background preloader

DGEMC

Facebook Twitter

Droit du sport - RMS Avocats. Le droit du sport concentre de nombreuses problématiques juridiques extrêmement spécifiques. En effet, le développement et la professionnalisation du sport ont entraîné la multiplication des occasions de litiges et de contentieux dans le sport. Il s’agit désormais d’un secteur économique à part entière. Les acteurs du sport (les sportifs, les fédérations sportives, les clubs, les ligues professionnelles, les sponsors, les agents sportifs, les entraîneurs, les sociétés de paris sportif etc.) se trouvent confrontés à de nombreuses problématiques dont le traitement requiert de très bonnes compétences juridiques que seul l'avocat possède.

Vous trouverez dans cette section un détail des principales problématiques juridiques que nous sommes amenés à traiter et dans la gestion desquelles nous pouvons vous accompagner. L’avocat et le droit des mineurs. Toute personne, y compris un mineur, peut librement choisir son avocat. Je suis mineur : Est-ce que j’ai le droit d’avoir un avocat ? Le mineur est un citoyen, c'est-à-dire « un sujet de droit ».

A ce titre : le mineur a des droits et des obligations. Dans toutes ces relations avec le monde de la justice, le mineur a donc le droit d’être assisté par son propre avocat. Des textes encadrent ce droit, notamment : La Convention Internationale des Droits de l’Enfant signée par la France et qui prévoit le "droit à l’information appropriée du mineur", La Convention Internationale des Droits de l’Enfant Le Code Civil qui prévoit l’audition du mineur pour toute procédure civile le concernant (notamment et surtout devant le Juge aux Affaires Familiales) Le Code civil L’Ordonnance du 2 février 1945 qui prévoit l’assistance du mineur par un avocat dans le cadre des procédures pénales qui le concernent.

L’Ordonnance du 2 février 1945 Je suis mineur : Quand est ce que j’ai besoin d’un avocat ? Avocat spécialisé dans le droit du sport - Les fonctionnaires de justice. Salut, Normalement, si tu veux devenir avocat spécialisé dans le droit du sport, tu dois tout d'abord devenir avocat (Captain obvious...). Pour cela, tu dois avoir une Licence de droit et au minimum un master 1 de droit (droit privé, à privilégier si tu veux te spécialiser en droit du sport/droit public/master spécialisé dans une matière particulière). Une fois ton master 1 validé, tu peux t'inscrire aux épreuves de sélection pour entrer au CRFPA. (formation d'avocat). Il faut savoir néanmoins qu'il est préférable d'avoir un master 2 avant de passer le concours d'entrée vu que le nombre de passage de l'examen est limité à 2 ou 3 essais (je ne sais plus exactement le nombre mais l'ordre de grandeur est exact).

Avocat en droit du sport | Lextenso Etudiant. Le domaine du sport est devenu ces dernières décennies un véritable business model (vente, publicité...) générant des sources de financement privé considérables. Face aux enjeux économiques, les sportifs ont peu à peu été contraints de faire appel à des professionnels du droit face à la complexité des problématiques juridiques auxquels ils étaient confrontés.L'avocat en droit du sport est amené à travailler très régulièrement en anglais puisqu'il est compétent pour plaider à la fois devant les juridictions étatiques et les organismes sportifs tant pour assurer la défense des personnes physiques (sportifs, entraîneurs, éducateurs, agents) que morales (clubs, fédérations, ligues, société ou organisme lié à l'organisation d'événements sportifs...). Un métier riche et passionnant qui risque fort de vous plaire... ► Statut : Libéral ou salarié ► Mobilité géographique : Oui ► Recrutement : Examen d'entrée au CRFPA ► Niveau d'études pour présenter l'examen : Minimum Bac+4.

Découvrir le métier d'avocat en droit du sport en 5 min. La Déontologie - La profession d'Avocat - Ordre des avocats du barreau de Draguignan. La déontologie de l'Avocat La profession d'Avocat est une profession règlementée organisée en Ordre et soumise à des règles professionnelles et déontologiques strictes. Pour accéder à la profession, l'Avocat doit d'ailleurs prêter le serment suivant, qui constitue le socle de son éthique professionnelle : « Je jure comme Avocat d'exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité ». Il s'oblige ainsi à respecter un certain nombre de règles juridiques et morales dans sa pratique et dans ses relations professionnelles : ainsi que des principes d'indépendance, de loyauté et de confidentialité, du respect du secret professionnel, du devoir d'information, de conseil et de diligence.

