background preloader

Apprentissages

Facebook Twitter

Organiser l’apprentissage. Apprendre est une aptitude vitale pour tous les organismes vivants. Ceci posé comme principe, on peut se demander pourquoi nous aurions besoin d’organiser cette aptitude. On apprend en observant, en imitant, en jouant, en posant des questions, en mémorisant, en simulant, en copiant, en comparant, en testant, en expérimentant, en discutant et en pratiquant pour finalement arriver à recomposer tout ce qui a été appris en des pratiques originales ou adaptées à la situation. Les enfants font tout ça assez spontanément, parfois même à l’excès. Mais dans un monde complexe, le seul contexte familial est la plupart du temps insuffisant pour offrir la palette des expériences et des connaissances nécessaires.

Dans cette optique, les technologies sont pédagogiquement intéressante dans la mesure où elles favorisent les occasions d’apprentissage. Denys Lamontagne - info@cursus.edu Illustration : Deventer Musea. Émotions dans l'apprentissage. Stratégies d'apprentissage en ligne. Imitation, mèmes et apprentissage. Pensée rationnelle.

Niveaux d’engagement. À quel point vous investissez-vous dans ce que vous faites ? Certains jours de la semaine ou certains moments de la journée sont plus stimulants que d’autres; ils nous indiquent ce qui nous dynamise ou nous inhibe. On comprend que si l'attitude individuelle joue, elle est loin d'être le seul facteur à considérer dans l'engagement. Comment créer, obtenir et maintenir l'engagement des élèves, des profs, de l'administration, des partenaires, des parents ? En ce début d'année scolaire, la question est pertinente. Apprendre est, en principe, intéressant et motivant. Même les singes aiment apprendre !

Mais voilà, on apprend pas tous de la même façon et nos intérêts diffèrent, de là l’intérêt du Design universel de l’apprentissage et de proposer différentes approches, y compris celles d’aller faire un tour dehors ou de répondre aux besoins de formation prioritaires pour l’individu. On veut bien s’engager, mais à condition d’aller quelque part.

Denys Lamontagne - info@cursus.edu Éditeur. Eurêka ! Ce n’est assurément pas par une contemplation béate qu’on arrive à ces moments d’intense satisfaction, où l’on ressent le courant de la compréhension se répandre, où tous les éléments disparates s’alignent et prennent un sens, où de nouvelles perspectives s’ouvrent et où un horizon de possibilités s’illumine. Moment ineffable, on conçoit de dire «Eureka !» Après avoir fourni un effort mental soutenu. Pour obtenir cet éclair de compréhension, cette décharge, il faut une tension, une accumulation, de la résistance, des tentatives avortées, des connections sans issue, des boucles insignifiantes et soudainement un chemin se trace, d’abord tenu, hésitant, prudent, puis de plus en plus attirant et soudainement le contact se fait et un flot d’énergie mentale se diffuse en éclairant toute la question et souvent au delà de la personne.

Car quand une question taraude beaucoup de gens, le plaisir de la compréhension se répand comme la foudre. Denys Lamontagne - info@cursus.edu.