background preloader

Janvier

Facebook Twitter

Sciences Po : honneur et déshonneur. L'étrange conseiller de Carla Bruni. La "polisse", l'Etat et l'"Artist" se disputent les Césars. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Thomas Sotinel.

La "polisse", l'Etat et l'"Artist" se disputent les Césars

Tunisie : Ennahda estime que le procès "Persepolis" n'est pas la solution. Gilles Jacquier, une mort qui éveille les plus vifs soupçons. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis Après le drame, est venu le temps de la commémoration.

Gilles Jacquier, une mort qui éveille les plus vifs soupçons

Ce lundi 23 janvier, confrères journalistes, amis et famille se réunissaient au théâtre éphémère de la Comédie Française pour rendre un hommage collectif à Gilles Jacquier. iBooks 2, iBooks Author, iTunes U : l'iPad dans toutes les salles de classe. Une conférence de presse à New York, présentée par Phil Schiller : ce keynote n'était pas tout à fait ordinaire pour Apple.

iBooks 2, iBooks Author, iTunes U : l'iPad dans toutes les salles de classe

Dédié à l'éducation, secteur privilégié d'Apple, il a été le théâtre de la présentation d'iBooks 2, iBooks Author et iTunes U transformé en une application, un écosystème complet pour tenter d'imposer l'iPad dans les salles de classe et les amphis. Répondre aux problèmes du système éducatif américain Apple s'est de tout temps sentie investie d'un mandat éducatif : Steve Wozniak distribuait des Apple II dans les écoles de son quartier et a un temps été professeur, Steve Jobs a construit NeXT et reconstruit Apple comme des sociétés travaillant de manière très étroite avec les acteurs du monde éducatif.

La présentation de Phil Schiller a donc logiquement commencé par un état des lieux du système éducatif primaire et secondaire américain, tout autant décrié que son système universitaire est admiré. Le capitaine n'a pas été "honnête" selon le croisiériste. DSK : ce qui s'est vraiment passé le 15 mai 2011. SOPA, un super Hadopi à l'américaine. Un projet de loi américain défraie actuellement la chronique.

SOPA, un super Hadopi à l'américaine

Nommé Stop Online Piracy Act, il se veut une sorte de super Hadopi et reprendrait à son compte le concept du firewall chinois : tout site internet considéré comme promouvant la violation du copyright devra être bloqué par les fournisseurs d'accès à Internet américains. Largement inspiré par le lobbying des éditeurs de contenus (Motion Picture Association of America, Recording Industry Association of America, mais également la chambre de commerce US), ce projet suscite naturellement la controverse sur le web. Guerre d'industriels Les grandes sociétés des nouvelles technologies sont elles-mêmes divisées sur la question, puisqu'elles ont parfois des intérêts divergents. En revanche, les sociétés de services sur le web ont assez unanimement rejeté le projet de loi : Google, Facebook, Twitter, Zynga, eBay, Mozilla, Yahoo, AOL et Linkedin ont toutes fait part de leur désaccord.

Megaupload, icône du téléchargement direct. Ce service de téléchargement direct s'est imposé en quelques années dans le top 100 des sites les plus visités du monde.

Megaupload, icône du téléchargement direct

Comment fonctionne Megaupload ? Il s'agit d'un site dit de téléchargement direct : les internautes peuvent y télécharger des fichiers qui y ont été stockés par eux-mêmes ou par d'autres utilisateurs. Comment Anonymous riposte à la mise hors ligne de Megaupload. Hadopi, source de la croissance d'iTunes ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup et Jérémie Baruch Grâce à la Hadopi, les ventes de musique en ligne explosent en France : c'est le message que martèle, depuis lundi 23 janvier et la publication de son rapport annuel (pdf), la puissante Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI).

Hadopi, source de la croissance d'iTunes ?

MegaUpload sur la chaise électrique. Le FBI a ordonné la fermeture de MegaUpload, un réseau de sites longtemps présenté comme l'un des principaux vecteurs du piratage de films et de titres musicaux.

