background preloader

Société et social

Facebook Twitter

Sursaut énergétique. Avec de l’énergie on peut, entre autres, se brancher à Internet.

Sursaut énergétique

En ce qui concerne l’éducation, elle permet aussi de s’éclairer pour étudier le soir. Cela parait si fondamental que la plupart d’entre nous n’y pensons même pas. Il reste plus de 4 millards de personnes pour qui Internet n’est qu’un sujet de conversation qui vient bien après les nécessités courantes et éventuellement la recharge du téléphone. Mais on y vient. On est maintenant devant le choix des formes d’énergies : fossiles, renouvelables, atomiques.

L’énergie demeure un bon sujet éducatif, autant technique que social, et il y aura du travail, même pour les grands-mères ! Grands projets. Accueil > Dossiers et articles > Grands projets.

Grands projets

Recycleurs de tout. Accueil > Dossiers et articles > Recycleurs de tout Sur de longues périodes de temps, on trouvera que la plupart des idées en apparence nouvelles ont déjà été formulées dans le passé, dans des contextes similaires.

Recycleurs de tout

Puis on les a abandonnées. À partir du moment où l’on se fige dans une idée, nous cessons de l’adapter au contexte et la dégénérescence commence : ce qui était une solution optimale le devient de moins en moins. «On ne peut aborder la question pédagogique sans se référer aux conditions sociales de son fonctionnement». Dans un monde changeant. Accueil > Dossiers et articles > Dans un monde changeant Entre les références rassurantes de la tradition et l’attrait de la nouveauté le monde balance.

Dans un monde changeant

Pourquoi changer ce qui fonctionne bien ? Pourquoi décrépir alors qu’il suffit d’évoluer ? «Comment améliorer notre sort ?» Économie. Accueil > Dossiers et articles > Économie La première numérisation fut probablement économique.

Économie

Politique, activisme

Solidarité, santé, handicap. Etudes - emploi. Monde cruel. De la participation. Les approches participatives ont la cote.

De la participation

Non par grandeur d'âme ou par sentiment de culpabilité de la part de ceux qui détiennent le pouvoir : simplement parce que ça marche mieux. Qu'est-ce qui marche mieux, quand on partage le pouvoir et les décisions ? L'engagement, la responsabilité, l'autonomie. La résilience sociale est accentuée, dans la mesure où chacun se sent partie prenante d'un tout. La participation devient inévitable dès lors que les tâches à accomplir dépassent les capacités des individus prescripteurs. Prendre soin de soi. Trouver sa place. Les service de géolocalisation sur smartphone mettent le monde dans notre poche, répondant en cela à une nécessité ancienne, celle de maîtriser son environnement et de se situer sur un territoire.

Trouver sa place

De nombreuses applications peuvent être utilisées dans le cadre d'activités scolaires. Le big data constitue un apport majeur à la cartographie contemporaine. A moins que ça ne soient les cartes qui aident considérablement à exploiter les masses de données ouvertes ! L'aide aux déplacements figure parmi les fonctionnalités les plus investies par les amateurs de données ouvertes. Les cartes isochroniques, qui permettent d'estimer le temps nécessaire pour se rendre d'un point à l'autre, existent depuis fort longtemps.

En dépit d'une mobilité toujours plus grande à l'échelle individuelle ou globale, nous sommes volontiers attachés à certains lieux auxquels nous attribuons des propriétés qui deviennent constitutives de notre identité. Photo : Paul Chesley - Flickr - Licence CC BY-NC-SA. L'équité. Le monde digital est séduisant à bien des égards, mais il n'est pas équitable.

L'équité

Chaque jour, on lit sur les réseaux sociaux des affirmations sentencieuses travesties en profondes vérités, qui foulent au pied tout sentiment collectif d'humanité. Quel bel avenir cela nous prépare. Architecture. Observez ceux qui entrent dans une salle où se trouvent des rangées de tables et de chaises toutes orientées vers un tableau, ou à la rigueur disposées en U le long des murs : ils s'asseyent, parlent à voix basse ou se taisent, bougent peu.

Architecture

Ils sont à l'école. Chacun connaît son rôle, les limites à ne pas franchir et les espaces de transgression. Tout autre protocole d'apprentissage réclame un réaménagement coûteux en temps et en énergie. Pourquoi alors ne pas imaginer que ce soient les personnes qui se déplacent plutôt que le mobilier et le matériel ? Rêver. Tous, nous rêvons de ce que nous ferons lorsque nous serons débarrassés des tâches quotidiennes.

