background preloader

National

Facebook Twitter

Immobilier 2016 : évolution des prix ? des taux ? Comment évolue l’immobilier en 2016 en France ? Nos articles détaillent les actualités immobilières de cette année et les replacent dans le contexte global du marché. Vous retrouverez notamment tous les changements pour l’immobilier et le logement en matière d’impôts, de taxes, de réglementation, de fiscalité, les nouvelles mesures prises par le gouvernement, etc. Ces explications viennent compléter les informations et les conseils donnés dans notre guide de l’achat immobilier en 2016 (à télécharger gratuitement).

Vous retrouverez également un point régulier sur les chiffres qui font le marché immobilier en 2016. Nous analyserons plus précisément comment évolue les prix de l’immobilier en 2016 et nous suivrons également de près l’évolution des taux de crédit immobilier. Abattements et exonérations pour la taxe d'habitation en 2016 Avez-vous le droit à une exonération pour votre taxe d’habitation en 2016 ?

La rentabilité d'un bien immobilier locatif dans 100 grandes villes françaises. Immobilier juin 2016. Hausse des volumes et chute des taux : la baisse des prix marque une pause ? Comme nous l’avons vu dans notre analyse des tendances pour le marché immobilier en 2016, le nombre de ventes de logements anciens retrouve au fil des mois des niveaux importants sur 12 mois glissants. Après environ 3 ans de marché peu dynamique, les transactions sont plus nombreuses et cela permet de débloquer certains marchés où les ventes étaient difficiles.

Pour le mois de mars 2016, l’INSEE et les notaires annoncent 818 000 ventes de logements anciens sur un an glissant, soit entre avril 2015 et mars 2016. C’est 17.2 % de plus qu’un an auparavant, lorsque le marché tournait au ralenti. Au niveau des prix, après environ 4 ans de baisse régulière et en moyenne modérée, il se pourrait bien que ce mouvement marque une pause ou s’interrompt. En outre, les notaires de Paris - Ile-de-France ont également publié de nouveaux chiffres sur le marché immobilier en Ile-de-France au 1er trimestre 2016. Analyse du marché immobilier | Notaires de France. En juillet 2016, la demande de logements neufs s'améliore selon les promoteurs immobiliers. La demande de logements neufs est jugée proche de la normale En octobre 2016, les promoteurs sont légèrement moins nombreux qu'en juillet à estimer que la demande de logements neufs est forte.

Après s'être relevé de 25 points entre janvier et juillet, le solde correspondant baisse légèrement (-2 points). Il reste proche de sa moyenne de long terme. Les perspectives de mises en chantier fléchissent En octobre 2016, les perspectives de mises en chantier pour les trois prochains mois se dégradent. Les promoteurs sont de nouveau plus nombreux à signaler une hausse du prix moyen des logements Les promoteurs sont de nouveau plus nombreux que lors de la précédente enquête à signaler une hausse du prix moyen des logements neufs mis en vente ; le solde correspondant augmente depuis janvier 2015, sans rejoindre cependant sa moyenne de longue période. Tendance de la demande de logements neufs. Évolution des prix immobiliers et des volumes de ventes en 2016. L’INSEE vient de communiquer les derniers chiffres pour l’indice Notaires-INSEE des prix de l’immobilier ancien en France.

Le fait le plus marquant concerne le nombre de ventes. Il ne fait aucun doute que le marché immobilier a fortement redémarré en termes de volume de transactions. Malgré cela et des taux d’emprunt hypers-bas, les prix des maisons et appartements anciens restent quasi stables. Regardons de plus près ces chiffres sur les prix de l’immobilier en 2016 et les volumes de ventes avant de s’interroger sur les raisons qui peuvent expliquer que les prix n’augmentent pas. Un marché immobilier beaucoup plus dynamique depuis quelques trimestres Depuis le 1er semestre 2012, le marché immobilier en France s’était peu à peu grippé. Sur 2013 et 2014, les ventes de logements anciens sont restées à des niveaux assez bas, ne dépassant jamais les 740 000 ventes sur un an glissant. Les prix des logements restent malgré tout globalement stables La fin de l’effet qualité ?

