Janvier

Facebook Twitter

Sciences Po : honneur et déshonneur. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Hervé Fradet, maître de conférences à Sciences Po depuis 1990 et membre du conseil de direction Il y a bientôt un an, un jour que je demandais, lors d'une séance du conseil de direction de Sciences Po, une augmentation pour les charges de cours des maîtres de conférence payées 50 euros de l'heure et qui n'ont pas été revalorisées depuis 1992 - vingt ans !

Sciences Po : honneur et déshonneur

-, Michel Pébereau, qui n'y était pas favorable, me rétorqua que c'était "un honneur d'enseigner à Sciences Po". Je suis tellement convaincu de la réalité de cet honneur que, dans la crise que traverse notre institution, je m'obligeais à la plus grande réserve, dans l'attente de notre prochain conseil. Mais la tribune de MM. Jean-Claude Casanova et Michel Pébereau (Le Monde daté 22-23 janvier), qui ne s'expriment pas en leur nom personnel, mais en qualité de présidents des conseils de Sciences Po, sans que ceux-ci aient été consultés, m'interdit de garder le silence. Mais je voudrais rappeler ceci.

L'étrange conseiller de Carla Bruni. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Ariane Chemin C'est l'histoire d'un "Zelig" qui se serait installé depuis trois ans à l'Elysée, sans jamais être repéré par personne.

L'étrange conseiller de Carla Bruni

D'un producteur de musique aux cheveux bruns coiffés d'une drôle de mèche blanche, qui voyage avec le président en Inde, aux Etats-Unis, en Tunisie ou au Mexique - sans que personne, dans la "caravane" présidentielle, n'ose poser de question. Il y a toujours eu, dans l'histoire de la Ve République, des conseillers élyséens dont la présence insolite finit, à force de ne pas être interrogée, par devenir évidente. Jusqu'à ces derniers jours, Julien Civange, 42 ans, était l'un de ces mystérieux inconnus de la rue du Faubourg-Saint-Honoré.

La gestion hasardeuse de "Born HIV free" ("naître sans le sida"), grosse opération médiatique de collecte de fonds dont il s'occupait pour le Fonds mondial de lutte contre le sida, a tout changé. Voici Julien Civange, en juillet 2009, au Radio City Music Hall de New York. "C'est qui ce gus ? " La "polisse", l'Etat et l'"Artist" se disputent les Césars. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Thomas Sotinel L'attrait de la compétition pour les Césars, qui seront remis le 24 février, pâlit un peu cette année, tant l'attention est tournée vers le destin américain de The Artist.

La "polisse", l'Etat et l'"Artist" se disputent les Césars

Reste que cette 37e cérémonie conclut une année cinématographique française euphorique. On n'a jamais enregistré autant d'entrées (215 millions) dans les salles depuis 1966. Un film français, Intouchables, s'est hissé à la troisième place du box-office depuis 1945 et approche les 20 millions d'entrées ; à Cannes, deux films français, Polisse et The Artist ont été distingués, le second poursuivant sa route jusqu'à Los Angeles où les Oscars seront remis le 26 février, deux jours après les Césars. Les nominations annoncées vendredi sont un reflet assez fidèle de cette situation. Soixante pour cent des 3 880 membres de l'Académie, professionnels du cinéma à jour de leur cotisation, ont voté. Sur le Web : la liste complète des nommés aux Césars 2012. Tunisie : Ennahda estime que le procès "Persepolis" n'est pas la solution. Le parti islamiste Ennahda, première force politique en Tunisie, prêche pour l'apaisement dans le procès "Persepolis", une affaire qui a cristallise depuis plusieurs mois les tensions entre camps laïc et religieux.

Tunisie : Ennahda estime que le procès "Persepolis" n'est pas la solution

Lors de la reprise du procès, lundi 23 janvier, à Tunis dans une ambiance électrique, Ennahda a exprimé son "attachement à la liberté d'expression" et estimé que les poursuites judiciaires à l'encontre du patron de Nessma TV dans le cadre de l'affaire Persepolis "n'étaient pas la meilleure solution". Le patron de la chaîne tunisienne Nessma, Nabil Karoui, est poursuivi pour "atteinte aux valeurs du sacré" après la diffusion l'an dernier du film Persepolis, qui avait entraîné des violences d'extrémistes islamistes.

