background preloader

Raspberry pi

Facebook Twitter

Le Raspberry Pi 2 photosensible. Il n'y a pas encore grand monde qui est équipé du nous Raspberry Pi 2 mais voici déjà un bug rigolo qui fait son apparition sur la toile. L'internaute PeterO a découvert en prenant des photos de son RPi2 alors qu'il était allumé, que ce dernier s'éteignait ou redémarrez à cause du flash de son appareil photo. Vraiment étrange... En creusant un peu plus, il s'avère qu'en fait, la petite puce U16 située dans la section concernant l'alimentation du mini ordinateur, est sensible à la lumière Un petit coup de laser, même peu puissant dessus, et paf, le Rpi2 reboot ou s'arrête. ça la fout mal, mais c'est plutôt amusant comme découverte.

Le Raspberry Pi 2 épileptique témoigne : Je ne me sentais pas dans mon assiette ce matin-là. Source Vous avez aimé cet article ? Raspberry Pi 2 : une visite en vidéo. Après le premier article destiné à vous présenter le Raspberry Pi 2 en photos, voici cette fois une visite sous forme de vidéo. Vous allez découvrir la framboise2 en quelques minutes, y compris l’écran de démarrage garni de ses quatre framboises correspondant aux quatre cœurs du BCM2836. Un testeur/enregistreur de port USB. Pas forcément à destination des amateurs de Raspberry Pi, ce testeur de port USB serait plutôt destiné aux entreprises qui développent des périphériques utilisant les ports USB.

Il affiche (comme d’autres) des informations sur la tension, le coutant, la puissance consommée sur l’alimentation USB mais surtout il permet d’enregistrer ces données sur un PC pour pouvoir analyser dans le temps le comportement d’un appareil. Micro USB type B d’un côté.USB type A de l’autre.Points Test pour VCC, GND, D+ et D- au centre.Coupure par jumper pour l’ID pin sur le connecteur micro USB.Afficheur OLED inclus, avec bouton pour changer l’affichage.Enregistrement des données sur tout ordinateur connecté.

Voici un défi petit matériel pour vous. Branchez votre téléphone à un chargeur. Combien de courant consomme-t-il ? La carte de base du testeur, équipée de ses prises USB. Ce testeur est une solution à ce problème. La carte de base est livrée en kit : Il faut souder les broches… Driver de l’écran OLED. Raspberry Pi : un succès qui se confirme. Trois ans après le lancement officiel du Raspberry Pi, la seconde génération du nano-ordinateur a été officialisée ce lundi. Le prix ne change pas mais les performances sont revues à la hausse. Et Microsoft entend bien profiter de l’engouement pour la machine avec le support de Windows 10. Dans un post de blog, Eben Upton de la Fondation Raspberry Pi revient sur les principales améliorations apportées : le processeur a notamment reçu une belle mise à jour, puisqu’on passe d’un Soc Broadcom et d’un processeur 700 Mhz ARM11 mono cœur à un nouveau Soc qui embarque cette fois un quad-core ARM Cortex-A7 cadencé à 900 Mhz.

Le gain estimé par la fondation Raspberry Pi est six fois supérieur à la génération précédente. Outre le processeur, le nouveau Raspberry embarquera 1 Go de LPDDR 2 SDRAM et sera rétro-compatible avec les shields et autres périphériques développés pour le Raspberry Pi de première génération. Ces développements illustrent le succès de l'initiative. Voici la nouveau Raspberry Pi 2, toujours à 35$ Voici la nouveau Raspberry Pi 2, toujours à 35$ Petit surprise aujourd’hui avec la Raspberry Pi foundation qui vient de dévoiler son tout nouveau Raspberry Pi 2 Model B commercialisé à 35$ !

Ce nouveau modèle est bien plus puissant que le dernier Raspberry Pi B+, puisqu’il embarque maintenant un processeur quad-core Broadcom BCM2836 ARMv7 avec 1Go de RAM et GPU VideoCore IV dual-core, deux ports USB 2.0, un port microSD, un port Ethernet, une sortie audio ou encore une sortie HDMI, le tout avec une consommation de 600mA, dans seulement des dimensions de 85 x 56mm. Source Les autres vidéos de Hardware Sony et Microsoft face à une nouvelle cyberattaque ? DistantSmokes : Mesure des performances de l’accès aux sites distants avec un Raspberry Pi.

En général, serveurs et datacenters sont déjà dotés de systèmes de supervision qui fournissent un grand nombre d’indicateurs techniques internes : état des systèmes, mémoire, disques, etc. Pour comprendre le point de vue des utilisateurs, il faut cependant les compléter par un système externe et indépendant : Jean-Philippe, expert en réseau, a créé dans ce but des sondes de test réseau basées sur des Raspberry Pi. Il a créé DistantSmokes pour commercialiser ces sondes réseau à destination des entreprises. La supervision ne fait pas tout ! Lors de la dernière réunion, le directeur régional a lâché : “la semaine dernière, encore une fois , le réseau ramait dans toutes les agences et on pouvait à peine travailler”. Difficile d’argumenter face à un ressenti aussi vif, surtout si la téléphonie est également impactée (ToIP). Seule la mesure des performances réelles évite que ce soient les utilisateurs qui se transforment en sirène d’alarme. Un Raspberry Pi pour analyser les performances réseau.

