background preloader

NoSQL

Facebook Twitter

Le créateur de CouchDB rejoint Salesforce sur un projet ambitieux. Damien Katz, fondateur de la société Couchbase, tel qu'il se présente sur son profil LinkedIn.

Le créateur de CouchDB rejoint Salesforce sur un projet ambitieux

Sur son blog, Damien Katz, à l'origine de la base NoSQL CouchDB et fondateur de Couchbase, explique qu'il va travailler chez Salesforce.com sur un projet important. Celui-ci portera sur l'infrastructure du site et sa réussite pourrait dépasser le cadre de l'éditeur de logiciels en mode SaaS. Damien Katz, le créateur du projet de base de données NoSQL CouchDB, vient d'annoncer qu'il rejoindrait en janvier prochain les équipes de l'éditeur californien Salesforce.com, fournisseur de logiciels de gestion de la relation client en mode SaaS (software as a service). Il y travaillera avec l'architecte logiciel Pat Helland sur un projet très ambitieux et « ridiculement cool », écrit-il sur son blog personnel.

Des alternatives à Oracle ? Pour l'analyste Curt Monash, spécialiste du marché des bases de données interrogé par Chris Kanaracus, Salesforce.com n'a plus nécessairement besoin d'Oracle. Introduction au NoSQL Apache CASSANDRA. Ce premier article d'une série de cinq sur la base de données NoSQL Apache Cassandra présente brièvement les fonctionnalités, l'installation, une première prise en main et quelques outils d'administration.

Introduction au NoSQL Apache CASSANDRA

Cet article introductif ne se veut pas être exhaustif, mais présente les concepts du NoSQL Cassandra, plébiscités par de nombreux acteurs du Web, nécessaires aux articles suivants. Les articles de la série consacrée à Apache Cassandra sont décrits ci-dessous : Article 1 : installation, prise en main rapide et outils d'administration Article 2 : modèle de données et API Java (Hector, Astyanax et JDBC) Cette liste sera complétée au fur et à mesure des publications. Je tiens à préciser que je ne suis pas un spécialiste de Cassandra. Si vous souhaitez donner votre avis sur le contenu de cet article, exprimez votre opinion, profitez de cette discussion 6 commentaires Article lu 3045 fois. N'hésitez pas à consulter ce glossaire. I-A. I-B. I-C. I-C-1. La valeur n'est pas obligatoire. I-C-2. MongoDB sacré SGBD de l'année 2013. Solid IT la firme à l’origine du classement des SGBD (Systèmes de Gestions de Base de Données) en fonction de leurs popularité récidive, et propose le classement du SGBD le plus populaire pour l’année 2013.

MongoDB sacré SGBD de l'année 2013

À titre de rappel, Solid IT à la manière de Tiobe ou encore de PYPL a fait du classement des SGBD son domaine d’expertise. MongoDB est sacré par la firme SGBD le plus populaire pour l’année 2013. Il est immédiatement suivi par PostgreSQL en deuxième position, et Cassandra ferme le top 3 de ce classement ultra sélectif des SGBD les plus populaires de l’année 2013. Ceci à de quoi surprendre, vu que le classement de janvier 2014 n’est pas très différent de celui de décembre 2013. En effet le top 10 reste inchangé. La magie du classement s’explique dans la façon avec laquelle Solid IT a procédé pour déterminer la popularité des SGBD de son top 3 pour l’année 2013. Passer des SGBDR à NoSQL. Entretien avec Dipti Borkar de Couchbase. Les bases de données relationnelles ont été utilisées pendant des décennies pour stocker des données, et elles représentent toujours une solution viable pour de nombreux cas d'utilisation.

Passer des SGBDR à NoSQL. Entretien avec Dipti Borkar de Couchbase

NoSQL quant à lui est choisi aujourd'hui notamment pour des raisons d'évolutivité et de performance. Cet article est une interview de Dipti Borkar, directrice de la gestion produit chez Couchbase, sur les défis, les avantages et le processus de migration d'un SGBDR vers NoSQL. InfoQ: Quand est-il temps de remplacer SQL par une solution NoSQL? Dipti Borkar: OK, ce titre semble un peu sévère - et en vérité, dans la plupart des cas, il ne s'agit pas de remplacer SQL par une solution NoSQL, mais plutôt, de faire une transition de l'un à l'autre, si l'application et le cas d'utilisation dictent la nécessité d'un changement. Les applications web typiques sont construites avec une architecture trois tiers. E. Renaux. NoSQL signifie “Not Only SQL” (“pas seulement SQL”) et désigne un ensemble de systèmes de gestion de base de données.

E. Renaux

Cette catégorie de SGBD abandonne de nombreuses fonctionnalités classiques des SGBD-relationnel au profit de la simplicité, de la performance et d’une scalabilité élevée. Pourquoi est apparu NoSQL? Ces dernières années, les grands acteurs du web tels que Google, Facebook ou Amazon, ont eu à traiter des volumes de données de plus en plus gros. MongoDB : la base de données NoSQL qui valait un milliard. NoSQL : MongoDB lève 150 millions de dollars. Comparatif des bases de données NoSQL. La mécanique des nuages. 01net le 16/09/13 à 09h54 © Philippe Roure Virtualisation et automatisation sont les moteurs du Nuage informatique.

La mécanique des nuages

Vu depuis ce côté-ci du clavier, le Nuage c’est très simple. Google déclare la guerre à Amazon dans le cloud. 01net le 01/10/13 à 17h44 Des serveurs virtuels à la demande, des langages de développement, du stockage sous toutes ses formes, des API à la pelle, etc.

Google déclare la guerre à Amazon dans le cloud

Google a décidé de mettre les grands moyens pour s’imposer dans un domaine dans lequel, bizarrement, il est un peu à la traîne : la mise à disposition d’une plateforme pour le développement et l’hébergement d’applications en mode cloud, un type de service dont les entreprises, les éditeurs de logiciels et les développeurs raffolent actuellement. Celui qui arrivera à constituer un puissant écosystème de développeurs autour de sa plateforme cloud aura un avantage dans les futures batailles technologiques.

Or sur ce créneau, il y a déjà un leader, c’est Amazon Web Services (AWS). Google recycle sa technologie interne pour en faire des produits A l’inverse, Google n’est même pas cité dans le classement de 451 Research, alors que l’éditeur de Mountain View est quand même le roi des services cloud grand public (Search, Gmail, Drive,...). Big data : MongoDB lève 150 millions de dollars.