A l'issue d'une matinée totalement chaotique, le procès a finalement été reporté au 19 avril, repoussant encore l'épilogue de cette affaire explosive. "Les enjeux vont au-delà de M. Gilles Jacquier, une mort qui éveille les plus vifs soupçons. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis Après le drame, est venu le temps de la commémoration.

Gilles Jacquier, une mort qui éveille les plus vifs soupçons

Ce lundi 23 janvier, confrères journalistes, amis et famille se réunissaient au théâtre éphémère de la Comédie Française pour rendre un hommage collectif à Gilles Jacquier. Si les mémoires gardent de lui l'image d'un grand reporter aguerri, récompensé par le prix Albert Londres, sa mort laisse un goût amer à ceux qui l'accompagnaient, ce mercredi 11 janvier, à Homs. Les premiers témoignages des journalistes présents sur place laissent entrevoir les circonstances obscures de cette attaque, en plein chaos syrien. Au sein même de l'Elysée, on laissait, dès le lendemain du drame, poindre le doute : "Nous penchons pour une manipulation", indiquait une source proche du président, citée par Le Figaro, qui faisait remarquer que l'accident "tombe plutôt bien pour un régime qui cherche à décourager les journalistes étrangers et à diaboliser la rébellion". Que se passe-t-il alors ? iBooks 2, iBooks Author, iTunes U : l'iPad dans toutes les salles de classe.

Une conférence de presse à New York, présentée par Phil Schiller : ce keynote n'était pas tout à fait ordinaire pour Apple.

iBooks 2, iBooks Author, iTunes U : l'iPad dans toutes les salles de classe

Dédié à l'éducation, secteur privilégié d'Apple, il a été le théâtre de la présentation d'iBooks 2, iBooks Author et iTunes U transformé en une application, un écosystème complet pour tenter d'imposer l'iPad dans les salles de classe et les amphis. Répondre aux problèmes du système éducatif américain Apple s'est de tout temps sentie investie d'un mandat éducatif : Steve Wozniak distribuait des Apple II dans les écoles de son quartier et a un temps été professeur, Steve Jobs a construit NeXT et reconstruit Apple comme des sociétés travaillant de manière très étroite avec les acteurs du monde éducatif. La présentation de Phil Schiller a donc logiquement commencé par un état des lieux du système éducatif primaire et secondaire américain, tout autant décrié que son système universitaire est admiré. C'est là que les éditeurs entrent en jeu. Images The Verge. Le capitaine n'a pas été "honnête" selon le croisiériste.

Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le Francescho Schettino, le capitaine du navire Concordia qui s'est échoué vendredi soir sur l'île italienne du Giglio, "n'a pas été honnête" avec ses responsables à terre en expliquant la situation, a estimé vendredi le patron de la société Costa Crociere.

Le capitaine n'a pas été "honnête" selon le croisiériste

"Il y a une enquête. Personnellement je pense qu'il n'a pas été honnête avec nous. Je n'ai pas d'éléments pour dire s'il était lucide ou non. Je pense qu'il était perturbé d'un point de vue émotionnel, il voyait sa créature, son navire, couler devant lui", a déclaré Pier Luigi Foschi dans un interview au Corriere della Sera.

La justice et la société-mère du navire reprochent à M. Pour le patron de Costa Crociere, qui a confessé avoir "peur" pour l'avenir de la société, il s'agit désormais de tirer les leçons de cet accident. "La législation européenne transpose la convention d'Athènes de 2005 et introduit une responsabilité objective de l'armateur. DSK : ce qui s'est vraiment passé le 15 mai 2011. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Marion Van Renterghem - New York, envoyée spéciale Que s'est-il passé ce dimanche 15 mai 2011 au 8e étage du monumental building gris qui abrite les bureaux du procureur de New York, au sud de Manhattan ?