Le Raspberry Pi se met Hackable… Ou encore Hackable se met au Raspberry Pi… Dans ce N°4 de Hackable Magazine vous allez trouver plusieurs articles consacrés à la framboise. C’est en tout une quarantaine de page que le magazine consacre au Raspberry Pi. Bien entendu il y a d’autres articles dans ce numéro de Hackable… Vous pourrez monter un testeur à base d’Arduino pour vos accumulateurs, ou encore en savoir plus sur les alimentations stabilisées de laboratoire, souvent méconnues du grand public mais très prisées par les électroniciens de tout calibre.

Je vous invite à une visite de ces différents articles Cliquez pour agrandir… Alors là c’est la question à 2 euros… Arduino ou Raspberry Pi ? Une dizaine de pages pour comparer les avantages et les inconvénients de ces deux familles. Microcontrôleur ou nano-ordinateur ? Programmation en direct ou système d’exploitation??? Va savoir… Enfin, sans vouloir vendre la mèche, je dirai simplement… Les deux mon général ! Cliquer pour agrandir… Conclusion. Raspberry Pi Wifi Car, prototype de Tom Wersinger. Comment transformer votre Raspberry Pi en serveur webcam ? | Épinglé. Vous n'utilisez pas votre Raspberry Pi en ce moment et vous souhaiteriez lui trouver un usage fonctionnel ? Vous avez une vieille webcam dans un carton ? Alors je sais comment faire pour tirer parti de ces deux appareils : créer un serveur webcam à moindre coût. Que vous souhaitiez mettre en place une weathercam, ou un système de vidéo surveillance, le Rasperry Pi est parfaitement équipé pour transformer votre webcam USB en caméra IP accessible de n'importe où avec une connexion Internet.

Pour cela, voici quatre méthodes plutôt simples à mettre en œuvre. Pour cela, il faut Raspbian installé sur le Raspberry Pi (fonctionne aussi avec Kali Linux), une webcam (testé avec une Logitech QuickCam Communicate STX et une Microsoft LifeCam Cinema), une alimentation, un dongle wifi configuré (ou connecté par RJ45) et éventuellement un hub USB. Serveur webcam avec fswebcam fswebcam est le moyen le plus simple et rapide de capturer avec votre webcam des images uniques. . # sudo apt-get install fswebcam. Vidéo Surveillance avec Raspberry Pi | blueberry4pi. Plus de 50 idées pour votre Raspberry Pi. Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade...

C'est très cool, mais à part le classique Media Center XBMC, qu'avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ? Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection que j'ai rassemblée au cours des derniers mois. J'imagine qu'il y a encore beaucoup d'autres idées et de tutos, donc n'hésitez pas à partager les liens dans les commentaires, je les rajouterai à ma liste.

Merci ! En attendant, j'espère que ceux-ci vous donneront de l'inspiration... On peut donc en faire : Et si vous cherchez un moyen rapide et pas cher de faire un boitier de protection pour vos Raspberry Pi, pensez aux LEGO. Bon, je pourrai continuer comme ça toute la journée, mais va bien falloir que je m'arrête. Amusez-vous bien ! Rejoignez les 60492 korbenautes et réveillez le bidouilleur qui est en vous Suivez KorbenUn jour ça vous sauvera la vie..

Rasperry Pi dévoile le A+, un ordinateur à... 16 euros. 01net le 10/11/14 à 16h24 Bienvenue au Raspberry Pi A+ ! Le fabricant du plus minuscule des ordinateurs vient de dévoiler une nouvelle version de son PC de poche. C’est en réalité une évolution du tout premier Raspberry modèle A, une machine proposée à un prix défiant toute concurrence, 20 dollars, soit cinq de moins que le modèle original. Le cœur de l'appareil ne change pas : il comporte toujours un SoC Broadcom BCM2835 cadencé à 700 Mhz et 256 Mo de RAM. Pi-Top, un ordinateur à fabriquer soi-même sur base Raspberry Pi. 01net le 12/11/14 à 12h25 Voilà qui va ravir les fans de Do It Yourself. Le projet Pi-Top, qui va achever son financement sur Indiegogo avec son objectif atteint, propose aux bricoleurs de fabriquer leur propre ordinateur portable complet à partir d’un Rasperry Pi. Un ordinateur complètement open source. Inutile d’être un pro du fil d’étain pour fabriquer son Pi-Top : il n’y a rien à souder pour assembler l’ordinateur et d’après ses concepteurs, même un débutant est en mesure de le fabriquer.

