background preloader

Apprentissage

Facebook Twitter

La bibliothèque idéale du prof débutant. Le titre est un peu ambitieux, j'en conviens... Plus modestement, je vous propose quelques conseils de lecture dans le prolongement de mes précédents billets de blog (ici et là) autour de la thématique des débuts dans l’enseignement.

C’est bien sûr une sélection qui m’est personnelle, fondée sur des critères subjectifs (les miens !) , et même, avec un peu (beaucoup...) de copinage... J’ai choisi de diviser cette bibliographie en quatre parties. La première est consacrée aux livres spécifiquement destinés aux débutants. Dans la deuxième partie, j’ai sélectionné quelques ouvrages accessibles et qui font le tour de la question sur des sujets qui sont au cœur des préoccupations des débutants : l’autorité et la gestion de classe, apprendre, mémoriser, évaluer... La troisième partie propose quelques livres pour aller plus loin tout en restant accessibles.

N’hésitez pas à compléter cette liste en la commentant ici ou sur les réseaux sociaux où je suis présent (Facebook, Twitter,Linkedin...). La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique | madamemarieeve. Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir. Voici l’explication de chacun des niveaux. (J’ai récemment découvert l’outil de présentation Prezi, je vous invite donc à aller voir l’explication ici) Besoins physiologiques: Ils sont liés à la survie. Besoin de sécurité : Ce besoin se réfère au fait que tout individu doit se protéger des dangers.

Besoin d’appartenance et affectif : Ce besoin a une dimension sociale. Besoin d’estime : Il est le prolongement du besoin précédent. Besoin de s’épanouir : Ce besoin se retrouve au sommet des aspirations humaines. Nous devons tenir compte, en tant qu’enseignant, de ces besoins. Réussite scolaire et estime de soi. Comment développer, cultiver et même restaurer la confiance en soi, facteur-clé de la réussite scolaire ? Il existe pour cela de nombreuses petites techniques pédagogiques ou relationnelles, peu coûteuses, dont l’efficacité est attestée par de nombreuses expériences en psychologie sociale. Peut-on voir dans les échecs scolaires le reflet d’une faible estime de soi ? Spontanément, la plupart des gens répondront par l’affirmative à cette question.

Les recherches en éducation apportent néanmoins une réponse plus mitigée tant l’estime de soi apparaît comme une notion complexe. Certes, un élève ayant une très faible estime de lui-même risque fort de ne pas trouver l’énergie pour s’engager dans son travail scolaire. Cependant, la plupart des élèves, même ceux en difficultés d’apprentissage, ont une estime d’eux-mêmes relativement positive, de sorte qu’il est difficile d’expliquer un grand nombre d’échecs par une faible estime de soi. Quand la confiance invite à la performance (1) H.W. Avons-nous plusieurs types d'intelligence ? - Sydologie. Pourquoi, à votre avis, l’enseignement actuel ne convient-il pas à tout le monde ? Peut-être parce qu’il n’est pas assez motivant ou peut-être parce qu’il ne prend pas suffisamment en compte les différences interindividuelles. En effet, chaque individu est différent et ne possède pas la même intelligence.

Mais qu’est-ce que réellement l’intelligence ? Avoir un Quotient Intellectuel (QI) élevé ? Une grande culture ? De bonnes notes ? D’après Howard Gardner, professeur de l’Université de Harvard, il existe plusieurs types d’intelligence. 1) L’intelligence logico-mathématique Certaines personnes ont une capacité de calculer, de mesurer, de résoudre des problèmes. 2) L’intelligence spatiale Cette intelligence consiste à se représenter mentalement l’espace. 3) L’intelligence interpersonnelle ou sociale Cette intelligence est essentielle pour bien vivre en communauté. 4) L’intelligence corporelle-kinesthésique 5) L’intelligence verbo-linguistique 6) L’intelligence intra-personnelle. 4 besoins humains nécessaires pour l'engagement (en classe, dans le travail de groupe...)

Les enseignants ont besoin de prendre en compte 4 besoins humains basiques qui font (ou défont) l’engagement. Le désintérêt et le désengagement ne sont pas des fatalités (que ce soit à l’école ou même plus tard dans le travail). Motiver et faire adhérer les élèves au travail scolaire est un des défis principaux des enseignants. La plupart du temps, cela passe par des moyens de contrôle externes (récompenses/ punitions, couleurs de comportement) pour gagner l’engagement par le contrôle et par la force.