DSK : ce qui s'est vraiment passé le 15 mai 2011

Entre le samedi 14 mai à 16 h 40, où Dominique Strauss-Kahn, accusé de viol par une femme de chambre, est arrêté à l'aéroport JFK et emmené dans un commissariat d'Harlem, et le lundi 16 mai, où la juge Melissa Jackson décide de l'expédier à la prison de Rikers Island, des turbulences internes à l'équipe du procureur Cyrus Vance Jr ont donné lieu à toutes sortes d'interprétations. Dimanche, vers 14 heures, une rencontre a lieu dans les locaux de la Special Victim Unit (SVU), situés dans ce commissariat d'East Harlem. Sont présents Ben Brafman et William Taylor, les deux avocats américains de Dominique Strauss-Kahn, et John Artie McConnell, procureur adjoint, membre de la Sex Crimes Unit, célèbre division spécialisée dans les crimes sexuels.

SOPA, un super Hadopi à l'américaine. Un projet de loi américain défraie actuellement la chronique.

SOPA, un super Hadopi à l'américaine

Nommé Stop Online Piracy Act, il se veut une sorte de super Hadopi et reprendrait à son compte le concept du firewall chinois : tout site internet considéré comme promouvant la violation du copyright devra être bloqué par les fournisseurs d'accès à Internet américains. Largement inspiré par le lobbying des éditeurs de contenus (Motion Picture Association of America, Recording Industry Association of America, mais également la chambre de commerce US), ce projet suscite naturellement la controverse sur le web.

Guerre d'industriels Les grandes sociétés des nouvelles technologies sont elles-mêmes divisées sur la question, puisqu'elles ont parfois des intérêts divergents. En revanche, les sociétés de services sur le web ont assez unanimement rejeté le projet de loi : Google, Facebook, Twitter, Zynga, eBay, Mozilla, Yahoo, AOL et Linkedin ont toutes fait part de leur désaccord. Des méfaits de la loi SOPA. Megaupload, icône du téléchargement direct. Ce service de téléchargement direct s'est imposé en quelques années dans le top 100 des sites les plus visités du monde.

Megaupload, icône du téléchargement direct

Comment fonctionne Megaupload ? Il s'agit d'un site dit de téléchargement direct : les internautes peuvent y télécharger des fichiers qui y ont été stockés par eux-mêmes ou par d'autres utilisateurs. Ces fichiers sont hébergés par Megaupload, ce qui permet à l'entreprise de proposer des vitesses de téléchargement importantes – mais la rend partiellement responsable des contenus qu'elle abrite. Comment gagne-t-il de l'argent ? Megaupload affichait des publicités sur les pages de téléchargement, et proposait également des systèmes d'abonnement : les internautes qui utilisaient fréquemment le service pouvaient payer quelques euros par mois pour bénéficier d'une vitesse de téléchargement accrue et sans limitation du nombre de fichiers téléchargés.

Ce site est-il légal ? MegaUpload : entretien avec E. Comment les Etats-Unis ont-ils pu bloquer un site hébergé à Hongkong ? Comment Anonymous riposte à la mise hors ligne de Megaupload. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laurent Checola Peu après l'annonce de la saisie du nom de domaine Megaupload, jeudi 19 janvier, par les autorités américaines, le collectif d'hacktivistes Anonymous a procédé à une riposte – nom de code : #opmegaupload –, mettant hors ligne une série de sites institutionnels, comme celui du département de la justice, ou des sites concernant les ayants droit de la musique ou du cinéma.

D'autres sites comme celui de la Maison Blanche, ou même Hadopi.fr, ont été affectés. Pour procéder à une telle opération, le collectif réalise des "attaques distribuées de déni de service" (DDOS). Le principe de ces attaques est simple : saturer un site Web par un très grand nombre de connexions, jusqu'au moment où la machine qui héberge le site n'est plus en mesure de répondre. Ces attaques sont relativement simples à mettre en place et il est très difficile de les contrecarrer efficacement. Hadopi, source de la croissance d'iTunes ?