Basé sur le Raspberry Pi modèle B+, le Pi-Top ne fera clairement pas tourner les derniers jeux 3D, mais est amplement suffisant pour lancer une distribution Linux adaptée à ce micro-PC. Le Pi-Top à 269 dollars (215 euros) est déjà sold-out, mais il est encore possible de se payer la machine sans le Raspberry à 249 dollars (215 euros) ou un bundle avec les extensions à 399 dollars (320 euros). Raspberry Pi : fabriquons des trucs! L'univers du micro-PC Raspberry Pi accessible à tous. Raspberry PI en mode HTPC et pilotage via télécommande. Qui ne connait pas le Raspberry Pi ? Bon pour ceux qui reviennent d’une transhumance de deux ans dans les montagnes sur le plateau du Larzac voici un petit rappel. Le Raspberry Pi est un ordinateur de la taille d’une carte de crédit, créé par la fondation du même nom. A la base, destiné à encourager la programmation informatique, son faible coût en a fait un objet prisé et sujet à des montages toujours plus ingénieux.

Pour en savoir plus je vous propose de relire le billet de Mickael de planete-domotique à ce sujet. HTPC quésako « qu’es aquò » ? HTPC ou Home Theater Personal Computer est un ordinateur que l’on utilise comme home cinéma. En clair, je vous propose de transformer votre TV ancienne génération en TV connectée nouvelle génération. L’un des gros avantages du Raspberry Pi c’est que son système d’exploitation tient sur une carte SD.

Quelle image installer ? Actuellement il existe 3 gros systèmes sur le créneau des HTPC : OpenElec, Raspbmc, Xbian #! Cp . irw. RaspberryPi.fr. Contrôlez votre Raspberry Pi depuis un smartphone Android. Le père Noël étant passé un peu en avance, j’ai l’occasion de troquer un vieux téléphone sous Windows Mobile (ben oui nul n’est parfait…) contre un Galaxy S4 sous Android ! Que fait un RasPinaute qui a un smartphone Android ? Il essaye de le connecter sur son Raspberry Pi… C’est ce que j’ai fait et je vais, si vous le voulez bien, vous en conter l’histoire. Elle commence bien entendu par le choix d’une appli Android à installer sur le smartphone pour pouvoir communiquer avec le Raspberry Pi. et là …..

Ça va ? Finalement j’ai opté pour le premier de la liste, ce sera la première application essayée mais certainement pas la dernière…. Raspberry Control se compose de deux parties : Installer l’application Android Pour l’installation de l’appli Android, rien de bien compliqué, connectez vous avec votre compte, cliquez sur le bouton Installer sur la page de l’application et… c’est tout. Installer le logiciel sur le Raspberry Pi Côté Raspberry Pi ce n’est pas tout à fait aussi simple. Alimentation dans voiture. Comme pour le projet Pi TimeLapse l’alimentation du Raspberry Pi est le point le plus problématique. Décidemment, il n’existe pas de solutions simples et universelles… Je souhaite brancher mon Pi JukeBox sur le circuit électrique de ma voiture.

De nos jours, les prises allume-cigares présentes dans les voitures sont prévues pour fournir du courant ; d’ailleurs, même s’il s’agit toujours d’une prise dite « allume-cigare », cela fait déjà quelques années qu’on ne trouve plus la résistance permettant d’allumer une cigarette… A la place, un jolis capuchon en plastique avec la mention « 12V« , preuve qu’il s’agit maintenant plus d’un circuit d’alimentation qu’autre chose. D’ailleurs, les fusibles ont été adaptés et il y a un système d’économie d’énergie qui met « en veille » la voiture au bout d’un certain temps lorsque du courant est tiré sur la batterie moteur éteint. Il convient de faire un montage discret, sans monopoliser la prise allume-cigare qui pourra servir pour autre chose.

Pas à pas : Installer XBMC sur un Raspberry Pi. Le Raspberry Pi est un mini ordinateur (85,6 x 53,98 x 17 mm) "low-cost" vendu moins de 50 euros. Nous vous proposons de vous expliquer comment créer un PC Home-Cinema, sans être un "crack" de l'informatique. Suivez le guide... Rapide présentation Le prix de revient pour le faire fonctionner (hors écran, stockage externe et clavier/souris) est en moyenne de 40 €.

Il dispose d'une puce SoC (System-on-Chip) alliant un processeur ARM 11 cadencé à 700 MHz et une partie graphique dédiée (Videocore 4) prenant en charge les vidéos HD 1080p, ainsi qu'à peu près tous les formats audios et vidéos existants. Vue Du dessus. À côté d'une CB. Côté 1 : lecteur de cartes SD et alimentation. Côté 2 : RJ45 et 2 USB 2.0. Côté 3 : sorties audio et vidéo. Côté 4 : sortie HDMI. Le logiciel XBMC que l'on utilisera est pour sa part un "mediacenter" ; c'est-à-dire un programme qui permet d'organiser, visionner ou écouter une bibliothèque multimédia (films, séries, musiques, images...). Installation et branchements. Raspberry: un média center à moins de 40€

Configurer son Raspberry avec Raspbian + XBMC | Pyrrah. Installation de XBMC+SMB+Transmission sur Raspberry Pi. Tuto Raspberry Pi : Installer Openelec (XBMC) depuis Windows.