MegaUpload sur la chaise électrique

En France l'initiative a été saluée par Nicolas Sarkozy. Langue vivante 2 : le code. Plus de développeurs et moins de journalistes.

Langue vivante 2 : le code

C’est ainsi que les équipes éditoriales du Guardian vont être remaniées, a annoncé le rédacteur en chef du quotidien britannique, Alan Rusbridger. Car au Guardian comme ailleurs, le futur du journalisme passe par la compréhension du code. Pourquoi? Enquête sur un trafic présumé d'archives du camp d'Auschwitz-Birkenau.

Mon data-journalism à l’heure Sarkozy. Free Mobile : comparatif complet de l'offre face aux concurrents. Par Nicolas Furno le 10 janvier 2012 à 18:48 Les offres de Free ont été publiées ce matin et l'opérateur a frappé un grand coup avec un forfait unique à 19,90 € par mois sans engagement.

Free Mobile : comparatif complet de l'offre face aux concurrents

Ces offres ne permettent pas de financer un téléphone toutefois. Si vous souhaitez accompagner votre forfait d'un iPhone 4S 16 Go, que vaut l'offre de Free face à ses concurrents ? Pour le savoir nous avons comparé l'offre de Free mobile à des forfaits équivalents et à un forfait médian proposant notamment 3 heures de communication. À moins de vouloir changer de téléphone tous les ans, le constat est sans appel : Free mobile est vraiment moins cher après un ou deux ans.

Offre Free mobile : six gros bémols. Des mobiles qui ne suivent pas, un forfait illimité bâtard et un autre, pas si social...

Offre Free mobile : six gros bémols

Passé l’effet « wahou », le coup de Xavier Niel laisse un sentiment d’inachevé. Xavier Niel lors du lancement de Free mobile, le 10 janvier 2012 (Benoit Tessier/Reuters) FreeMobile : combien ça coûte ? Etrangement, FreeMobile ne propose pas de calculette permettant d'estimer les économies que l'on pourrait réaliser en migrant chez Free. OWNI l'a fait, et on a compris pourquoi : les clients déjà engagés chez un autre opérateur sont en effet pénalisés. Le lancement des forfaits FreeMobile fait exploser les statistiques de fréquentation des sites d’information, qui multiplient les articles et donnent à cette couverture médiatique tous les atours d’une énorme campagne de promotion gratuite (voir Free frime).

MaJ : Désireux de savoir combien un abonné pourrait économiser (#oupas) en migrant dès aujourd’hui chez FreeMobile, OWNI a de son côté créé une petite calculette afin de pouvoir comparer ce qu’un abonné (soumis à une durée d’engagement de 12 ou 24 mois -et au-delà des services associés, ou de la question du renouvellement du mobile) paiera à son opérateur actuel, et ce que coûterait, frais de résiliation compris, de passer dès aujourd’hui chez FreeMobile. L'heure des métros automatiques a-t-elle sonné? ParisTech Review D’où viennent les métros automatiques? François Gerin – Si des expériences de métro semi-automatiques ont été menées aux Etats-Unis dès 1959, tout a vraiment commencé avec le projet VAL, imaginé à la fin des années 1960 et mis en œuvre par Matra Transport dans le nord de la France, pour relier en 1983 Villeneuve d’Ascq et Lille. L’acronyme VAL vient de là, et il a été repris pour signifier ensuite “véhicule automatique léger”. Daniel Ek, le cerveau de Spotify.

Si l'on vous dit Tim Cook, Jeff Bezos, Mark Zuckerberg et Sean Parker, vous ne devriez pas avoir de mal à répondre Apple, Amazon, Facebook et Napster. Mais si l'on vous demande de retrouver la société de Daniel Ek, vous sécherez peut-être. Forbes consacre un profil au CEO de Spotify, considéré par certains comme « l'homme le plus important du marché de la musique ». Daniel Ek (à gauche) et Martin Lorentzon (à droite). Maggie Thatcher, icône haïe.