background preloader

Agv et chiffre e-t

Facebook Twitter

E-tourisme, le leader du e-commerce tisse sa toile - Le JCM. L’e-tourisme est né de la rencontre de deux secteurs d’activités que sont les nouvelles technologies et le tourisme. Les nouvelles technologies constituent un formidable levier d’optimisation dans le secteur du tourisme. Apparu en 1998, l’e-tourisme est aujourd’hui un mode de promotion et de réservation incontournable dans les secteurs du tourisme et du voyage. Une nouvelle façon de voyager dans un secteur en pleine mutation s’inscrit donc au sein de cette ère numérique.

Les Digital Native en sont friands et optent désormais pour le m-tourisme. Le voyage se conçoit dans un premier temps sous une forme digitalisée et dématérialisée Le marché du tourisme en France La France demeure toujours la première destination touristique mondiale et se classe par contre troisième en terme de recettes touristiques derrière les Etats-Unis et l’Espagne avec 54,5 milliards de recettes. Première destination touristique mondiale :Disneyland Paris Les nouveaux acteurs du tourisme Voyage virtuel au départ Votre Note.

L’évolution de l’e-tourisme pour les agences de voyages. La conjoncture liée au tourisme se présente aujourd’hui dans une situation favorable malgré les faillites qui viennent de jalonner le mois de septembre. Les chiffres du secteur du loisir sont éloquents : le taux de départ atteint un record en 2018 avec 66% des Français de 15 ans et plus partis, soit 35,5 millions de Français. Interview Guy Raffour Directeur de Raffour Interactif i-tourisme : 79% des Français partis déclarent préparer en ligne leurs séjours de loisir. Jusqu’où va aller ce chiffre ? I-tourisme : Comment est perçu ce taux très élevé de 79% par les agences ? Une menace ou un avantage ? Guy Raffour : D’abord ce niveau de 79% d’e-touristes oblige tous les acteurs à une présence omnicanal avec une gestion de la relation client très performante.

I-tourisme : Et la réservation en ligne ? Guy Raffour : elle progresse à 55% des Français partis, encore loin des 79% de la préparation. i-tourisme : Pourtant le sur mesure coûte plus que le package organisé… Tendance e-tourisme et marché voyageurs en 2020 : études et chiffres clefs. Article mis à jour le 02 Janvier 2020 Réservations en ligne, marché mobile, habitudes d'achat, attentes des voyageurs.... découvrez quelques chiffres clefs et grandes tendances de l'e-tourisme en 2018-2019. Voici la synthèse des dernières études et sondages réalisés auprès de voyageurs français et internationaux à travers le monde. Etude Tripadvisor 2019 : quelles sont les habitudes des voyageurs français ? TripAdvisor dévoile les résultats de son étude annuelle, réalisée en décembre 2018. Commandée auprès de Jumpshot et basée sur les propres résultats de réservation de la célèbre plateforme, voici les éléments majeurs à retenir de cette étude.

En 2019 le voyageur français s'oriente vers la croisière et le sur-mesure et la culture devance la météo comme critère de choix les réservations de croisières et de circuits nautiques et fluviaux ont augmenté de 44% par rapport à l'an passé. Un budget moyen de 2 277€ pour le voyageur français Sources Tourmag articles du 04 Mars 2019.

Dossier de l’été 2019 : les chiffres clés de l’e-tourisme. Réservation en ligne de voyages, place du mobile, levée de fonds historique : nous avons repéré quelques chiffres emblématiques du digital. Selon le cabinet Raffour Interactif, 55 % des Français ont réservé tout ou partie de leurs séjours sur Internet en 2018, contre 50 % en 2016. Mais un plus grand nombre de consommateurs se contentent de s’informer sur le web. 79 % des Français partis en vacances/week-end ont préparé en ligne leurs séjours de loisir l’an passé. Et 58 % ont utilisé leur mobile ou leur tablette pour leurs séjours. Autre donnée intéressante, la croissance se poursuit, à un rythme qui converge peu à peu avec la hausse du tourisme en France : les ventes en ligne de voyage ont augmenté de 9 % en 2018 (source Fevad).

Cette progression est calculée sur un panel de sites leaders, à périmètre constant, hors économie collaborative. Parmi les marchands, Booking tient désormais la corde en termes d’audience, devant Oui.sncf et TripAdvisor (source : Médiamétrie//NetRatings). Ce que les Français pensent des agences de voyages. Qu’est-ce qui incite les Français à pousser la porte d’une agence de voyage? Ou bien à se connecter pour réserver un séjour ou un circuit via le site d’une agence de voyages? A travers une étude exclusive Future Thinking France, Le Quotidien du Tourisme a voulu savoir quels atouts les voyageurs reconnaissent aux agences de voyages et ce qui les pousse à réserver ici ou ailleurs… Près de deux Français sur cinq ont séjourné en hébergement marchand à l’étranger au cours des trois dernières années.

Une population qui majoritairement organise elle-même son séjour. Quels sont les freins qui empêchent les voyageurs d’avoir recours à une agence de voyages ? L’étude de notre partenaire, le cabinet Future Thinking France, permet d’y voir plus clair. La force du produit packagé Il faut tout de même noter une nette disparité selon les tranches d’âge. Une distinction que l’on retrouve sur le produit « circuit ». L’enjeu du non-packagé Le service d’abord! Une image de l’agent de voyages encore floue. Tourisme : face à Internet, les agences de voyages sont toujours là. On les croyait incapables de résister à la vague Internet. Alors que, ce mercredi, s'ouvre à Paris le salon professionnel du tourisme Top Resa, les agences de voyages sont au rendez-vous. Car elles sont toujours là. Selon la base de données Altares, il y en avait 4.014 en 2016, contre un plus haut de 4.150 en 2014 et 3.990 en 2010.

Au premier semestre, la société a dénombré 177 créations d'agences nouvelles, pour 37 défaillances. «À la surprise générale, la mort annoncée des réseaux physiques n'a pas eu lieu, loin s'en faut! Lance Pascal de Izaguirre, dirigeant de TUI France. Les points de vente physiques répondent à un besoin de personnification. L'an dernier, en France, selon Altares, le chiffre d'affaires des agences de voyages a progressé de 5 % en moyenne. Cet article est réservé aux abonnés. Abonnez-vous : 1€ le premier mois annulable à tout moment.