background preloader

Methodologie protocole

Facebook Twitter

INPN - Documentation Natura 2000. CORINE Biotopes / Habitats naturels / Références bibliographiques / Natura 2000. 1284109205. M1 S7 Hautekeete Phytosocio. Dernière année de l’étude sur le suivi des Carabes. Depuis 3 ans, les suivis des auxiliaires de culture, et en particulier des carabes, menés sur le site pilote de l’Ardusson (entre Troyes et Nogent/Seine), s’attachent à mettre en évidence l’impact de certains aménagements et de certaines pratiques agricoles sur ces fameux coléoptères.

Dernière année de l’étude sur le suivi des Carabes

Cette 4ème année d’étude, pilotée par Jessica Boursier, en Master II à l’Université de Dijon dans le cadre de son stage de fin d’étude, permettra de mettre en lumière les conclusions de ce long travail.Quelques éléments ont déjà été mis en évidence. Ainsi, les populations de carabes observées sont loin d’être les mêmes (en terme d’effectifs rencontrés et de diversité d’espèces) dans les cultures de printemps et dans les cultures d’hiver. De même, si certaines espèces « rustiques » s’adaptent facilement aux perturbations de leur environnement (telles que le travail du sol), d’autres, beaucoup plus sensibles, se cantonneront près d’éléments tels que les bandes enherbées.

Www.paca.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/NT_MethodoSuiviBio_Faune_final2_cle658bab.pdf. 3.4 L'approche naturaliste. L'approche naturaliste reste un des fondement de la gestion des espaces naturels.

3.4 L'approche naturaliste

Si elle est par elle-même insuffisante pour comprendre et gérer les milieux, elle n'en reste pas moins indispensable. Toute approche écologique sérieuse se fonde sur des données de terrain qui nécessitent au moins un minimum d'approche naturaliste. Par ailleurs seule une pratique régulière du terrain, de l'observation, permet une veille informative efficace sur l'évolution des peuplements et des espaces. Que ce soit dans le cadre d'un protocole ou simplement avec un carnet et un crayon, toutes les informations recueillies correctement peuvent s'avérer très utiles sur le long terme. Une mosaïque d'approches... Les naturalistes ne sont pas tous les même. Les naturalistes peuvent être des systématiciens qui cherchent à connaître et décrire dans le détail la nature.

4.5 L'étude et le suivi de l'aigle royal. A l'instar de tous les grands prédateurs, situés à l'extrémité des réseaux alimentaires, l'aigle royal est un bon indicateur des conditions écologiques régnant dans un massif montagneux, son milieu de prédilection en France.

4.5 L'étude et le suivi de l'aigle royal

Les effectifs relativement peu élevés de sa population, les connaissances encore imprécises sur certains aspects de son comportement saisonnier ou encore la valeur symbolique réelle pour les espaces protégés sont autant d'arguments plaidant en faveur d'opérations régulières de suivi de l'espèce. Ces dernières, en rapport avec l'étendue des territoires de l'aigle royal et la localisation des aires, exigent le plus souvent un effort important de prospection en terme d'heures d'observation et de nombre d'observateurs.

Habitat et comportement Sédentaire dans les Alpes, les Pyrénées et le Massif Central sa population atteint environ 300 couples (1990) pour une population européenne estimée à 4500 couples. Les principaux vols sont notamment : SPN 2012 - 24 - Rapport_SPN_2012_24_Inventaires_nationaux_especes.pdf. EtudeHaieSynthhese_cle819dbf.pdf. UN PROTOCOLE DE SUIVI DES PAPILLONS DE JOUR POUR LES GESTIONNAIRES D’ESPACES. 4.1 Suivi scientifique : introduction et généralités. Le suivi scientifique et plus largement la surveillance du patrimoine naturel constituent un domaine d'activité fondamental dans la conservation de la biodiversité et la gestion des milieux naturels.

4.1 Suivi scientifique : introduction et généralités

Ainsi, à titre illustratif, un volet important du plan de gestion de chaque réserve naturelle concerne les études complémentaires (diagnostic écologique) et le suivi du site, représentant fréquemment une grande part des opérations programmées. En effet, seule l'évaluation périodique de descripteurs du milieu et l'acquisition de nouvelles connaissances sur la structure et le fonctionnement de l'espace sont à même d'informer le gestionnaire sur l'efficacité des mesures de protection en vigueur et de la gestion pratiquée. Les objectifs visés, les descripteurs à évaluer, les méthodes à retenir et l'exploitation des données recueillies forment la trame de chaque protocole de suivi. Une évaluation périodique A l'échelle d'un espace protégé, le suivi doit permettre d'évaluer : Une démarche logique.