peur de se sentir jugées.

Si vous vous trouvez dans une telle situation, parlez-en dès que possible avec votre partenaire et un professionnel de la santé, qu’il s’occupe ou non de votre suivi de grossesse. Lorsqu’une femme enceinte dit que son moral est bas ou qu’elle se sent déprimée, son entourage doit lui porter attention et l’écouter. Si elle manifeste en plus une tristesse persistante ou une perte d’intérêt envers ses activités habituelles, il pourrait s’agir d’une dépression.

La dépression peut se manifester à diverses intensités. Les futurs pères peuvent aussi être vulnérables à la dépression. Symptômes de la dépression Comment traiter? Produits naturels? La dépression légère à modérée La dépression sévère La dépression post-partum. Ils parlent de nous - Les Petits Nantais. Votre valise pour la maternité : la liste pour ne rien oublier. Guide maternite.