Cette déontologie est une garantie de pratique professionnelle rigoureuse et protectrice des intérêts qui lui sont confiés. La discipline de l'Avocat L'Avocat sanctionné, mais également le Parquet Général et le Bâtonnier poursuivant, peuvent faire appel de la décision prise. Serment. Le "serment" est une déclaration solennelle faite devant un juge. Les arbitres ne sont pas admis à recevoir un serment. Le serment est prêté lors de la prise de leurs fonctions par les professionnels de justice (magistrats, avocats, huissiers, notaires et par certains fonctionnaires) au cours d'une cérémonie publique destinée à officialiser leur installation. La formule du serment est fixé par la Loi ou par un décret, elle varie selon les professions.

En application des dispositions de l'article 211 du Nouveau code de procédure civile, les témoins prêtent serment de " dire la vérité " avant qu'ils ne fassent leur déposition. Le serment peut être aussi déféré à une partie par son adversaire, il est alors dit "serment décisoire". La France étant un Etat républicain et laïc, le serment n'est pas prêté la main sur la Bible, ni sur aucun objet de culte ou se référant à une croyance quelconque, même si une partie le demande. Voir : "Témoin". Textes Code civil, Articles 1357 et s.

Bibliographie. Avocat. Une profession réglementée | Barreau de Lyon. Découvrez les garanties que vous offre la profession d'avocat. Le métier d'avocat est réglementé. Pour assurer les meilleures prestations, la déontologie, la formation et les pratiques des avocats sont encadrées par un ordre professionnel qui renforce les garanties des professionnels du droit. La déontologie de l'avocat Le métier d’avocat est régi par des règles de déontologies strictes que sont les principes essentiels de l'avocat.

A savoir Le secret professionnel : Il interdit à l’avocat de dévoiler les confidences et les secrets que lui a révélés son client. C’est le socle de la relation de confiance qui unit l’avocat et son client. Les assurances de responsabilité professionnelle L’avocat inscrit au barreau est obligatoirement assuré et engage sa responsabilité professionnelle. Une formation initiale de qualité L'avocat suit une formation initiale d'au moins quatre années universitaires. La formation continue Les avocats ont une obligation de formation continue. Les maniements de fonds. Avocat / Avocate. Description métier Les avocats sont de plus en plus spécialisés.

Les avocats de proximité, qui règlent les problèmes de la vie quotidienne (droit de la famille, droit du travail...), restent de loin les plus nombreux. Mais ce sont le droit des affaires et le conseil aux entreprises qui est aujourd’hui le créneau le plus porteur. Les sociétés qui n’ont pas de service juridique font régulièrement appel à des avocats extérieurs pour régler les affaires juridiques courantes, commerciales ou financières. Même si elles disposent de juristes en interne, elles peuvent solliciter un avocat pour régler des problèmes plus complexes. L’avocat exerce souvent plusieurs fonctions (conseil juridique et défense). Le conseil juridique s'exerce surtout auprès des entreprises (multinationales, banques, assurances). Lorsqu’il s’agit de défense, l’avocat rencontre plusieurs fois son client avant le procès, constitue son dossier et rédige les pièces nécessaires à la défense.

Évolutions Salaires. Université de Rennes 1 - Institut d'études judiciaires de Rennes - Examen d'entrée au CRFPA. #macroURL L'examen comprend, pour l'admissibilité, les épreuves écrites suivantes : - une note de synthèse - une épreuve de raisonnement juridique portant sur le droit des obligations d'une part et sur l'une des trois matières suivantes d'autre part (choix opéré lors de l'inscription) : procédure civile, procédure pénale, contentieux administratif. - une épreuve de caractère pratique (au choix lors de l'inscription) : Droit des personnes et de la famille, Droit patrimonial, Droit pénal, Droit commercial et des affaires, Droit des procédures collectives et des sûretés, Droit du travail, Droit international privé, Droit fiscal des affaires, Droit administratif, droit public des activités économiques, Droit communautaire et européen.

Les candidats admissibles passent les épreuves orales d'admission suivantes : - Oral de spécialité : une matière parmi les 11 du 3e écrit autre que celle choisie pour l'admissibilité. - Langue vivante étrangère. Avocat - avocate.