Or les études (et notamment celles de Daniel Pink) ont montré que la motivation extrinsèque est beaucoup moins efficace (si ce n’est inefficace à long terme) sur le degré d’engagement. C’est l’éco-système dans lequel évoluent les élèves qui va faire la différence et la construction d’un éco système efficace repose sur 4 besoins humains fondamentaux. 1.Le besoin de confiance La confiance est la fondation de toute relation couronnée de succès. L’effet Pygmalion en est la meilleure preuve. Apprentissage NeuroSciences. Apprentissage NeuroSciences Conseils.

Infographie : la mémorisation dans les apprentissages | The Daily Learning News. J’entends et j’oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends Confucius Près de 2500 ans après, la citation de Confucius, les études confirment que nous apprenons grace à nos sens : nous apprenons ce que nous percevons. Le modèle d’Edgar Dale met en évidence que selon les sens sollicités, nous retenons plus ou moins bien les informations que nous percevons.

Ce qui est intéressant, c’est que tout les professionnels de la formation soutiennent ce modèle. Pourtant, la plupart des formations se présentent de la manière suivante : 1 formateur qui présente oralement un support powerpoint. Si l’on se fie au modèle d’Edgar Dale, nous retenons donc aux maximum, que 50% de ce que nous percevons en formation. Pour des apprentissages efficaces, il convient de solliciter tous les sens et de multiplier les canaux d’apprentissage. Un ouvrage intéressant pour approfondir le sujet : Donner envie d’apprendre, par Sydo, agence de conseil en pédagogie, aux éditions Eyrolles. WordPress: La sieste peut augmenter considérablement l'apprentissage. Malheureusement, dans beaucoup d’endroits, à cause de notre mode de vie, faire une sieste en milieu d’après-midi est considéré comme un luxe, et dans certains cas, c’est un signe de pure paresse.

Mais avant de culpabiliser pour la petite sieste de ce weekend ou de vous endormir pendant un film, rassurez-vous, faire une petite sieste est réellement bon pour vous et c’est un phénomène tout à fait normal dans le rythme circadien. De nos jours, même si nous dormons suffisamment la nuit, notre attention et notre vigilance se dégradent. Même si cela peut être un inconvénient mineur à l’époque moderne, ça aurait été une question de vie ou de mort pour nos ancêtres. Si vous finissez de mettre en place un projet de travail ou que vous chassez pour subsister, une sieste peut raviver votre vigilance et remettre vos neurones en place en seulement 15 à 20 minutes.

De très grandes entreprises le reconnaissent. Sources études : recherche Berkeley , étutude de l’université du Colorado. Les différences entre l'andragogie et la pédagogie. Pédagogie et andragogie : soyons précis ! (Part 2) Cet article est le 2nd d’une trilogie ; cliquez ici pour voir le 1er et là pour voir le 3e ! En Occident, on distingue généralement trois modèles en matière de pédagogie : le modèle de l’empreinte, le modèle béhavioriste et le modèle constructiviste.

Ces modèles reflètent les évolutions de la société et ont chacun des avantages et des faiblesses à prendre en considération en fonction de la situation, du contenu à transmettre, de l’enseignant, de l’apprenant etc. Le modèle de l’empreinte Dans ce modèle, dit aussi modèle « transmissif », l’apprenant est considéré comme une page blanche, vierge de toute connaissance sur le sujet abordé, que l’enseignant a pour mission de remplir. L’apprenant est passif dans ce processus : il doit écouter et observer mais on ne lui demande pas ou peu de réfléchir ni de poser des questions. L’accent est donc mis sur la relation didactique entre l’enseignant et le savoir. Le modèle béhavioriste Le modèle constructiviste. Pédagogie et andragogie : soyons précis ! (Part 3) - Sydologie. Cet article est le 3e d’une trilogie ; cliquez ici pour voir le 2nd et là pour voir le 1er !

Etymologiquement, le terme « andragogie » vient du grec andros qui désigne l’homme – au sens adulte de sexe masculin – et de agô, « mener, conduire, élever ». Ainsi, l’andragogie désigne la formation pour adultes (essayons de faire abstraction mesdames du fait que l’adulte est ici assimilé à l’homme uniquement !). La différence principale entre la pédagogie et l’andragogie est donc le public visé même si, par abus de langage, « pédagogie » est généralement employé pour les enfants et les adolescents comme pour les adultes. L’andragogie part du postulat que l’adulte est différent de l’enfant et qu’il a donc besoin d’un enseignement distinct.

Pour prendre en compte les caractéristiques des adultes, plusieurs principes doivent être respectés en andragogie. Mais alors, me direz-vous, dans ce cas quelle différence entre les pratiques de pédagogie et d’andragogie ? Viser plus haut : Bloom et Vygotski dans la classe. La Faute de l'Ecole.