Rêver

Ces rêves-là nous désignent un point d'arrivée. Notre capacité à nous mettre en projet balisera le chemin qui nous y conduira, peut-être. Car ce chemin paraît souvent trop escarpé pour nos modestes capacités. Le nombre de personnes à engager dans le changement, de décisions à obtenir, de modifications d'organisation à accomplir, nous décourage. Et si nous regardions ailleurs, hors de notre boîte, pour accomplir nos rêves ? Leadership et management. Surveillance et contrôle : ces deux piliers du management classique n'ont plus vraiment la cote dans les discours aujourd'hui. Car dans les organisations de travail, qu'il est difficile de changer !

On ne devient pas d'un simple claquement de doigts une entreprise horizontale, composée de collaborateurs autonomes prêts à partager les responsabilités. Pourtant, c'est bien dans ce sens que se dessine l'avenir du management. Dans le développement des qualités personnelles mises au service du collectif, dans le management "léger", dans la personnalisation des postes de travail et de leur organisation. Et surtout, dans le partage des tâches et responsabilités. Biosciences tous azimuts.

Le mystère du vivant, comme celui de nos origines ou de celles de l’univers, demeure toujours irrésolu. Mais à la différence de la paléontologie ou de l’astrophysique, l’objet de la recherche «bio» est accessible, reproductible et abondant. Alors à défaut de répondre au mystère, on s’attaque à la longévité, à la régénération et à l’amélioration de nos capacités et de nos conditions dans une recherche frénétique où les intérêts les plus puissants se démènent et questionnent notre éthique, notre volonté, nos valeurs. Entre les prétentions du transhumanisme et celles de la science-fiction de nos parents, il semble y avoir quelques années-lumières. Tout comme celles qui séparent nos méthodes d’enseignement de celles nécessaires pour suivre l’évolution de connaissances qui se développement plus rapidement que les capacités de formation.

Un monde d'incertitudes. L'incertitude bride une caractéristique essentielle de l'être humain mature, sa capacité à se projeter. Voir loin par la seule force de son esprit est une qualité rare qui peut toutefois se transformer en frein si l'on en fait une absolue nécessité. La capacité à affronter l'incertitude a à voir avec la gestion des risques.

Le risque existe quand on ne dispose pas de suffisamment d'informations issues d'expériences antérieures, pour savoir quelles seront les conséquences de ses actions dans un environnement donné. Internet, les enfants et moi. Les discours et produits "éducatifs", lorsqu'ils traitent d'Internet, ont tendance à diaboliser la toile. À toute vitesse ! La vitesse fait partie des propriété intrinsèques des services numériques. Les nouveau chemins de la consommation. La Confiance. Sans confiance, pas de vie sociale productive. Animation de groupes. Le collectif est fortement valorisé à l'heure actuelle. Que ce soit pour travailler ou pour apprendre, il semble que l'on redécouvre tous les bénéficies du faire ensemble. La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) La RSE (responsabilité sociale ou sociétale des entreprises) est un thème qui a beaucoup à voir avec le développement durable, perçu comme un mode de gestion globale des activités humaines conciliant préoccupations environnementales, sociales, économiques et même culturelles, selon les plus récentes acceptations du terme.

Les outils de communication et de participation qu'offre le web 2.0 fournissent une très large vitrine de promotion aux entreprises, mais ils les exosent aussi à la critique parfois violente de groupes de consommateurs et de militants. Pourtant, avec une stratégie adaptée, ces outils sociaux peuvent s'avérer de précieux alliés pour les entrepreneurs souhaitant faire preuve de transparence et d'écoute. La toile permet notamment de communiquer sur ses bonnes pratiques et de recueillir celles des autres. La foule. Accompagner le changement. Changer implique de se mettre en mouvement et peut être perçu comme une menace ou au contraire comme une promesse d'amélioration. Si le changement réalisé au niveau individuel est parfois délicat, les choses se compliquent considérablement lorsque le changement est exigé dans un collectif.

Implanter un changement dans un collectif exige d'être en capacité de répondre à de nombreuses questions : Qui veut changer ? Quoi, et pourquoi ? Défense et Sécurité.