background preloader

SHU

Facebook Twitter

Le harcèlement scolaire a baissé de 15% en France. VIDÉO - Selon l'enquête internationale HBSC, le harcèlement a diminué au collège, entre 2010 et 2014. La deuxième journée nationale «Non au harcèlement» se tient ce jeudi. «Nous sommes plusieurs centaines de milliers abandonnés par le système scolaire. On nous accusera d'être coupables, d'être faibles, de provoquer, de l'avoir cherché, de mentir, de ne pas savoir nous défendre. Nous serons insultés, battus, parfois jusqu'au sang, humiliés, sur internet, au collège, déshabillés, frappés par des dizaines et des dizaines d'élèves».

De la sixième à la cinquième, Mathilde, adolescente précoce, a été le souffre-douleur de sa classe, endurant insultes et humiliations quotidiennes qu'elle a soigneusement cachées à ses proches. Ces dernières années, les témoignages se sont multipliés. La parole s'est libérée. Que disent les chiffres? Un collégien sur cinq confronté au cyberharcèlement «Liker c'est déjà harceler» Le clip de prévention de la campagne 2016-2017 traite donc du cyberharcèlement. Vademecum harcelement sexuel universite web. Éducation. Une journée pour combattre le harcèlement scolaire. Le ministère de l'Éducation nationale a fait du harcèlement scolaire une de ses priorités.

Les campagnes de sensibilisation se multiplient pour lutter contre ce fléau avec, en tête de file, la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire. La deuxième édition a lieu demain. Baisse des cas de harcèlement En ouverture, ce mercredi, Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Éducation nationale, a dévoilé les résultats de l'enquête internationale HBSC (Health Behaviour in School-aged Children), réalisée entre 2010 et 2014. Selon l'étude, les cas de harcèlement au collège seraient en baisse de 15 %, allant jusqu'à -33 % en classe de 6e.

Ces chiffres sont néanmoins à prendre avec précaution : tous les enfants victimes de harcèlement n'osent pas en parler. Des guides pour se défendre De nombreux moyens sont mis en place pour ouvrir les yeux sur cette problématique. Cyberharcèlement Cette deuxième journée nationale est consacrée au cyberharcèlement. CLASCHES | Collectif de Lutte Anti-Sexiste Contre le Harcèlement Sexuel dans l'Enseignement Supérieur.

« Le harcèlement sexuel à l’université n’est pas un phénomène marginal » Quelle est l’ampleur du phénomène ? Comment le repérer et le dénoncer quand on est étudiant(e) ? Entretien avec un des membres du collectif Clasches, à l’occasion de la parution d’un vade-mecum sur le sujet. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Laura Buratti Comment reconnaître que l’on est victime de harcèlement sexuel, comment réagir, vers qui se tourner ? C’est pour répondre aux questions des étudiants que le Collectif de lutte antisexiste contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur, le Clasches, intervient auprès d’établissements, d’associations et de syndicats étudiants.

Cette association féministe a participé à la rédaction d’un vade-mecum à destination des établissements, mis en ligne le 25 novembre, parallèlement à l’envoi d’une circulaire par le ministère de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Le harcèlement sexuel est-il très répandu dans l’enseignement supérieur ? Comment réagir quand on est victime ? 24 mars 2016 : Journée d'étude "Le Harcèlement dans tous ses états" / Droits des femmes et égalité entre femmes-hommes / Politiques publiques. Harcèlement dans l'enseignement supérieur. Harcèlement moral « Le fait de harceler une personne par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale » est puni par des peines d’un ou deux ans d’emprisonnement et de 15.000 ou 30.000 euros d’amende (art. 222-33-2-2 code pénal).

La loi punit plus spécifiquement, outre le harcèlement moral au travail (art. 222-33-2), le harcèlement au sein d’un couple (art. 222-33-2-1) et le harcèlement téléphonique ou électronique (art. 222-16). Harcèlement sexuel « Le harcèlement sexuel est le fait d'imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui soit portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante. Ces faits sont punis de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende. Harcèlement dans l'enseignement supérieur.