L’éducation, c’est le sujet qu’on a voulu creuser pour ce nouveau Topo. Vous croyez que ça ne vous concerne pas ? Grosse erreur : apprendre, c’est pour tout le monde, toute la vie. Et ça, justement : c’est une des choses que l’école aurait dû vous enseigner... Pour ce travail, on a encore eu la chance de recevoir plein d'excellents conseils, notamment de la part d'Aude C. et Céline O. Merci à elles !

Sinon, la séance de rattrapage pour savoir tout ce que l’école ne vous a pas appris, c'est ici. Temps de lecture : environ 12 minutes ----------------- Aujourd’hui, on va jouer à un jeu. Le principe est simple : on se déplace de gauche à droite, en allant d’un point A à un point B. Euh, attendez : “passage automatique de l’université au monde du travail” ? … alors que dans la vraie vie, on se retrouve à devoir naviguer à 360°... Et on se retrouve perdu dans l’espace. A ce moment-là, l’éducation a un rôle essentiellement culturel.

L'école selon les lois Ferry de 1881-1882 Grosse erreur. Philippe Meirieu : L’École est obligatoire, mais l’apprentissage ne se décrète pas. Ayant l’occasion de travailler régulièrement avec des enseignants, je peux témoigner que beaucoup d’entre eux butent encore sur une contradiction que je crois nécessaire de regarder en face : « L’École est obligatoire, mais l’apprentissage ne se décrète pas ». Effectivement ! Et c’est bien pour cela que nous avons besoin de pédagogie… C’est aussi pour cela qu’il nous faut régulièrement faire le point sur la manière de nous situer au regard de cette question. Car c’est là – n’en doutons pas – que se situe le vrai clivage. C’est dans la manière de surmonter cette contradiction que nous nous situons dans les débats éducatifs et les débats de société. C’est même là, à mon sens, que se joue le rapport essentiel entre pédagogie et politique. C’est pourquoi il m’a semblé utile de formaliser un certain nombre de « thèses » sur la question.

Ce qu’est (peut-être) enseigner et apprendre… 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Enseigner et apprendre dans la modernité 1. 2. 5. 6. 7. -o0o- Philippe Meirieu. La taxonomie de Bloom, qu'est-ce que c'est ? - Sydologie. Malgré un nom un peu barbare, la « taxonomie de Bloom » c’est très simple : c’est un schéma qui permet de regrouper des actions (ou opérations) comme « choisir », « assembler », « décrire », « interpréter » ou « schématiser » au sein de grandes catégories cognitives. L’intérêt ? Mesurer les compétences de manière plus globale, analyser l’apprentissage de chacun et ainsi adapter les objectifs pédagogiques des formations. De quoi suis-je capable ? C’est en 1956 que Benjamin Bloom, psychologue en éducation, a fait émerger une classification des compétences impliquées dans l’apprentissage. 1) La connaissance : c’est le fait de mémoriser des informations.Opérations : définir, dupliquer, nommer, identifier, reproduire, etc. 2) La compréhension : c’est le fait d’interpréter de l’information en fonction de ce qui a été appris.Opérations : classifier, décrire, reconnaître, reformuler, traduire, etc.

Comment et pourquoi l’utiliser en formation ? La taxonomie des objectifs pédagogiques (Example) - MindMeister. [Newsletter #142] Les 10 commandements de la formation. En février dernier, Nadia MEDJAD nous donnait 10 conseils pour adapter ses formations aux mécanismes naturels qui nous gouvernent. Passage en revue de ces 10 bonnes pratiques confirmées par la science. 1. Communiquer « Multimodal » sur le plan sensoriel C’est la fin du mythe « VAK » (certains apprenants sont visuels, d’autres auditifs, d’autres kinesthésiques).

Nous sommes tous multisensoriels. Lorsque plusieurs de nos sens sont stimulés en même temps, notre attention et notre mémorisation sont augmentées. 2. Quand on apporte trop d’informations, la compréhension est moins bonne, et la mémorisation diminuée. Alors moins, c’est plus ! 3. Pour que les informations soient plus facilement compréhensibles et mémorisables, n’hésitez pas à utiliser des mises en scène (en présentiel ou dans vos contenus numériques) et à incarner le propos. 4.

Ces techniques ne diminuent pas l’effort nécessaire à l’apprentissage, elles le rendent juste plus agréable. 5. 6. Apprendre s’apprend. 7. 8. 9. 10. Roland Goigoux : quels savoirs utiles aux formateurs. Roland Goigoux résume ici en une heure les quatorze heures de cours qu’il assure dans le master de formation de formateurs de Clermont.

