6-12 Juin

Facebook Twitter

Battisti cesare bresil - Libération de Battisti: l'Italie, "amère", veut se tourner vers la Cour de La Haye. L'image suivante est une publicité Ukraine: les pro-russes, toujours à l'offensive dans l'Est, en appellent à Poutine AFP | international Les insurgés armés pro-russes sont repassés à l'offensive lundi dans l'Est de l'Ukraine, demandant l'aide de Vladimir Poutine face au gouvernement pro-européen de Kiev, qui a lancé un appel à l'ONU.

battisti cesare bresil - Libération de Battisti: l'Italie, "amère", veut se tourner vers la Cour de La Haye

©AFP - Hier 23:09 - photo : Alexey Kravtsov 71 sources 20 vidéo(s) 51 texte(s) La Rochelle: prélèvements d'ADN dans le calme au lycée, pour confondre un violeur AFP | société Une opération inédite de prélèvements d'ADN sur 527 hommes et jeunes hommes a débuté lundi dans un lycée privé de La Rochelle pour confondre l'auteur d'un viol dans l'établissement, des prélèvements qui se déroulent dans "le calme et la sérénité" et auxquels "personne ne s'oppose", selon le procureur.

Battisti cesare bresil - Battisti fait ses premiers pas d'homme libre, le Brésil reste ferme. Battisti cesare bresil - Battisti fait ses premiers pas d'homme libre, le Brésil reste ferme. Battisti cesare bresil - Libération de Battisti: l'Italie, "amère", veut se tourner vers la Cour de La Haye. L'Italie s'indigne de la libération de Battisti.

L'Italie, aussi bien à droite qu'à gauche, s'est indignée jeudi de la décision brésilienne de libérer l'ex-militant d'extrême gauche italien Cesare Battisti, et le gouvernement a annoncé un recours devant la Cour internationale de justice de La Haye.

L'Italie s'indigne de la libération de Battisti

Même le discret président Giorgio Napolitano, qui a surtout une fonction d'autorité morale, a "déploré une décision qui contredit les rapports historiques d'amitié entre les deux pays" et exprimé "sa solidarité aux familles des victimes des horribles crimes commis par Cesare Battisti". Le chef du gouvernement de centre-droit Silvio Berlusconi a exprimé sa "vive amertume", estimant que la décision du Brésil "ne tient pas compte de l'attente légitime que justice soit faite en particulier pour les familles des victimes de Battisti".