Prix immobilier 2016 : le point en France et dans le monde. Quelle est l'évolution du prix de l'immobilier par pays ? Quelles perspectives pour une baisse des tarifs de la pierre en France ? Le JDN vous fournit une estimation et des cartes des prix immobiliers. Le dernier quart du 20e siècle a été marqué par une envolée du prix de l'immobilier dans tous les pays, à quelques exceptions près. Mais depuis le milieu des années 2000, la tendance dans l'immobilier est à la correction, voire à l'effondrement du prix de l'immobilier dans certaines régions du monde. Estimation du prix immobilier par pays Pour y voir plus clair, le JDN a lancé son guide interactif des prix de la pierre, un outil qui permet de comparer l'évolution du prix immobilier dans 21 pays depuis 1975.

Comment se porte le marché de l'immobilier en 2017 ? Au Japon, les prix remontent pour la première fois depuis 1975 Les prix dans l'ancien devraient croître de 2,6% en France en 2017 Pas besoin de traverser l'Atlantique pour observer de telles évolutions. Et en Asie ? Et aussi. Non, le marché immobilier ne va pas aussi bien qu'on le dit. Avouez que vous y perdez votre latin : naguère encore, il y a dix mois, on entendait que l'immobilier allait mal. Pas assez de constructions, pas assez de transactions, pas assez de terrains disponibles, des prix trop élevés. Et voilà qu'on ne parle plus d'immobilier qu'au travers de décisions publiques polémiques, telles que l'encadrement des loyers, ou à propos de la baisse incroyable des taux d'intérêt des crédits acquéreurs, phénomène exogène à fort impact sur le marché des achats de logements.

Tout se passe comme si l'immobilier, réputé malade, fragile il y a quelques mois, était en pleine santé. La ministre en charge du dossier, Emmanuelle Cosse, récupère la mise, et quand ses prédécesseurs évoluaient en terrain hostile, courant les congrès professionnels avec la certitude de ne pas y être accueillis avec les honneurs, elle monte aux tribunes sous les applaudissements. Que s'est-il donc passé ? Un miracle ? Un mensonge ? Bref, il faut du courage pour prétendre que tout va bien. Immobilier : le marché pourrait reculer en 2017. 21 Juillet 2016 - Depuis 2015, le marché immobilier est reparti avec des ventes en hausse de 15% dans l'ancien. Mais les taux de crédit pourraient remonter en 2017 selon des experts.

Les ventes reculeraient alors de 5%. © Marc Loiseau Le marché de l’ancien sera-t-il toujours aussi dynamique en 2017 ? C’est la question que se posent tous les spécialistes de l’immobilier et ceux qui comptent vendre leur bien pour en acheter un autre. Les chiffres clés- Taux de crédit à 20 ans : 1,75% en juillet 2016 contre 2,55% en juillet 2015- 830.000 à 850.000 ventes prévues en 2016 contre 802.000 en 2015, soit une hausse comprise entre 34 et 59%.- 120.000 ventes de logements neufs attendues en 2016 contre 102.000 en 2015 (+17,6%)- 125.000 ventes de maisons contre 111.300 en 2015 (+12,30%) La hausse des taux freine le marché.

Les prix des logements augmentent. Un marché immobilier en repli. Baromètre national des prix de l’immobilier au 1er juin 2016 – Un marché immobilier sensible à tous les vents. MeilleursAgents publie la 82ème édition de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier résidentiel à Paris, en Île-de-France et dans les dix plus grandes villes de France. Basé sur les promesses de vente signées entre le 1er et le 31 mai 2016 qui se transformeront en actes authentiques dans les 3 prochains mois, ce baromètre est un indicateur avancé de l’évolution des prix de l’immobilier. 82ème Baromètre MeilleursAgents – Points clés : Les prix continuent de monter presque partout sous l’effet mécanique de la baisse des taux, continue depuis le début de l’année.

Mais le marché immobilier du mois de mai a souffert d’un climat social et météorologique particulièrement adverse. Si les mises en vente ont été nombreuses et en ligne avec un mois de mai “normal”, les acheteurs ont été moins présents qu’au mois précédent. Gageons ou espérons que le mois de juin connaîtra un climat plus serein et plus clément pour permettre un retour des acheteurs et de la fluidité du marché immobilier.