(ESPE Clermont Auvergne et laboratoire ACTé), conférence faite devant les candidats au CAFIPEMF et CAFFA (diplômes formateurs premier et second degré). Le texte ci-dessous résume son propos, selon le découpage présenté. player1 commande et raisonnement La demande adressée aux enseignants par l’institution s’est progressivement déplacée d’une obligation de moyens à une obligation de résultats. La question du « professionnalisme enseignant » requiert du professeur non seulement de maitriser ce qu’il a à enseigner, mais aussi de devenir un spécialiste des apprentissages.

Le rôle des enseignants-formateurs En conséquence, le travail du formateur consiste à apporter des connaissances sur les apprentissages et les conditions qui facilitent ces apprentissages. Un modèle de recherche de plus en plus prégnant : « évidence-based-policy » Selon R. 1. 2. 3. 4. 5. Initiation à la pédagogie différenciée - Edupronet.

En classe, un enseignant se retrouve généralement face à des élèves ou des étudiants ayant des capacités et des modes d’apprentissage différents. Ainsi, il existe entre les élèves des écarts de vitesse, d’autonomie, de motivation, d’intérêt, de compréhension…Dans ce cadre, comment peut faire un enseignant pour ne plus être « indifférent aux différences » ? Comment peut-il prendre en compte l’hétérogénéité de son groupe d’apprenants pour proposer un meilleur enseignement pour tous ?

Une réponse se trouve certainement dans le concept de pédagogie différenciée. Cette approche part du constat que chaque élève est différent. Plusieurs chercheurs et spécialistes ce sont intéressés à la pédagogie différenciée. Différencier, c’est rompre avec la pédagogie frontale, la même leçon, les mêmes exercices pour tous ; c’est surtout mettre en place une organisation du travail et des dispositifs qui placent régulièrement chacun, chacune dans une situation optimale.

Deux types de pédagogies différenciées. 3 erreurs types d'un formateur (1) - Sur la forme. 3 erreurs types d'un formateur (2) - Dans l'attitude - Sydologie. Cartographie des courants pédagogiques. LES METHODES PEDAGOGIQUES. Maria Montessori : l'éducation qui guide les enfants vers le bonheur. Franck Ramus : "Mets-toi ça dans la tête !" : Les stratégies d’apprentissage à la lumière des sciences cognitives. Bien apprendre : 8 techniques pédagogiques incontournables ! - Sydologie. Stratégies d’apprentissage, poser les bonnes questions. Pour une nouvelle approche pédagogique. Ingénierie pédagogique et modèle ADDIE.

L'évolution des théories de l'apprentissage à l'ère du numérique. J’enseigne en interdisciplinarité : de la théorie à la pratique.

Besoins Spécifiques

LA VIDEO PEDAGOGIQUE EFFICACE - Conférence "Dessine-moi la formation de demain". 10 conditions pour rendre une activité pédagogique motivante – En français, s'il vous plaît ! Quelles techniques pédagogiques choisir. Pédagogies Actives, Ludiques et Participatives - Sydologie. Mettez une dose d’apprentissage actif dans votre classe. Enseigner avec la Pédagogie 3.0. Des recommandations pour une différenciation pédagogique - Prim à bord. Comment susciter la motivation des apprenants ?

Les mécanismes de la motivation en jeu dans l'apprentissage - Sydologie. Comment donner une rétroaction efficace aux étudiants. Comment ruiner la confiance d'un apprenant en 5 minutes ? - Sydologie. Les devoirs c'est vraiment efficace ? Evaluation 7 Pratiques Pedagogiques. Evaluation : avec ou sans notes ? Supprimer les notes, est-ce tromper les élèves. Ingénierie de la formation : les trois niveaux d’intervention – Formation 3.0. Webinaire "Comment mener à bien son projet pédagogique ?" La méthode Deming appliquée à l’enseignement. 8 pistes pour concevoir une séquence d’enseignement enthousiasmante – Donnez du sens à vos études.

Grille d’évaluation des apprentissages | Le carrefour pédagogique. Une mindmap pour l’évaluation de vos formations – Formation 3.0. Comment réviser efficacement ? Se tromper, à quoi ça sert ? 10 stratégies pour apprendre vite. Mes 14 outils indispensables pour apprendre efficacement. DANE Délégation Académique - Recherche Google. Aimer / détester une matière : Une approche inédite du décrochage scolaire.

Nouvelles méthodes d’apprentissage à l’école et à l’université. Comment un Fab-Lab peut favoriser un renouveau pédagogique ? L'empathie des professeurs favorise la réussite scolaire des élèves. Les 10 compétences-clés du monde de demain – missphilomene. Pédagogie alternative. Enseigner/former/accompagner. Enseignement et espaces.