background preloader

Site utiliser pour l expo

Facebook Twitter

La voiture électrique n'est pas « écologique » Le jury de déontologie publicitaire épingle l'Autolib' à Paris, la Bluely à Lyon et la Zoé Renault, estimant qu'elles ne peuvent pas être qualifiées de « propres ».

La voiture électrique n'est pas « écologique »

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric La voiture électrique ne peut pas être considérée comme « écologique » ni « propre ». Telle est la conclusion de trois avis publiés par le jury de déontologie publicitaire (JDP), jeudi 26 juin, concernant des publicités pour deux véhicules en libre-service du groupe Bolloré, Autolib' à Paris et Bluely à Lyon, ainsi que la voiture électrique Zoé de Renault. Le JDP, une instance de l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), avait été saisi le 15 avril par l'association Observatoire du nucléaire contre plusieurs pages du site Internet d'Autolib' qui la qualifient « d'écologique » et de « propre » et contre un encart publicitaire présentant Bluely comme « très pratique, écologique et économique ». « S'il faut enlever un mot, on le fera. Voiture électrique ou thermique, le bilan environnemental complet. Rédigé par Annabelle, le 8 Feb 2014, à 14 h 10 min Potentiel d’acidification atmosphérique On entend par acidification atmosphérique l’augmentation de la teneur en substances acides dans l’atmosphère.

Voiture électrique ou thermique, le bilan environnemental complet

C’est ce phénomène qui est à l’origine des pluies acides. Pour le VE, il provient principalement de l’extraction de cobalt et de nickel qui entrent dans la fabrication des batteries.Pour le VT, c’est la production de dioxyde d’azote. >>> Le véhicule thermique a un impact moins lourd que le véhicule électrique. En savoir plus : l’extinction des ressources Potentiel d’eutrophisation de l’eau Le phénomène d’eutrophisation de l’eau est lié aux mêmes facteurs que l’acidification, à savoir l’extrait des métaux concernant le véhicule électrique, et les émissions de d’azote (Nox) pour le véhicule thermique. >>> sur ce point, les résultats sont plus nuancés. Potentiel d’ozone photochimique Ce facteur rend compte de la pollution locale en milieu urbain, en mesurant notamment la production de COV.

Voiture électrique ou thermique, le bilan environnemental complet. Rédigé par Annabelle, le 8 Feb 2014, à 14 h 10 min Impact énergétique de la voiture électrique Il s’agit ici de mesurer la consommation d’énergie primaire des 2 types de véhicules.

Voiture électrique ou thermique, le bilan environnemental complet

Voiture électrique ou thermique, le bilan environnemental complet. Rédigé par Annabelle, le 8 Feb 2014, à 14 h 10 min La voiture électrique a tout pour elle, du moins sur le papier.

Voiture électrique ou thermique, le bilan environnemental complet

Finies la pollution en ville et la dépendance au pétrole : la voiture électrique semble être le compromis idéal pour garder une certaine liberté dans la mobilité tout en préservant la planète. Mais on se rend compte que le débat voiture thermique / voiture électrique est loin d’être simple. Véhicule électrique vs thermique : un match serré Electrique ou thermique, quel type de véhicule pollue le moins ? Entre les 2, les bilans sont plutôt serrés : électrique ou thermique, le gagnant n’est pas toujours celui qu’on croit. Fin 2012, nous avions déjà pris connaissance de quelques éléments de réponse concernant le (vrai) impact écologique de la voiture électrique.

L’Université des Sciences et des Technologies de Norvège avait en effet mesuré l’impact réel des voitures électriques pour en tirer quelques résultats surprenants : Une analyse du cycle de vie complète Rédigé par Annabelle. L'impact de l'auto sur l'environnement - L'automobileL'automobile. Le smog Le smog est composé de deux ingrédients principaux: l’ozone troposphérique, appelé également «ozone au niveau du sol» et les particules en suspension dans l’air.

L'impact de l'auto sur l'environnement - L'automobileL'automobile

L’ozone troposphérique résulte d’un mécanisme relativement compliqué puisque nous n’émettons pas directement de l’ozone (N), mais qu’il se forme à partir de l’effet du rayonnement du soleil dans un processus de photochimie sur d’autres polluants comme l’oxyde d’azote (NOx, x étant 1 pour le monoxyde d’azote et 2 pour le dioxyde d’azote) émis par les véhicules et des composés organiques volatils. L’oxyde d’azote est le résultat de la combustion d’un carburant fossile, comme l’essence, et les composés volatiles sont des vapeurs et des gaz provenant du carbone, comme le monoxyde de carbone (CO), le méthane et les hydrocarbures chlorofluorés (chlorofluorocarbures — CFC). Ainsi, le smog est très nocif pour la santé lequel provoque la toux, une respiration sifflante et des serrements de poitrine. Les pluies acides. Tpe sur l'impact automobile dans la société et l'environnement « Par Victorien, Raphaël, et Evan.