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Damien Leloup et Jérémie Baruch Grâce à la Hadopi, les ventes de musique en ligne explosent en France : c'est le message que martèle, depuis lundi 23 janvier et la publication de son rapport annuel (pdf), la puissante Fédération internationale de l'industrie phonographique (IFPI). Parmi des résultats européens globalement meilleurs que les années précédentes, la France sort en effet du lot : d'après une étude réalisée par des universitaires américains, se basant sur les ventes d'albums et de morceaux sur iTunes des quatre principales maisons de disques, les ventes ont augmenté partout, mais nettement plus en France : entre 22,5 et 25 % de mieux que dans les pays voisins. "Cette étude confirme la tendance, déjà soulignée dans les études barométriques publiées par l'Hadopi, d'un changement des usages des internautes vers des pratiques licites", s'est félicité la Haute Autorité dans un communiqué publié lundi.

MegaUpload sur la chaise électrique. Le FBI a ordonné la fermeture de MegaUpload, un réseau de sites longtemps présenté comme l'un des principaux vecteurs du piratage de films et de titres musicaux. En France l'initiative a été saluée par Nicolas Sarkozy. Sur Internet, la guerre est déclarée. Les Anonymous n'ont pas tardé avant d'attaquer les sites institutionnels un par un. Ça sentait déjà le roussi. En ordonnant la fermeture de MegaUpload, les États-Unis ont embrasé Internet. Le Département de la Justice américain accuse MegaUpload d’avoir mené une “entreprise de crime organisé, prétendument responsable de piratage en ligne massif et à l’échelle mondiale, à travers Megauplaoad.com et plusieurs sites apparentés, générant plus de 175 millions de dollars de profits criminels et privant ainsi les ayants droit de plus de 500 millions de dollars”.

L’acte d’accusation de 72 pages (ci-dessous) vise sept membres de la galaxie MegaUpload, désignée comme ”Megaconspiracy”. Anonymous à la manœuvre Y compris en France. Langue vivante 2 : le code. Plus de développeurs et moins de journalistes. C’est ainsi que les équipes éditoriales du Guardian vont être remaniées, a annoncé le rédacteur en chef du quotidien britannique, Alan Rusbridger. Car au Guardian comme ailleurs, le futur du journalisme passe par la compréhension du code. Pourquoi? Parce que, derrière chaque site d’informations et chaque application mobile, il y a des lignes et des lignes de signes (lettres, chiffres, ponctuation) incompréhensibles pour le quidam mais sans qui, en ligne, il n’y aurait aucun habitacle susceptible d’accueillir des contenus journalistiques. Il serait donc temps d’apprendre à “taper” ces “lignes” de code. Ecole de code Un clic plus tard, me voici à la Codecademy, la Star Academy du code, un site créé en août dernier par deux compères, Zach Sims and Ryan Bubinski, issus de l’Université de la Columbia, à New York.

Les journalistes, étudiants ou professionnels, ne sont pas les seuls concernés. Scripts, commandes, etc. “Comment vous appelez-vous?” Enquête sur un trafic présumé d'archives du camp d'Auschwitz-Birkenau. Suite à des informations de médias polonais selon lesquels deux Allemands auraient retrouvé et sorti illégalement du territoire polonais des archives du camp allemand d'Auschwitz-Birkenau, le musée du camp a demandé lundi 16 janvier à la justice polonaise d'ouvrir une enquête criminelle dans cette affaire. "Le musée a également informé l'Institut polonais de la mémoire nationale IPN, qui instruit les crimes nazis et staliniens", a précise le porte-parole du musée.

Selon le journal local Nowiny Jeleniogorskie et la radio publique Jedynka, deux citoyens allemands auraient déterré trois caisses contenant des documents du camp d'Auschwitz-Birkenau, près de Przelecz Kowarska, un village du sud-ouest de la Pologne. Ces documents de très grande valeur pourraient constituer des pièces à conviction dans des enquêtes toujours menées par l'IPN contre des anciens criminels nazis. Mon data-journalism à l’heure Sarkozy. Free Mobile : comparatif complet de l'offre face aux concurrents. Offre Free mobile : six gros bémols. FreeMobile : combien ça coûte ? L'heure des métros automatiques a-t-elle sonné? Daniel Ek, le cerveau de Spotify.

Maggie Thatcher, icône haïe.